AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Mer 25 Juin - 23:22

Pourquoi Beaucon Hill ? J'aurais pu choisir Denver et rester près de là où j'avais toujours vécu. Où plus à l'est. Le fameux allée des tornades ne manquait pas de postes de sécurité à prendre, surtout en pleine saison d'avril à juin. Mais non au lieu de ça, j'avais choisi une ville en Californie. Je ne sais absolument pas pourquoi. J'avais entendu qu'il y avait des postes à pourvoir et depuis la ville n'avait pas voulut sortir de ma tête. Comme cette mélodie d'attraction de Disney World, le tunnel des poupées. Ou comment avoir envie de commettre un massacre.
J'avais même attiré tous les regards sur moi quand, au bureau du shérif, j'avais ri à l'évocation de la nuit la plus froide de la ville. Pour moi, c'était une température de nuit de printemps. Sert froid, mais pour quelqu'un qui venait d'un coin où les stations de ski étaient rois et qui avait déjà fait des randonnées dans la neige en pleine forêt avec son oncle, s'était une température plutôt chaude en faite. Bref, j'avais joué le reste discret, profil bas et pris les gardes de nuit. J'en étais à ma troisième et je commençais à asse bien connaitre les habitudes nocturnes de la ville. Il n'y avait rien de particulier même si la ville était loin d'être tranquille et sage. Il se passait des choses ici, c'était septain, mais pour l'instant tout ce que j'avait vu qui troublait la tranquillité était; des disputes de couples, et des sorties trop alcooliser. Je m'apprêtais même à sortir un livre pour tuer le temps, car c'était une heure où il ne se passait rien. Même si mon expérience était limitée dans le domaine, quand un pick-up prit un virage trop vite et très mal frôlant la sortie de route. Je mis alors le gyrophare et la sirène pour faire un contrôle un peu plus loin. Je pris ma lampe torche et alla la braquer sur le visage du conducteur. Je m'attendais à voire un adolescent qui aurait fait la fête en semaine, mais au lieu de ça, je vis un homme. Très bel homme en passent. Je regardai l'arrière de la voiture ainsi que le côté passager pour tenter de voire de l'alcool, mais il n'y avait rien, cela dit l'homme n'avait pas très bonne mine. Je devais donc également vérifier les substances illicites.

**Je serais ravis de lui faire une fouille au corps** penssais-je

À la lecture de ces papiers d'identité, procédure habituelle, je me mis de nouveau à rire, mais je me força à reprendre mon sérieux au plus vite. J'étais au travail tout de même.

- Alors c'est vous le fameux Derek Hale. Vous êtes une véritable légende vivante au bureau du shérif. Vous nous faite quoi cette fois? Substances illicites ?. Vous avez une salle mine vous savez.


Je n'avais pas pu retenir l'ironie de se glisser dans mes paroles. Le cassier judiciaire de cet homme était si charger et divers, qu'en le lisant, j'avais cru à une plaisanterie de bizutage de la part de mes nouveaux collègues. Où étaient donc passées les blagues sur le mauvais café et la charge de exhibitionniste du coin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Jeu 26 Juin - 19:56


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Les berserk sont de vrais saloperies... j'en avais trouvé un sur mon territoire, ce dernier avait tué trois personnes en deux jours et il était temps de mettre fin à sa vie maudite. Certaines personnes, comme Scott, pensent d'être un loup garou fait de nous des êtres maudits... être plus fort, plus rapide, quasiment indestructible, ne jamais être malade et être physiquement supérieur à tout les humains... si ça c'est être maudit, il faut croire qu'il n'avait jamais entendue parler des Berserk. Ces derniers sont des métamorphes comme nous, sauf qu'ils abandonnent peu à peu, malgré eux, leurs cotés humains afin de se transformer entièrement en un animal sauvage et meurtrier, proche d'un énorme grizzly. Ils sont redoutable... la première fois que j'en avais vue un, j'étais adolescent, Thamara avait eu une vision et nous avions put contenir la menace mais je me souviens avoir eu la peur de ma vie cette nuit là, depuis j'en avais croisé d'autres, mais ce n'était jamais une partie de plaisir. J'étais donc partis traquer cette créature qui se baladait dans la réserve et je lui avais mis la main dessus assez rapidement. Le combat avait été intense et je ne m'en étais pas tiré aussi bien que je l'avais espéré. J'avais une entaille importante dans le dos, j'avais un bras qui était en train de se ressouder, mais qui prenait son temps. J'avais également une plaie assez vilaine au niveau de l'abdomen qui prenait également son temps pour cicatrisé... lorsqu'il y a beaucoup de plaies, c'est toujours plus dure. Mais j'étais venue à bout de la créature, j'avais enterrer son corps dans un coin de la forêt et c'est à bout de force, taché de sang et de terre que j'avais rejoins ma voiture pour rentrer au loft, j'avais mérité une bonne douche et surtout une bonne nuit de sommeil. Mais avec un bras en moins conduire c'est pas simple et j'avais manqué de louper un virage, cela aurait put être plus simple si je ne m'étais pas retrouvé poursuivis pas une voiture de police qui avait mis le gyrophare pour me faire comprendre que je devais me garé sur le cotés. Je jurais entre mes dents en voyant la voiture dans mon rétroviseur, j'étais tenté une seconde de l'ignorer et de foncer pour la semer... mais cela n'allait pas arranger mes affaires avec la justices surtout que la plaque était à mon nom et qu'il lui suffisait d'une petite recherche pour savoir que la voiture était à moi. Je me garais donc en descendant la vitre alors qu'une femme s'avança en m'aveuglant avec sa lampe torche.

Je priais pour qu'elle ne voit pas le sang qui tâchait mes vêtements, par chance je porte des fringues sombre et il fait nuit, elle ne devrait rien voir. Je me penche sur le siège passager pour ouvrir la boite à gant et sortir les papiers de la voiture et mon permis que je lui tends. J'attends quelques secondes et je me décide à tourner la tête vers elle lorsque je l'entends pouffer de rire... bon la photo de mon permis est pas terrible mais de là à rire ouvertement... sauf que visiblement c'est pas ça qui la fait rire. Je pousse un soupir avant de répondre d'un ton blasé et le plus calme possible : « J'ai été blanchis de toutes les accusations à mon encontre... et j'ai juste besoin d'une nuit de sommeil, ce qui pourrait se faire si vous me laissiez partir tranquillement... » Les gens de cette villes sont tous pareille... ils m'accusent d'avoir foutu le feu à ma famille jusqu'au jour ou ils ont le coupable sur un plateau... ils m'accusent d'avoir découper ma sœur en deux jusqu'à ce qu'une fois de plus on leur serve le coupable et les preuves... les flics sont nase, faut tout faire à leur place et surtout ils sont très enclin à porter des jugement sur ce qu'il ne connaissent pas, voilà tout ce que j'ai toujours détesté dans cette ville !! J'étais tenté de lui dire de passer un coup de fil au shérif qui me laisserait surement partir, mais je ne voulais pas en arriver là. Je me contentais donc de lui lancer un regard froid avant de demander un peu durement : « Je peux y aller maintenant ?? » Elle avait bien rigolé elle avait fait son job en fouillant des yeux la voiture... on allait pas y passer la nuit non plus, j'avais mal et j'avais envie de rentrer chez moi !!



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Jeu 26 Juin - 22:38

Je lui rendis ces papiers, je n'allais pas lui mettre une amande pour ça, juste lui conseiller de mieux conduire. Mais ce n'était pas de la simple fatigue. Il était blanc comme quelqu'un qui à perdu beaucoup de sang ou fait un mauvais shoot.

- Je n'ai jamais cru un second à ce qu'il y dans votre dossier, on dirait... je fronce les sourcils... un roman fantastique... comme si, dés qu'il y avait une chose qui n'est pas routinière, on vous le colle sur le dos.

Je me voyais dans mes paroles, je me voyais les nombreuses fois où on m'avait accusé des bêtises de mon cousin parce que tout le monde déduisaient automatiquement que s'était "Miss Maladresse" qui était coupable. Je n'avais pas toujours eu justice, mais dans ces cas-là mon cher cousin finissait toujours par se faire pardonner, tant que l'accusation ne lui revenait pas dessus. Mais pas de chance pour Derek Hale ce soir, depuis mes 14 ans, j'avais été élevée par des chasseurs, je connaissais très bien cette odeur de terre mélanger à de la sueur. Une odeur aussi forte que la transpiration, mais rendu plus ne lourde pas la Terre. Le fait d'être enfermé dans l'habitacle de la voiture, avait concentré l'odeur sur lui. Elle était loin de sentir aussi fort que la jeep de mon chasseur d'oncle, mais je reconnaitrais ce parfum entre mille. Je n'avais vu aucune arme, il ne sentait d'ailleurs pas la poudre et il ne m'avait pas présenté de permis de chasse ni d'autorisation de faire cela en pleine nuit. Je cherchai la terre sur ces vêtements et je la trouvai rapidement, granuleuse, poussiéreuse. Mais il y avait aussi quelque chose qui maintenait la terre, collant. La sueur ne faisait pas ça.
Mais j'avais une impression étrange, tout comme j'avais trouvé son cassier judiciaire. Il me semblait différent des autres. Cela faisait des années que je n'avais pas ressentit cela. Depuis que j'avais dit adieu à meute de Loups-garous dont s'occupait ma mère. Je décide donc de faire un test.

- Il y a beaucoup de Berserk à chasser dans le coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Mer 2 Juil - 20:08


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Ce n'était pas le moment, ce n'était pas ma soirée d'ailleurs, enfin elles ne le sont jamais en ce moment, quand c'est pas un foutue Berserk qui vient foutre la merde en ville c'est une druide folle ou encore une meute d'Alpha meurtrier... rien n'est jamais tranquille dans le coin et si en plus les flics m'arrêtent juste pour se payer ma tête et me rappeler que je suis une sorte de célébrité chez eux à cause de mon casier aussi long que mon bras... on a pas finis !! J'avais été dure, un peu trop peut être, après tout elle était flic, elle avait le pouvoir de me faire descendre de ma voiture et de me coffrer pour le moindre petit détail... et elle allait en trouver des pas mal !! J'avais une pelle pleine de sang et de terre dans mon coffre qui m'avait servis pour enterrer le cadavre du Berserk, et j'étais moi même pleins de sang, de coupures et de contusions qui allaient finir par cicatriser d'elle même d'ici quelques instant... si elle voyait ça, elle allait surement le chanter sur tout les toits et ce serait pas bon du tout pour moi. Mais au lieu de ça, elle me tendit mes papiers et elle redevint plus sérieuse, voir même un peu compatissante en me disant qu'elle ne croyait pas un mot de ce qu'il y avait sur mon casier judiciaire... c'était sympa, pour une fois qu'un flic que croyait innocent, bien qu'il y avait eu de l'amélioration avec le shérif Stilinski aussi. Quoi qu'il en soit, je repris mes papiers en hochant la tête, en signe de remerciement, pour mes papiers mais aussi pour ces paroles, bien qu'elle n'ai pas tord sur au moins un sujet... ma vie est un vrai roman fantastique, et oui on aime me mettre tout et n'importe quoi sur le dos, mais c'est une habitude que j'ai pris et je m'y suis fait, d'ailleurs avant ce soir, ça faisait un bail que j'avais pas été arrêté par la police, il y avait du mieux non ?? Ils n'avaient même pas essayé de mettre les sacrifices de Jennifer sur le dos, prétextant que ma famille était une sorte de famille de fous satanique juste parce que nous vivions en retrait dans les bois...

Elle m'observait de manière inquisitrice et je n'aimais pas ça, j'avais l'impression qu'elle cherchait quelque chose et si elle continuait elle allait trouver et ça n'allait surement pas lui plaire. Je poussais donc un soupir exaspéré en demandant à bout de patience : « Je peux y aller maintenant ?? » Mais bien sur ça aurait été une fois de plus trop facile. Au lieu de me donner son accord, elle pointa de nouveau sa lampe torche sur mon visage en me posant une question qui eu pour effet de me faire retourné surpris vers elle. Comment pouvait elle connaître l'existence des Berserk... seul un métamorphe, un druide ou un chasseur pouvait les connaitre... elle n'était pas un métamorphe, je l'aurais sentis, et j'espérais vraiment qu'elle n'était pas une chasseuse car je n'avais aucune envie de me battre avec elle, pas ce soir, pas après la bagarre que je venais déjà de me taper. Je l'observais donc quelques secondes ne sachant pas trop comment répondre à sa question et je finis par dire d'un ton froid : « Vous êtes qui au juste ?? Et vous me voulez quoi ?? » Je suis pas du genre à passer par quatre chemin et surtout je suis pas d'humeur, donc autant qu'elle aille droit au but et me dise exactement ce qu'elle attendait de moi au lieu de tourner autour du pot et de me faire passer pour un abrutis finis.



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Mer 2 Juil - 22:54

- On se calme, je ne vous veux rien du tout. Ca fait à peine deux semaines que je suis en ville, je ne fais qu'évaluer la citation pour savoir où j'ai mis les pieds... Vous êtes quoi vous ? un loup? Hale, ça me dit quelque chose maintenant que j'y pense.... Des bribes de souvenirs qui remontaient à avant mes quatorze ans passaient à grande vitesse dans ma tête, j'avais l'impression de voire un très vieux film dont je m'efforçais de coupé avant la fin tragique. - Une louve si puissante qu'elle pouvait prendre une forme animale complète. Un truc comme ça... Je me gronde moi-même de me pas me souvenir, mais en même temps, j'avais une très bonne excuse, cela remontait à vraiment très longtemps et on était très loin de me dire toute les choses en détaille à l'époque. Je lui posais des questions, mais il l'avait fait en premier, la politesse voulait que je réponde, même si je l'avais déjà fait en partie. - Je suis l'adjointe Rives... Hailey. Ma mère était émissaire pour une meute près de Denver. Tous la connaissaient, elle était intégrée à la meute et par conséquence moi aussi. J'ai plusieurs fois vu des Loups arriver chez nous blesser. Et vous avez la même tête qu'eux à ces moments-là... Quant au Berserk, je les connais parce que mon oncle paternel était un chasseur... Oui, je sais, j'ai une famille très bizarre !. Autant ne pas cacher six ans de ma vie, le dire dés le début était beaucoup plus simple et honnête. Puis d'une voix plus douce je quitte d'une certaine manière l'uniforme de police pour la tenue d'émissaire. - Quand je dis que vous avez une salle mine, je n'exagère pas, je sais que les Berserk sont vraiment très loin d'être des enfants de cœur et vous êtes tout seul. Vote conduite est dangereuse. Laissez-moi vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Mar 15 Juil - 20:23


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Elle m'avait arrêté, s'était foutue littéralement de ma gueule et de mon casier judiciaire qui était entièrement faux, et maintenant elle me demandait de me calmer et voulait savoir « ce que j'étais »... la politesse, elle connaissait pas vraiment celle là. Demander à une personne ce qu'elle est, c'est mal polie, en général les personnes ne sont pas des choses, ont leur demande qui elles sont et non ce qu'elles sont. Certes je suis pas une personne normal, mais je suis une personne quand même et à cet heure, dans mon état, il ne me faut pas grand chose pour me mettre de mauvaise humeur et pour me braquer. Je lui lançais un regard noir, ne répondant pas à sa question, me contentant de la laisser chercher par elle même, jusqu'à ce qu'elle évoque ma mère sous la forme d'une Alpha puissante qui pouvait prendre la forme d'un loup à part entière. Bien elle avait fait ses devoirs c'était déjà ça, je détournais le regard, regardant droit devant moi, sans émettre une seule réponse positive ou négative, elle savait déjà presque tout à mon sujet et moi je ne savais rien, ça ne me plaisait pas du tout et du coup j'étais décidé à garder quelques trucs me concernant encore secret. Après tout, elle ne semblait pas dangereuse à première vue, mais les druides cinglés je connaissais maintenant et j'avais donné donc je préférais me méfier. Elle commença alors à se présenter, elle était adjointe du shérif et émissaire d'une meute près de Denvers visiblement, au moins j'en savais un peu plus et je pourrais me renseigner, à savoir si elle disait vrai ou pas.

Elle se plaignait encore de ma tête, comprenant maintenant que c'était dut au fait que j'étais blessé mais elle n'avait pas l'intention de me laisser partir avec ma conduite visiblement trop dangereuse... C'était ridicule, cependant elle était de la police et j'avais aucune envie qu'elle me coffre pour refus d’obtempérer et encore moins dans mon état. Je poussais un soupire blasé avant de dire plus moi même que pour elle : « Bonne déduction pour un flic... » bon j'avais peut être vraiment une sale gueule, mais en même temps si elle était vraiment druide et qu'elle connaissait un minimum mon histoire, il était pas dure de voir et de comprendre que j'étais effectivement blessé. Cependant ça allait guérir, je le savais, ce n'était pas des blessures causés par un alpha, mais par un simple métamorphe, du coup ça finirait par cicatrisé, d'ailleurs c'était déjà en train, je pouvais le sentir ce qui n'était pas très agréable. Je me tournais de nouveau vers elle lorsqu'elle me proposait son aide en la dévisageant un peu surpris quelques secondes avant de dire : « Vous voulez m'aider comment ?? Les blessures guérissent déjà, il n'y a rien de plus à faire, vous devriez le savoir si vous êtes une émissaire... et j'ai aucune envie de finir ma nuit derrière les barreaux, donc si vous voulez m'aider, laissez moi partir et rentrer chez moi. » Je suis pas amical, pas sociable, Peter me le répète tout les jours, je le sais, mais la confiance n'est pas quelque chose que j'accorde facilement, encore moins à une parfaite inconnue sortis de nulle part.

J'allais ouvrir la bouche pour lui demander une nouvelle fois de me laisser partir mais un crie déchirant fut poussé à quelques mètres de nous, en direction des bois. Je me figeais, tendant l'oreille, essayant de savoir ce que c'était et ce qu'il se passait... un Berserk ce n'était pas assez pour la soirée visiblement. Je me tournais vers la femme, ouvrant la portière de ma voiture avant de dire : « Vous voulez toujours m'aider, c'est le moment de me prouver que je peux vous faire confiance. » Sur ces mots, je refermais ma portière en contournant la voiture et en me dirigeant sur le bas cotés pour entrer dans les bois et me diriger vers la source du crie.




Désolée pour le temps, j'ai eu du mal avec le boulot, mais je suis enfin en vacances Wink

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Jeu 17 Juil - 22:53

Je m'accoude à la portière de son pick-up, posant la tête sur mes mains et prenant mon regard de petite fille. Cela avait toujours fait craquer Caide, la brute de la meute de Denver. Je doutais fortement que cela marche aussi sur Derek Hale, surtout que lui ne m'avait pas vu grandir, mais absolument rien n'était agressif dans ce geste, alors il n'y avait pas de mal. - Je sais qu'on peut accélérer le processus de guérison avec l'endorphine. Mais ne vous en faite pas, je ne vais pas jouer les infirmière sexy. Je pensais surtout au faite de m'assurer que vous n'ayez pas d'accident avec un simple humain qui trainerait encore dans les rues à cette heure-ci..... Un seul blessé c'était largement suffisant surtout si il ne voulait pas attirer l'attention sur lui. Mes collègues se contentaient de lui coller les affaires étranges sur le dos. Sauf Parish. Dés le premier jour je m'étais demandé si il n'était pas doublement mon collègue celui-là. Inutile de rajouter des faits concrets.
J'attendais ça réponse lorsqu'on on entendit tout les deux un Bersek en direction de la forêt. Ce cri ne m'effrayait pas. Je le trouvais doue à l'oreille. Très peut de cris de méromorphe arrivait à m'effrayer, car j'avais grandi avec. Plus précisément avec des Loup-garou. À tel point qu'il m'arrivais de réagie au cri d'un Alpha comme si j'étais moi-même de la meute. Ma défunte mère s'en était souvent servi pour me forcer à faire mes devoirs au début de ma cri d'adolescence. Je lève les sourcils puis le laisse sortir de la voiture. - Ah! Vous en avez oublié un..... Je me dirige alors vers mon véhicule de patrouille et coupe tout, moteur, girofare et caméra et rétroviseur. Mais je ne prends pas le fusil à pompe caller entre les deux sièges avant, trop de bruit, trop de paperasses à remplir. Au lieu de ça, j'ouvre le coffre et soulève une couverture qui cache plusieurs armes non homologuer par la police. J'attache un couteau à chaque cheville, me mets un brassard de cuire et de métal de la faille de mon avant-bras, une lame de bras. Rare, très rare même, mais j'adorais cette armes aussi antique qu'efficace. Détache mon arme de service pour la remplacer par deux calibres puis puissant et pour finir, je prends une arbalète. Je rejoins alors Derek. -Oui je sais, je suis très équipé comme émissaire. Cela fait tout mon charme non ?!..... Je lui souris avec un clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Lun 28 Juil - 12:31


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle était équipé pour une simple flic... cette fille planquait dans son coffre de voiture, voiture du bureau du shérif, je précise, tout un tas d'armes qui seraient sûrement utile contre le Berserk, sauf si il s'avérait qu'elle ne savait pas s'en servir, dans ce cas on était dans la merde. Elle m'avait presque reproché d'en avoir oublié un, juste après m'avoir reproché de pas faire aussi peur que je le devrais, de pas guérir assez vite d'être un danger pour les autres automobilistes... décidément c'était ma fête ce soir et cette fille s'en donnait cœur joue pour m'en mettre plein la gueule. Non mais sérieusement... je suis l'Alpha de cette ville, mais je suis pas shérif et encore moins flics contrairement à elle donc peut être qu'elle devrait songer à se remettre elle même en question au lieu de me mettre tout sur le dos. J'étais sortis de ma voiture, je ne la forçais pas à me suivre, j'avais juste émis l'idée qu'il était temps de voir ce qu'elle valait et dans un sens je me disais que je déciderais après cela si oui ou non j'allais lui accorder ma confiance, ce qui n'était pas encore gagné. Je la regardais sortir ses armes, elle perdait du temps et je m'impatienter, ce qui semblait elle l'amuser, surtout le fait qu'elle possède autant d'armes... elle n'était pas la première que je rencontrais, je me souvenais de Braeden et de son fameux « une fille doit savoir être équiper... » Mais en attendant son équipement nous faisaient perdre un temps précieux. Je levais les yeux au ciel alors qu'elle lançais une réflexion à ce sujet et je répondis d'un ton sarcastique : « Prenez votre temps, il n'y a pas d'urgence... juste un Berserk en liberté qui risque à tout moment de massacrer des campeurs innocents... » Je détestais ces bestioles... les Berserks, ce sont des créatures monstrueuses qui ne font aucune différence entre les races, ce sont des machines à tuer et rien ne les arrête à part la mort. J'en avais affronté plusieurs dans ma vie, un lorsque j'étais adolescent, ce fut mon premier, et ce jour là nous l'avions échappé belle grâce à la vision de Thamara... il y en avait eu un ou deux par la suite en ville, mais très vite ils avaient été éliminé, car la menace était trop grande. Cependant c'était bien la première fois que j'en voyais autant en si peu de temps. Ce foutue Nemeton était vraiment en train de transformer cette ville en phare pour créatures surnaturelles et j'avais l'intention d'en toucher deux mots à Deaton à ce propos !!

Une fois qu'elle fut enfin prête à partir au combat, je lâchais un léger : « Enfin... » avant de m'enfoncer dans les bois en direction de la créature que j'arrivais maintenant à repérer à l'odeur, elle se trouve à quelques mètres et visiblement elle est en pleine partie de chasse, ce qui veut dire que si je la sens, elle aussi nous sens... la question serait de savoir qui allait être le chasseur et qui serait le chassé dans l'histoire. Je fis signe à la flic de ne pas faire de bruit en lui indiquant que j'allais contourner la créature tandis qu'elle devait rester là... je voulais qu'elle serve d’appât, afin que la créature se focalise sur elle et ne se rende pas compte que j'étais en train de la prendre à revers. C'était pas très fair-play de ma part, je vous l'accorde, mais si ça fonctionnait... et puis elle avait voulu m'aider, donc autant qu'elle serve à quelque chose et pas juste à me faire perdre mon temps. Je commençais donc à contourner la créature le plus discrètement possible, cela fonctionna, elle se rapprocha de la flic tandis que j'avançais derrière elle, je me jetais sur le dos massif de ma bestioles avant de crier à l'intention de la flic : « TIREZ !! » Je la maintenais, elle tirait, ça devrait le faire... en espérant quelle vise assez bien pour ne pas me tirer dessus au passage, j'ai assez de blessure à guérir pour ce soir !!



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Jeu 31 Juil - 23:11

**Mais comme il est drôle !** pensais-je avec beaucoup d'ironie et en lui sortant une grimace digne d'une enfant de six ans dés qu'il me tourna le dos. Je n'avais pas envie de m'excuser de ne pas avoir de super force sur-humaine comme lui. Moi, j'avais besoin d'équipement pour partir chassé, les choses étaient comme ça, on ne pouvait pas les changer. Je le suivis en silence dans la forêt, ne voulant pas me mettre monsieur le grincheux à dos, surtout pas dés notre première rencontre. Le m'exécute et me met en place là où il m'en donne l'ordre. Décidément, j'étais vouée à être toujours sous les ordres de quelqu'un. Je le regarde s'éloigner pour contourner le Bersek, puis, une fois perdu de vue, je ferme les yeux et me concentre sur mes émotions. Je me force à repenser à l'accident de voiture quand j'avais quatorze ans, à ce que j'avais ressentis en n'ayant pour seul vu, que les corps mort de mes deux parents. De la peur et de la faiblesse dans une quantité qui ne pouvaient que sortir par tous les ports de ma peau et ainsi attirer le Berseks vers moi. Je devais sentir la proie faible pour qu'il ne prête aucune attention à Derek. Cela me faisait mal, me perçait la poitrine d'un trou béant, mais s'était un mal pour un bien car cela marcha. Le Bersek si dirigea vers moi. Je sors alors une de mes deux armes de poing et attends l'ordre de tirer. Je me concentre pour tirer entre cette sorte d'armure en os et touche plusieurs fois ma cible. Je vide mon chargeur sur le colosse et entame sérieusement le deuxième. Je sais, je vois qu'il faudrait le plus gros des calibres pour lui faire en une seule balle ce que cinq lui fond. J'hésite à utiliser ma lame de bras. Je ne sais absolument pas si Derek connait cette arme qui remonte à l'époque Romaine et donc, comprendra ce que je fais. Sentant mon chargeur se vider très rapidement, je prends ma décision. Je m'avance vers la Bersek et lui donne ce qui semble un coup-de-poing, mais en réalité, une lame de la taille de mon avant-bras, le transperce. Le sang coule abondamment et le monstre est bien évidement de très mauvaise humeur. Il me repousse violemment, me projetant à plusieurs mètres. Je gémis de douleur et mets quelque instant avant de pouvoir voir la scène continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Ven 19 Sep - 20:03


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


J'avoue que ce n'était peut être pas très fair-play de ma part de me servir d'elle comme appât... mais puisqu'elle avait l'air de si bien connaître son sujet et d'être si bien équipé, c'est que quelque part elle devait être capable de faire face à un Berserk... et puis bon, même si je me servais d'elle comme appât, je n'allais pas non plus la laisser se faire mettre en pièce, j'étais prêt à intervenir et ce fut d'ailleurs ce que je fis au moment opportun. Je sais sur la créature qui faisait plus de deux mètres et je tentais de l'immobiliser afin qu'il lui fasse face et qu'elle puisse viser correctement et tirer là ou ça ferrait mal. Je savais que ça ne ferrait pas grand chose, les Berserk sont équipés d'une armure d'ossement qui les protègent, mais cela ne protège pas tout leur corps et si elle arrivait à bien viser, elle pourrait au moins lui infliger quelques blessures qui pourraient le ralentir et me permettre d'en finir avec lui. Je n'avais pas la moindre idée d’où ils sortaient, mais ils étaient de plus en plus nombreux dans le coins, en plus d'autres créatures, à croire que Beacon Hills était devenue le point culminant pour toutes ces créatures. J'allais devoir me renseigner sur leurs provenance, mais pour l'heure il fallait déjà que je me débarrasse de celui là. Je criais à la jeune femme de tirer au moment ou la créature semblait plus occupé par l'idée de m'envoyer dans le décors que de se protéger, elle vide alors son chargeur sur la bête, mais cela n'a pas beaucoup d'effet, hormis peut être de l'énerver un peu plus. Il se débat donc encore plus fort et réussis à me faire lâcher prise, m'envoyant valser contre le tronc d'un arbre. J'entends avant de sentir un craquement sonore, signe que je viens de me briser une ou deux cotes au passage, c'est douloureux, mais je n'ai pas le temps de m'attarder sur la douleur. Je me relève tant bien que mal en observant ce qu'il se passe, la jeune femme s'est approché et à visiblement réussis à infliger une blessure digne de ce nom à la bête, je me dis alors que c'est pas si mal... mais elle se fait à son tour expédier dans le décors et je n'ai pas le temps de tergiverser plus. Je me redresse, poussant un grognement sonore avant de courir vers lui pour engager le combat.

Je suis fatigué, je suis en colère, j'ai mal et tout cela mélangé me donne plus de force, la forcé nécessaire pour tenir tête à cette chose et surtout pour prendre le dessus. Il est blessé et bien que je ne sois pas sur qu'il ressente une quelconque douleur, il saigne et cela n'est jamais bon signe. J'esquive quelques coups, en place quelques uns et après une erreur de sa part qui laisse son visage masqué sans défense, je frappe dedans avec une force tel que son masque se brise littéralement en deux alors que le Berserk part en poussière. Je suis à bout de souffle, mes cotes me font mal et à bien y réfléchir, chaque os et chaque partie de mon corps me fait souffrir... Je me penche en avant, prenant appuis sur mes genoux pour reprendre mon souffle quelques secondes avant de me tourner vers l'endroit ou la jeune femme à été projeté quelques instants plus tôt. Je me redresse alors pour m'avancer vers elle, lui tendant une main pour l'aide à se relever avant de dire : « Pas si mal pour une adjointe de shérif... » Je suis pas un grand amateur de compliments, elle devrait se contenter de cela et venant de moi c'était déjà une grande chose. « Je pense qu'on peu abandonner l'idée de me mettre une amande à présent non ?? » J'esquissais un léger sourire imperceptible, là encore il ne fallait pas trop m'en demander, je n'avais plus qu'une envie, rentrer chez moi, prendre une bonne douche et passer une bonne nuit de sommeil.




Désolé pour le retard Wink

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Sam 20 Sep - 3:13

J'ai le souffle cour, comme si mes poumons avaient cessé de fonctionner l'espace d'un instant et se remettaient lentement en marche. Je relève la tête afin de regarder comment il se débrouille en attendant de pouvoir moi-même reprendre le combat. La lame qui prolonge mon bras laisse couler du sang encore frais sur le sol qu'elle racle quand je m'assois, signe que j'ai bien touché ma cible. Une longue mèche de cheveu torsader cache un mon visage et ma vu mais je vois suffisamment pour assister au spectacle. Il vient a bout du Bersek assez rapidement et m'impressionne par la même occasion.
Je le vois s'avancer vers moi et je rentre la lame de bras dans son fourreau. Je la nettoierais plus tard. Il me tend la main et me fait un compliment. Je lui réponds d'un sourire et en prenant sa main, me relève sans montrer que j'ai mal. Non seulement parce que je ne veux pas me montrer faible, mais aussi parce que je sais qu'il a bien plus mal que moi et que je ne suis vraiment pas le genre de personne à faire un concour de lamentation.
- Merci
J'ai du mal à lâcher sa main. J'avais oublié la chaleur envoutante des Loup-garou, s'en compter le faite qu'il était très mignon, ce qui ne gâchait rien. Il en arriverait presque à me faire oublier la douleur. Avec un vrai sourire et une attitude très attentionnée, il pourrait y arriver s'en problème. Deplus j'avais grandi avec des Loups Garou, il m'était inconcevable de ne pas leur en venir en aide même si ils étaient vraiment méchant. Au point que la chasse aux loups chez mon oncle après mes 14 ans m'était totalement interdite. Cela m'avait valu à 17 ans d'être une otage de choix. Mais malgré cela, je campais sur mes positions et le play-boy en face de moi n'arrangeais pas les choses.
Il me demande d'oublier la contravention. Mon sourire ne diminua pas, au contraire.
- Je n'avais pas l'intention de vous en donner une. Je voulais juste jouer mon rôle d'émissaire.... Laissez-moi, vous raccompagnez et vous apportez les premiers soins.
Une petite voix dans ma tête rajouta ; et vous donnez de l'endorphine toute la nuit. Mais je l'étouffai mentalement aussitôt, même si un petit démon sur mon épaule ricanait, près à me rappeler cela à tout moment. Je touche tee-shirt plein de sang pour lui rappeler qu'il était tout de même dans un sale état, même si il ne voulait que se réfugier dans sa tanière et hiberner jusqu'à ce que la guérison ce face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Jeu 25 Sep - 11:38


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Décidément, j'avais le chic pour me faire des émissaires de partout... le seule qui ne voulait clairement pas être mon émissaire était visiblement celui qui était sensé l'être à savoir Deaton, mais ce dernier avait clairement un soucis avec ma personne. A cotés de cela, j'avais Zoey, Thamara et maintenant cette fille qui m'indiqua qu'il n'avait jamais été question pour elle de me coller une contravention mais qu'en plus elle souhaitait jouer son rôle d’émissaire et me soigner. Qui aurait crue que j'aurais autant de succès avec les druides surtout après m'être rendue compte que le miens à surtout un faible pour Scott. Je l'avais peut être mal jugé, nous avions eu un départ assez chaotique, je n'avais clairement pas apprécié sa manière se moquer de moi et de mes déboires avec la justice, mais dans le fond elle n'avait pas l'air si méchante et avoir une personne bien placé comme elle au bureau du shérif comme amie, ce n'était pas à négliger. Certes, le shérif était maintenant au courant de tout, mais il était le père de Stiles et si je pouvais éviter ce dernier, ce ne serait pas une mauvaise chose bien au contraire. J'esquissais alors un léger sourire en coin alors qu'elle avait attrapé ma main et qu'elle s'était relevé, mais qu'elle refusait visiblement de relâcher ma main : « Vous êtes une émissaires, vous savez que je n'ai pas besoin de soins, mes blessures vont d'elles même se refermer... vous en revanche... » sa rencontre avec le tronc d'arbre avait été plutôt violente et elle aurait une ou deux cotes fêlés que ça ne m'étonnerais absolument pas. Il serait donc plus judicieux de sa part de s'occuper d'abord de ses propres soins avant de vouloir s'occuper des miens. Je jetais un regard autour de nous, tendant l'oreil pour m'assurer qu'il n'y avait plus aucune de ces créatures dans le coin, et je lui fis signe de me suivre : « On ne ferait mieux de ne pas rester dans le coin, c'est pas sur en ce moment comme vous avez put le constater. » Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il se passait, les Berserk ne sont pas du genre à se déplacer ne meute et encore moins à débarquer dans une petite ville comme Beacon Hills sans la moindre raison... il devait forcément y avoir quelque chose et la question était de savoir quoi.

Une fois de retour à nos voiture, je décidais donc de mettre cette nouvelle « amitié » à profits et de laisser l'occasion à la jeune femme de jouer son rôle d’émissaire comme elle l'avait clairement souhaité. « Écoutez, si vous voulez vraiment m'aider et jouer votre rôle de druide, j'ai peut être quelque chose pour vous... » Je laissais quelques secondes de silences s'écouler afin de guetter sa réaction avant de poursuivre : « Les Berserk ne sont pas du genre à débarquer en masse comme ça sans raison... il se passe clairement quelque chose dans cette ville et comme vous bossez au commissariat, vous avez accès à des dossiers aux quels je pourrais avoir accès de manière... très illégale. » Ce n'était peut être pas une bonne idée d'être aussi direct et franc, mais au moins je jouais carte sur table, elle ne pouvait pas me reprocher cela. « Si vous voulez donc toujours m'aider, j'aimerais que vous fassiez quelques petites recherches pour moi afin qu'on découvre ce qu'il se passe ici avant que les choses ne dégénèrent. » J'ouvris la porte de ma voiture, me penchait à l'intérieur pour prendre une carte dans la boite à gant et je lui tendis avant de préciser : « Voici mon numéro, si vous avez quoi que ce soit, n'hésitez pas à m’appeler. » Peut être que j'avais décidé de lui faire confiance trop facilement... mais après tout elle avait risqué sa vie un peu plus tôt et elle voulait aider... donc autant lui laisser sa chance.



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Ven 26 Sep - 3:25

Il me renvoya la balle au sujet des blessures, ce qui les raviva à mon esprit, mais il était toujours hors de question de le montrer. Non. Je ne me mettrais jamais à me plaindre ou a pleurnicher comme une fillette. Même si il y avait vraiment de quoi. Rien que la perspective de reprendre le volant avec ces sièges de voiture inconfortable pour ne pas s'endormir au travail me rappelait aussi la douleur, mais je ne fis que transformer mon sourire en un pincement de lèvre qui ressemblait a si méprendre à une grimace.

- Oui, sur moi ça va rester et durer plus longtemps... Mais avant vous, je n'avais encore jamais vu quelqu'un préfèrent souffrir.

Je le suivis jusqu'à nos voitures, trébuchant au passage sur une racine, puis une deuxième. Je le rassurai que tout allait bien. Si ma maladresse, qui était une véritable légende pour certain, était pleinement active, alors c'était que j'allais bien. Assez bien pour subir de la honte.Quand il me proposa la possibilité de jouer le rôle pour lequel, j'étais née je fus tout ouïe, très intéresser par n'importe quel exercice.
Quand il me proposa la possibilité de jouer le rôle pour lequel j'étais née je fus tout ouïe, très intéresser par n'importe quel exercice. Ce n'est pas que je n'aimais pas mon job au bureau du Shérif, je l'avais justement choisi pour cacher des choses aussi bien pour le compte des chasseurs que ceux des Métamorphe et autre chose vivante surnaturelle, mais je n'étais pas venu ici pour mettre un des deux mondes de côté. Je l'écoutai attentivement et ne bronchais même pas quand il parlait de faire des choses illégales. Ce n'était pas la première fois.

- Aucun problème, j'ai déjà fait bien pire que de laisser trainer des dossiers.

Je pris sa carte, la regardai et la rangeai dans la poche de ma chemise d'uniforme dans un salle état.

- J'ai déjà fait quelque recherche. Je n'ai pas quitté les montagnes du Colorado pour le beau climat de Beacon Hill, où votre alerte de baisse de température de 5 degrés me fait bien rire. Les Bersek sont comme des zombies, mais ce n'est pas des cervelles qu'ils veulent. Ce sont des guerriers, tout guerriers à une mission. Il faut trouver qui donne les ordres, trouver leur chef. La Loba.

J'avais bien compris que n'aux chemins allais se séparer ici pour ce soir, il voulais sa tanière avant tout. Un vrai loup. Je lui lançai un dernier sourire en coin en ouvrant la portière de ma voiture de patrouille, appréhendant le faite de m'asseoir et me demandant déjà comment expliquer cette blessure tout en continuant de travailler.

- Je filtre les dossiers, je le fais depuis des années pour couvrir certaines choses. Pour cela aussi vous pouvez me contacter. Il y aura assurément des situations où mes collègues et le Shérif seront plus en sécurité si c'est moi qui interviens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   Dim 28 Sep - 18:51


L’émissaire et le loup

Feat. Hailey


Préférer la souffrance, c'est un bien grand mot... personne n'aime souffrir, du moins personne sain d'esprit, cependant il existe une maladie qui s'appelle la masochisme... je n'en suis pas atteint, si je peux éviter d'être blesser, je l'évite autant que possible, mais lorsque c'est inévitable comme ce soir, je suis prêt à en assumer les conséquences tout simplement. La douleur est ce qui permet à tout être humaine de savoir que quelque chose ne tourne pas rond dans son corps, ce n'est jamais anodin et à mes yeux c'est aussi ce qui me permet de me souvenir que quelque part, je suis également humain, même si je ne le suis qu'en partie. Par ailleurs, la souffrance n'est pas un choix dans mon cas, je ne choisis pas de souffrir, rien de ce qu'elle pourrait me faire ne me permettrait d’apaiser la douleur, la seule chose à faire est juste d'attendre bien sagement que mes blessures se referment d'elles même ce qui ne devrait pas tarder à se produire. Les blessures dut à mon précédent combat avec le premier Berserk étaient déjà en voie de guérison, d'ici quelques minutes, les nouvelles seraient elles aussi en bonne voie. Je me contentais donc juste de refréner un rire ironique à ses mots, elle était assez déroutante, je me disais qu'elle se débrouillait bien, assez pour faire d'elle une bonne alliée, mais d'un autre cotés pour une druide, elle ne connaissait vraiment pas grand chose à la nature des loups garous si elle pensait que souffrir est un choix pour nous. Une fois arrivé à nos voitures respectives, je lui proposais de m'aider puisque c'est ce qu'elle tenait tant à faire, je lui tendis donc une carte avec mon numéro dessus, qu'elle glissa dans sa poche avant de me faire comprendre qu'elle était prête à m'aider. Visiblement elle avait même déjà commencé et elle me parla des Berserk, m'indiquant qu'ils avaient visiblement un chef, une personne qui les contrôle, elle appela cette personne « la loba »... je fronçais les sourcilles, c'était impossible, la loba signifie la louve dans notre langue, autrement dit la personne qui contrôle ces monstres seraient une métamorphes capable de se transformer en louve... seule ma mère en était capable ainsi que ma sœur Laura et il est fort probable que ma sœur Cora soit également capable d'y arriver un jour, mais elle n'en était pas encore là et quand bien même, je la voyais très mal être à la tête d'une armée de Berserk.

Ces paroles étaient en train de me faire réfléchir, mais je ne lui en montrais rien, elle m'avait donné quelques indices, c'était à moi de faire le reste et de faire des recherches sur cette loba... Elle ouvrit la portière de sa voiture et monta à l'intérieur, je la regardais faire avant de dire à mon tour : « Et bien si vous tombez sur une de ces affaires, vous savez comment me joindre. » Je tournais les talons, me dirigeant vers ma propre voiture avant de me stopper et de me tourner vers elle pour ajouter : « Pour vos blessures, vous devriez essayer le Frêne, c'est un bon anti-inflammatoire... mais je suppose que vous deviez le savoir déjà, puisque vous êtes une druide... » Je lui adressais un léger sourire un coin avant de me retourner et cette fois de monter dans ma voiture. Il ne me fallut que quelques secondes pour mettre le contacte et partir en direction de mon loft, il fallait que je parle de cette histoire de Loba à Peter et que je sache s'il savait quelque chose à ce sujet ou non... et j'allais aussi sûrement devoir en parler à Cora, afin de m'assurer que ce ne pouvait pas être elle même si j'en étais déjà quasiment sur. Si nous avons une louve capable de se transformer entièrement en ville, alors nous sommes mal barré...




RP Finis pour moi Wink

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale   

Revenir en haut Aller en bas
 

L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’émissaire et le loup ~ Feat Derek Hale
» Derek Hale ♦ Everyone Wants Power...
» (F) Cora Hale Feat. Adelaide Kane
» Le jeu du loup garou
» A genoux les yeux au ciel, j'hurle comme un loup mais la lune s'en fout ... ✖ Everdeen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Rues & Ruelles-