AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Lun 2 Juin - 20:55


I will fight in this life, defying the coldest wars

Feat. Eva


7 ans plus tôt :

New York est une ville plutôt fascinante quand on y pense... c'est ce que les gens disent en général, pour ma part la seule et unique raison qui m'a poussé à venir dans cette ville c'est le besoin de mettre le plus de distance entre moi et ma vie d'avant... avec les choses horribles qu'il s'était passé et dont j'étais responsable pour la plus part. Cela ne faisait que six mois, et pourtant c'était comme si c'était hier, je revoyais encore la maison en feux, j'entendais encore les hurlements de Laura, je revoyais ses yeux passer du jaune au rouge signifiant qu'elle était à présent le membre plus âgé de cette famille encore en vie et donc la nouvelle Alpha de la meute Hale... Elle avait à peine réagit lorsque je lui avais dit que je ne voulais pas faire partie de sa meute, quand je lui ai dit que je préférais partir seul pour New York, elle s'est contenté d'hocher la tête comme si c'était normal, comme si je devais partir, comme si elle savait que tout était de ma faute... je n'avais pas vraiment eu de nouvelles d'elle depuis, et j'avais fait ma vie dans cette ville. Une ville partagé, une ville dans laquelle se tramait une guerre entre plusieurs meute se disputant le territoire. A mon arrivé en ville, j'avais été approché par un des Alphas qui avait tenté de me recruter, prétextant qu'avoir un membre de la célèbre famille Hale dans sa meute ce serait un plus pour eux, mais je lui avais ris au nez, en lui faisant comprendre qu'il n'y avait plus de famille Hale et que jamais je ne me rallierais à une meute... encore moins à un type qui pense que mon nom peut lui apporter un quelconque pouvoir. Je vivais dans une chambre d’hôtel miteuse, je n'avais pas de boulot et je n'en cherchais pas vraiment non plus, j'étais le type renfermé, celui qui avait tendance à faire peur aux autres gens qui fréquentaient l’hôtel, même le gérant n'avait pas le courage de venir frapper à ma porte pour me demander le loyer de ma chambre... par chance pour lui je suis du genre à toujours payer mes dettes. Il y a une bar en ville, il s'appelle l'Omega, personne ne sait qui je suis là bas, et j'ai pris l'habitude d'y aller pour noyer ma peine, ma culpabilité et ma mauvaise humeur dans l'alcool... les autres me regardent, ils chuchotent tout en sachant que si je voulais je pourrais les entendre, mais ce qu'ils disent ne m'intéresse tout simplement pas.

J'avais bus plusieurs verres ce soir là, et après avoir jeter quelques regards noirs à des abrutis qui me regardaient avec insistance en faisant des messes basses à mon sujet, j'avais décidé de rentrer me coucher. J'avais pris l'habitude de ne plus utiliser mes sens... ces derniers étaient bien souvent engourdit par l'alcool et j'avais envie d'être normal, pour une fois dans ma vie je voulais être quelqu'un d'autre, je voulais être normal. C'est de cette façon qu'elle a réussit à me surprendre... elle m'est littéralement tombé dessus dans une ruelle, et le temps que je me rende compte qu'elle était comme moi et que je ne tente de me défendre, je me trouvais par terre alors qu'elle me maintenait la bras et n'avait visiblement pas l'intention de me lâcher. Je tentais de lui faire lâcher prise, mais c'était une coriace... et quand finalement elle pris la parole ce fut uniquement pour me dire des choses que je savais déjà : « Tu es nouveau et à ce qu'on dit tu es pas du genre très bavard... j'aime les gens discret, mais toi tu as vraiment l'air pitoyable dans ton genre... » Non mais pour qui elle se prenait celle là... elle n'avait pas plus de mon age, elle venait de me foutre à terre comme si j'étais rien et maintenant elle me jugeait ouvertement... merde... elle avait raison j'étais pitoyable !! « Qu'est ce que tu me veux ?? » La vérité est dure à entendre et elle émit un léger rire avant de relâcher la pression sur mon bras ce qui me permis de me retourner pour lui faire face alors qu'elle me tendait la main pour m'aider à me relever : « Je veux juste discuter un peu, je suis sur que toi et moi on peut s'entendre... » Cette fille était clairement folle... d'ailleurs j'hésitais quelques secondes avant de finalement prendre la main qu'elle me tendait et la laisser m'aider à me relever. Je n'avais pas la moindre idée de pourquoi elle tentait tant que ça à me parler et encore moins pourquoi elle pensait qu'on pourrait s'entendre, mais j'avais comme l'impression qu'elle serait du genre à pouvoir me changer les idées, et c'était justement pile ce que j'avais besoin en ce moment.

Aujourd'hui :

Je savais ou il se trouvait, je savais aussi ce qu'il attendait de moi, je n'avais qu'une chose à faire pour tout arrêter, une chose simple et facile... je devais juste me présenter à lui, lui dire que son marché ne m'intéressait pas et qu'il était hors de question que j'intègre sa meute, il me tuerait et ce serait finis une bonne fois pour toute. Il quitterait la ville, ma famille serait sauve et ma meute aussi... je protègerais Cora, Alec, Isaac, Eva et tout les autres en sacrifiant juste ma vie. Si j'avais fait cela plus tôt, cela nous auraient évité à tous bien des souffrance, mais j'avais été trop lâche pour ça, je m'étais refusé à le laisser gagner, à le laisser prendre le dessus sur moi et à me laisser battre de la sorte... alors que maintenant j'étais prêt. Si me sacrifier voulait dire sauver ceux à qui je tiens alors j'étais prêt à le faire sans la moindre hésitation. Il y a quelques heures seulement nous avions tous décidé d'une tactique pour mettre fin à toute cette histoire, cela devait se dérouler à la prochaine pleine lune qui était dans seulement quelques jours. J'avais assisté, j'avais fait comme je participais, mais mon choix était déjà fait, et j'avais l'intention de passer un nouveau marché avec Deucalion, ma vie en échange de celle de mes amis... il me tuait et quittait la ville en laissant les autres tranquille. Bien sur, je n'avais pas la prétention de croire qu'il allait respecter sa part, mais je m'étais assuré qu'il le fasse...

J'avais donc fait mine de participer et lorsque tout le monde était parti, j'avais attendue que Isaac, Cora et Alec aille se coucher et j'étais ressortis dans la plus grande discrétion. Je savais ou aller, j'avais mis le cap sur la zone résidentiel de la ville, l'immeuble des Argent, je savais qu'ils vivaient ici et ils ne s'en étaient jamais vraiment caché. J'avais décidé d'y aller à pied, j'avais besoin de prendre l'air et de réfléchir en chemin, mais le chemin ne me sembla pas vraiment si long et une fois dans la zone résidentiel, une fois face à l'immeuble, je savais ce qui allait se passer. Je m'arrêtais une seconde, ce fut à cet instant que l'odeur me parvint aux narines et que je compris que je n'étais pas seul, qu'une personne parmis toutes celles présent ce soir avait compris ce que je tramais... ça n'aurait même pas dut me surprendre mais j'avais espéré que peut être elle serait passé à cotés. Je poussais donc un soupire et je dis : « Tu as l'intention de me sauter dessus et de me coller une raclé encore une fois... ou simplement de me dissuader de mettre en pratique mon plan ?? » J'émis un léger sourire en repensant à notre première rencontre, à cette époque j'étais un vrai déchet, j'étais noyé dans l'alcool, le chagrin et la honte, j'étais incapable de passer outre ce qui était arrivé à ma famille et c'est elle qui m'avait aidé, c'est elle qui avait été à mes cotés et qui avait réussis à me faire devenir la personne que j'étais aujourd'hui... enfin du moins, celle que j'étais avant de devoir revenir dans cette ville maudite !!



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Jeu 26 Juin - 2:25




I will fight in this life, defying the coldest wars

Derek & Evalyne






On peut dire ce que l’on veut de la vie, qu’elle est un beau tas de merde qu’on mange tous les jours, ou qu’elle est un cadeau merveilleux, mais le fait est qu’on en a qu’une et qu’on passe notre temps à la laisser filer à regarder ce qu’ont les autres, ce qu’on aura jamais alors que sous notre nez se trouve souvent ce qui pourrait en un rien de temps tout changer pour nous, faire de nous des hommes, des femmes meilleurs ou simplement donner un sens réel à notre vie. Mais l'homme, qu’il soit armé d’une part animale ou non, est aveugle au bonheur. Il ne le voit pas, il ne se bat pas pour le conquérir ou le garder. C'est bien malheureux quand on y songe car combien d’entre nous seraient plus fort en réalisant cette réalité ?

Je peux vous affirmer une chose, ma vie je ne compte pas la laisser filer, la laisser se faire régir par mon passé ou par ce que j’ai raté. Non, je compte la vivre pour deux, pour celui que j’ai aimé et qui a été privé de toutes ces expériences précieuses. Si la vie m'a fait un cadeau, c'est de faire me rendre compte très jeune que j’avais une revanche à prendre sur elle. Je comptais vivre et non survivre, toucher du doigt toutes ces choses simples qui nous rendent incroyablement heureux ou magistralement honteux. Je ne comptais pas m’arrêter à chaque moment difficile pour en faire ma croix et faire d’elle l’explication à tous mes maux. Cette résolution, je voulais la propager, la dispenser et si j’avais presque réussi avec Derek avant son départ de New-York, je réalisai qu’il était fort simple de régresser. Bon, il avait peut être des excuses, mais je ne comptais pas les prendre en compte, le dispenser de tout et n’importe quoi. J’allais lui bouger les fesses et pas qu’un peu. Mais j’ai le temps pour moi, la patience en fer de lance et avec Derek, mon dieu qu’il en faut.

La nuit porte conseil ? Foutaises. J’avais écouté cette réunion, les plans alignés bout à bout par la jeune meute de Derek. Certains plus judicieux que d’autres, je devais le concéder. Quand enfin ils arrivèrent à trouver un plan où ils ne finiraient pas tous en chair à pâté, je relevai la tête du croquis de lapin-garou que je dessinais depuis le début des débats.

Relever la tête ne veut pas dire que je n’avais pas eu quelques regards fugaces. Je n’avais rien dis, écoutant, observant entre deux silences.

J’avais été invité par Derek à cette rencontre, mais ne faisais pas partie de la meute. A un moment, Cora me demanda directement si je comptais participer. Je lui répondis simplement que ce soir non, mais le jour j sans aucune hésitation. On échangea un regard conscrit avant que je replonge le mien dans mon dessin. Quand tout fut fini, je me levai et pris congé avant tout le monde, prétextant, une envie de glace avant que le Fast Food ne ferme.

Une fois à l’air libre, je décontractais mes muscles, bondis et me mis en marche. En chemin comme prévu je commandais ma glace juste à temps pour la fermeture et pris la direction de l’immeuble Argent. Ma paille dans la bouche, je me plaçai dans le sens du vent dans sous un porche, ayant pris bien soin de ne pas prendre le chemin le plus simple et ayant surtout suivi l’odeur de ce maudit alpha. Je sifflai ma glace quand je le vis apparaître.

*Crétin, c'est pas possible quoi* pensai-je tout en laissant tomber mon frappé dans la poubelle de l’immeuble où j’avais élu ma garde.

« Tu as l'intention de me sauter dessus et de me coller une raclée encore une fois... ou simplement de me dissuader de mettre en pratique mon plan ?? »

Je croisai les bras sur ma poitrine et relevai la tête pour contempler la façade.

« Ça dépend, tu comptes vraiment me contrarier ? » je baisai les yeux et me plaçai juste à coté de lui. « Bel immeuble et belle nuit pour une ballade pas vrai ? Tu pense qu’ils vont tuer qui juste après toi ? Moi je mise sur ta sœur, elle semble aussi paumée que toi à notre rencontre. A moins qu'Alec ne soit plus rapide pour foncer ici, avec son air joyeux. Une fois qu’il t’aura perdu, que lui restera-t-il vraiment sinon une longue et belle vie de regret ? Quoi que, peut-être qu’ils n’auront pas le loisir de faire une vendetta et que ton oncle pourrait simplement se charger de tout le monde sans toi dans les pattes, prouver sa valeur et les rejoindre. Enfin bon. A part ça, ton plan suicide est parfait, je paris que tu mises sur la clémence de Deucalion en oubliant l’amour que certains te portent. Enfin bon, je dis ça je dis rien moi, c'est toi l’alpha de ce bled et le plus malin pas vrai ? » Je restai là à ses cotés détachant mes yeux de lui pour les refixer sur l’immeuble. « Vraiment très belle façade et très belle nuit pour une ballade. Pas si terrible pour mourir, mais bon il y a jamais de bonne nuit pour cela. Alors on fait quoi, je te colle ta trempe ici sous leurs fenêtres ou tu m’invites à manger un truc et tu arrêtes ces âneries ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Mar 15 Juil - 17:23


I will fight in this life, defying the coldest wars

Feat. Eva


Il y a certaines personne dans ce monde qui un dons pour ce qui est de m'agacer, dans le sens vraiment énerver au point ou j'ai des envies de violences, comme par exemple Stiles, et dans le sens me blaser par leurs attitude et par le fait qu'ils ont toujours raisons, comme Eva. Parfois, je me demande comment nous avons fait pour devenir aussi proche, ça n'était pas gagné d'avance, elle m'est tombé dessus la première fois, je n'étais qu'une loque et surtout j'étais pas du tout décidé à laisser qui que ce soit entrer dans ma vie encore moins pour m'aider à supporter ma culpabilité. Mais elle s'était fait une place d'elle même dans ma vie et le temps que je m'en rende compte il était déjà trop tard, elle avait déjà envahit toute ma vie et s'était rendue indispensable... bien sur, je ne regrettais pas, bien au contraire, elle était tenace et c'était grâce à cela que nous étions amis, mais parfois comme ce soir, j'aimerais qu'elle le soit un peu moins, qu'elle me connaisse un peu moins et qu'elle soit un peu moins capable d'anticiper mes mouvements. Au départ, elle m'avait fait penser à ma sœur par son cotés agaçant, mais lorsqu'elle agissait comme ça, avec un coup d'avance sur moi, elle me faisait surtout pensé à ma mère et c'était franchement flippant.

Mon plan initial était simple, mettre un terme à toute cette histoire ne me sacrifiant si cela était nécessaire, j'en avais marre de voir des gens mourir autour de moi par ma faute, je voulais juste que ça s'arrête avant qu'il ne soit trop tard, mais voilà, elle me tombait dessus une fois de plus et je pus m'empêcher de faire le rapprochement avec la nuit de notre rencontre dans cette ruelle ou elle m'était littéralement tombé dessus et avait après ça décidé de ne plus me lâcher. Je sentais la colère qui émanait d'elle, elle m'en voulait pour avoir eu cette idée qu'elle jugeait stupide, et elle ne se gêna pas pour m'expliquer en long en large et en travers en quoi c'était stupide... et voilà, encore sa manie de toujours avoir raison, ce que ça peut être agaçant, vous n'avez pas idée. Je poussais un soupire blasé, bien sur qu'elle avait raison et je le savais, dès le départ je le savais, mais Cora passait son temps à me reprocher de n'être pas capable de m'occuper de cette situation comme un Alpha le devrait et Alec lui vivait dans un monde ou tout était beau, rose en s'imaginant que rien de mal ne pouvait nous arriver juste parce qu'il refusait d'imaginer le pire... Au final Cora avait raison, j'avais été lâche, j'avais repoussé encore et encore jusqu'à ce que je ne puisse tout simplement plus ignorer la vérité, à savoir que si je ne faisais rien de concret, certains allaient mourir demain pendant l'attaque que nous avions planifier un peu plus tôt dans la soirée. Perdre des gens, ça faisait partie de ma vie, de mon quotidiens et j'étais juste fatigué d'avoir à le subir. Je fixais la devanture de l'immeuble en poussant un nouveau soupire avant de dire à l'adresse d'Eva : « Alors dis moi, c'est quoi la solution miracle selon toi ?? Comment on arrête tout ça ?? Tu ne peux pas vraiment penser que ce foutue plan que nous avons mis au point fonctionnera sans qu'il n'y ai aucune pertes... » Il y a toujours des pertes dans une guerre, c'est comme ça et elle était mieux placé que quiconque pour le savoir vue que c'était à cause d'une guerre que son frère était mort. Je tournais la tête vers elle, la regardant droit dans les yeux de manière dure depuis la première fois de cette conversation, j'attendais une réponse, j'attendais qu'elle me donne une meilleure solution, une solution qui garantirais que ma famille reste en vie et n'ai pas à mourir par ma faute, une fois mais pas deux. « Tu sais très bien ce qu'il va se passer, on va se battre, certains vont mourir, encore, par ma faute, et je devrais vivre avec ça en plus... je ne veux plus voir de gens mourir, c'est d'ailleurs pour cette raison que je ne t'ai pas donné de nouvelles et que je voulais que tu reste à New York loin de tout ce merdier !! » Je savais qu'elle m'en avait voulu pour ça, mais je venais de lui donner la vrai raison qui m'avait poussé à agir comme ça, et la connaissant elle allait me traiter de crétin en disant que je n'avais pas à prendre cette décision pour elle... d'ailleurs au final mon plan avait bien foiré car elle était là et elle comptait bien sur prendre part au festivités de demain. Le pire c'est qu'elle me connaissait trop pour que je puisse me montrer assez méchant et vexant avec elle pour la forcer à partir... je savais que ça ne fonctionnerait jamais sur elle... voilà ce qu'on gagne à laisser les gens s'imposer dans sa vie !!



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Lun 21 Juil - 3:38




I will fight in this life, defying the coldest wars

Derek & Evalyne






On peut dire ce que l’on veut de la vie, qu’elle est un beau tas de merde qu’on mange tous les jours, ou qu’elle est un cadeau merveilleux, mais le fait est qu’on en a qu’une et qu’on passe notre temps à la laisser filer à regarder ce qu’ont les autres, ce qu’on aura jamais alors que sous notre nez se trouve souvent ce qui pourrait en un rien de temps tout changer pour nous, faire de nous des hommes, des femmes meilleurs ou simplement donner un sens réel à notre vie. Mais l'homme, qu’il soit armé d’une part animale ou non, est aveugle au bonheur. Il ne le voit pas, il ne se bat pas pour le conquérir ou le garder. C'est bien malheureux quand on y songe car combien d’entre nous seraient plus fort en réalisant cette réalité ?

Je peux vous affirmer une chose, ma vie je ne compte pas la laisser filer, la laisser se faire régir par mon passé ou par ce que j’ai raté. Non, je compte la vivre pour deux, pour celui que j’ai aimé et qui a été privé de toutes ces expériences précieuses. Si la vie m'a fait un cadeau, c'est de faire me rendre compte très jeune que j’avais une revanche à prendre sur elle. Je comptais vivre et non survivre, toucher du doigt toutes ces choses simples qui nous rendent incroyablement heureux ou magistralement honteux. Je ne comptais pas m’arrêter à chaque moment difficile pour en faire ma croix et faire d’elle l’explication à tous mes maux. Cette résolution, je voulais la propager, la dispenser et si j’avais presque réussi avec Derek avant son départ de New-York, je réalisai qu’il était fort simple de régresser. Bon, il avait peut être des excuses, mais je ne comptais pas les prendre en compte, le dispenser de tout et n’importe quoi. J’allais lui bouger les fesses et pas qu’un peu. Mais j’ai le temps pour moi, la patience en fer de lance et avec Derek, mon dieu qu’il en faut.

La nuit porte conseil ? Foutaises. J’avais écouté cette réunion, les plans alignés bout à bout par la jeune meute de Derek. Certains plus judicieux que d’autres, je devais le concéder. Quand enfin ils arrivèrent à trouver un plan où ils ne finiraient pas tous en chair à pâté, je relevai la tête du croquis de lapin-garou que je dessinais depuis le début des débats.

Relever la tête ne veut pas dire que je n’avais pas eu quelques regards fugaces. Je n’avais rien dis, écoutant, observant entre deux silences.

J’avais été invité par Derek à cette rencontre, mais ne faisais pas partie de la meute. A un moment, Cora me demanda directement si je comptais participer. Je lui répondis simplement que ce soir non, mais le jour j sans aucune hésitation. On échangea un regard conscrit avant que je replonge le mien dans mon dessin. Quand tout fut fini, je me levai et pris congé avant tout le monde, prétextant, une envie de glace avant que le Fast Food ne ferme.

Une fois à l’air libre, je décontractais mes muscles, bondis et me mis en marche. En chemin comme prévu je commandais ma glace juste à temps pour la fermeture et pris la direction de l’immeuble Argent. Ma paille dans la bouche, je me plaçai dans le sens du vent dans sous un porche, ayant pris bien soin de ne pas prendre le chemin le plus simple et ayant surtout suivi l’odeur de ce maudit alpha. Je sifflai ma glace quand je le vis apparaître.

*Crétin, c'est pas possible quoi* pensai-je tout en laissant tomber mon frappé dans la poubelle de l’immeuble où j’avais élu ma garde.

« Tu as l'intention de me sauter dessus et de me coller une raclée encore une fois... ou simplement de me dissuader de mettre en pratique mon plan ?? »

Je croisai les bras sur ma poitrine et relevai la tête pour contempler la façade.

« Ça dépend, tu comptes vraiment me contrarier ? » je baisai les yeux et me plaçai juste à coté de lui. « Bel immeuble et belle nuit pour une ballade pas vrai ? Tu pense qu’ils vont tuer qui juste après toi ? Moi je mise sur ta sœur, elle semble aussi paumée que toi à notre rencontre. A moins qu'Alec ne soit plus rapide pour foncer ici, avec son air joyeux. Une fois qu’il t’aura perdu, que lui restera-t-il vraiment sinon une longue et belle vie de regret ? Quoi que, peut-être qu’ils n’auront pas le loisir de faire une vendetta et que ton oncle pourrait simplement se charger de tout le monde sans toi dans les pattes, prouver sa valeur et les rejoindre. Enfin bon. A part ça, ton plan suicide est parfait, je paris que tu mises sur la clémence de Deucalion en oubliant l’amour que certains te portent. Enfin bon, je dis ça je dis rien moi, c'est toi l’alpha de ce bled et le plus malin pas vrai ? » Je restai là à ses cotés détachant mes yeux de lui pour les refixer sur l’immeuble. « Vraiment très belle façade et très belle nuit pour une ballade. Pas si terrible pour mourir, mais bon il y a jamais de bonne nuit pour cela. Alors on fait quoi, je te colle ta trempe ici sous leurs fenêtres ou tu m’invites à manger un truc et tu arrêtes ces âneries ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Lun 28 Juil - 15:50


I will fight in this life, defying the coldest wars

Feat. Eva


Ma solution était simple, Deucalion avait été claire sur ses intentions, soit je le rejoignais et tuais ma meute pour devenir plus puissant, soit c'est lui qui me tuait... comme il était hors de question que je tue ma meute, j'allais donc le rejoindre et lui dire de faire ce qu'il voulait de moi, mais en échange, de laisser ma meute en paix. Certes, ce n'était pas le meilleur plan que j'ai eu, en fait ça comptait même parmis les pires, mais je n'avais rien d'autre qui me venait en tête et qui puisse permettre à tout mes bêtas de s'en sortir sans trop de dommages. Peut être qu'elle avait raison, peut être que c'était con et même totalement foireux, mais je m'en fichais, j'avais ça en tête depuis le début de la soirée et j'étais prêt à tout pour sauver les membres de ma meute. Les bêtas que j'avais moi même transformé et qui se retrouvaient liés à moi... ceux qui étaient arrivés récemment en ville et qui avait voulut se lier d'eux même à moi tout en connaissant les risques et en sachant que c'était dangereux, et surtout, ceux de ma propres familles pour qui j'étais prêt à absolument tout. Elle n'avait pas d'autre solution miracle pour moi visiblement, je savais très bien qu'elle était sceptique quand au fonctionnement du plan que nous avions mis au point plus tôt dans la soirée, mais pourtant elle me demandait de faire confiance à mes loups... j'avais confiance en eux, la question n'était pas là, la question était juste de se rendre à l'évidence et de se dire que quelques bêtas tout juste transformé ne ferraient jamais le poids face à des Alphas expérimentés. Elle le savait, bien sur qu'elle le savait cependant elle cherchait juste un prétexte pour me faire changer d'avis. Et lorsqu'elle ramassa un cailloux par terre pour le lancer contre l'immeuble, brisant une vitre au passage, j'avoue que je ne m'y attendais pas. J'avais toujours sus qu'elle était folle, mais là elle battait clairement des records. Je l'attrapais par le bras alors qu'elle se dirigeait vers l'entré de l'immeuble en prétextant que si quelqu'un devait mourir alors que ce serait elle... non mais pourquoi il avait fallut qu'elle me suive jusqu'ici...

Je l’entraînais plus loin, au coin de l'immeuble de façon à ce que personne ne puisse nous voir des fenêtres car les lumières commençaient à s'allumer dans les environs et les gens curieux ouvraient leurs fenêtres pour se pencher et voir ce qu'il se passait. Je la poussais contre le mur en la regardant d'un air dure avant de dire : « Mais t'es complètement folle... » Oui ben ça c'était pas nouveau, je le savais depuis longtemps et à voir sa tête, elle aussi le savait et elle avait même l'air assez fière de sa connerie... pourquoi je suis amie avec cette fille déjà... ah oui c'est vrai, elle m'a jamais vraiment laissé le choix !! Je levais les yeux au ciel avant de dire : « Qu'est ce que tu essaye de prouver ?? Tu sais très bien que Deucalion se fiche de ta vie, te tuer ne lui servira qu'à m'atteindre moi, une fois de plus... si tu es venue jusqu'à Beacon Hills pour m'obliger à te regarder mourir, tu aurais mieux fait de rester à New York !! » Mon ton était dure, mais en même temps j'étais en colère, en colère qu'elle puisse mettre sa vie en danger aussi bêtement. J'avais tout fait pour la maintenir à l'écart de ce qu'il se passait ici, j'avais coupé tout contact avec elle, je lui avais rien raconté de ce qu'il se passait pour pas qu'elle s'inquiète et pour qu'elle reste en sécurité à New York, mais elle était quand même venue et maintenant elle voulait aller mourir à ma place juste pour me prouver que c'est facile de vouloir mourir et que le plus dure c'est de se battre... comme si je ne le savais pas. Me battre, je sais faire, mais perdre des gens que j'aime, ça je commence à ne plus pouvoir le supporter. Mon oreille capta un bruit à l'intérieur de l'immeuble, une personne descendait les escaliers rapidement et un cliquetis m'indiqua que cette personne avant une arme chargés. « Merde... » Je l'attrapais de nouveau par le bras pour l'emmené plus loin afin qu'on ne nous tombe pas dessus avant de lui dire : « Bravo, entrée très remarqué... au cas ou tu l'ignorais, ce bâtiment n'est pas seulement l'endroit ou vie Deucalion, mais aussi l'endroit ou vivent les Argent. Tu sais, les chasseurs qui aiment nous faire la peau... » Mon ton était sarcastique et légèrement blasé... c'était tout Eva ça, faire une entrée en bourrin sans se soucier de ce qu'il y a de l'autre cotés !!



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Ven 1 Aoû - 20:23




I will fight in this life, defying the coldest wars

Derek & Evalyne






La réaction ne se fit pas attendre. En un rien de temps je me retrouvai bloquée contre un mur avec la masse musculaire de Derek comme seul horizon, un sourire satisfait sur le visage alors que ses mains me tenaient et qu’il me foudroyait du regard, clairement mécontent de mon petit coup.

« Mais t'es complètement folle... »

Je passai la langue sur mes lèvres, prenant un air faussement outragé avant d’incliner la tête comme amusée de l’évidence.

La rue qui semblait dénuée de vie jusque là était à présent animée entre les fenêtres ouvertes qui laissaient échapper des voix, les cliquetis des volets roulants et même une voiture qui passait.

« Qu'est ce que tu essaye de prouver ?? Tu sais très bien que Deucalion se fiche de ta vie, te tuer ne lui servira qu'à m'atteindre moi, une fois de plus... si tu es venue jusqu'à Beacon Hills pour m'obliger à te regarder mourir, tu aurais mieux fait de rester à New York !! »

Je le repoussai violemment contre le mur en face de la ruelle, le toisant, à présent froide et inexpressive.

« Ne te place pas en victime, Derek, avec moi ça prendra pas. C'est toi le coupable ici pas la victime, tu aurais donné des nouvelles je n’aurais pas eu à venir les prendre moi-même. De plus, tu as du mal avec l’idée de me regarder mourir, mais ça ne te dérangeait pas de me laisser moi te regarder crever ? T'es vraiment un connard. Ces gosses ont confiance en toi, j’ai confiance en toi, mais là t'es qu’un lâche, tu cherches juste à crever. On est des loups, au cas où tu l’aurais oublié, se battre c'est notre nature. Quand tu as accepté ces gosses dans ta meute tu aurais du te rappeler de cela… »

J’aurais sûrement vidé mon sac un moment, et aurais même fini pas lui en coller une pour lui replacer le cerveau à l'endroit, mais Derek m’attrapa le bras et lâcha un jurons avant de m’entraîner plus loin.

« Bravo, entrée très remarqué... au cas ou tu l'ignorais, ce bâtiment n'est pas seulement l'endroit ou vie Deucalion, mais aussi l'endroit ou vivent les Argent. Tu sais, les chasseurs qui aiment nous faire la peau... »

Je m’arrêtai net, croisant les bras sur ma poitrine.

« Et alors ? Le programme n’était pas de mourir ? Que ça sois des mains de Deucalion ou d’un Argent, ça change rien, donc pourquoi fuir ? »  Je laissai mes bras tomber le long de mon corps. « Par contre si tu as changé d’avis je te suis, aucun soucie,  pas besoin de me tirer comme un chien en laisse. »

J’aimais Derek plus que tout, mais par moment un bon coup de pied au cul ne lui ferait pas mal. Bon et un coup de rasoir aussi. J’avais jamais remarqué mais depuis New-York, il n’avait pas que pris en masse musculaire, il s’était aussi mis en grève contre sa marque de rasoir.

« Tic, tac, tic, tac, décide-toi, ou le chasseur va décider pour nous deux. ».



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Mer 20 Aoû - 20:08


I will fight in this life, defying the coldest wars

Feat. Eva


Lorsqu'elle était arrivé en ville, nous avions déjà eu cette conversation... je l'avais joué froid et distant, j'avais tenté de lui faire comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue en ville et que je ne voulais pas d'elle ici, elle m'avait alors reproché tout et n'importe quoi, comme le fait que j'étais un lâche et que je ne lui avais pas donné de nouvelle, que c'était à cause de cela qu'elle était ici et qu'elle ne partirait pas sans explications... j'avais finis par capituler, de toute façon elle me connaissait trop et savait très bien que si je voulais à tout prix l'éloigner c'était parce que je m'étais mis dans une merde bien noir et que j'étais incapable de contrôler. Et bien sur, une fois qu'elle avait pris connaissance de toute l'histoire, elle avait décidé de rester et j'avais été incapable de la faire changé d'avis. Je ne comprenais toujours pas pourquoi est ce qu'elle tenait tant à risquer sa vie pour moi de la même manière que je n'avais jamais compris pourquoi elle m'avait suivi dans cette ruelle et m'était tombé en tenant absolument à m'aider. Ça faisait des années et je savais tout d'elle et pourtant elle restait un mystère pour moi... et son comportement avait le dons de m'agacer, elle avait toujours raison et avait le chic pour mettre le doigt là ou il ne fallait pas. Lorsqu'elle me repoussa violemment, je me laissais faire alors qu'elle me ressortait à quelques choses prêt le même discours que lors de son premier jour en ville. Je levais les yeux au ciel, l'écoutant une nouvelle fois me reprocher de jouer les victimes et d'être un égoïste... OK, peut être que c'est égoïste de vouloir mourir pour sauver les autres, mais dans mon esprit, je trouve cela quand même moins égoïste que de laisser les autres mourir pour moi. Une fois qu'elle eu finis, je laissais s'écouler quelques secondes en la regardant avec un air blasé avant de dire d'un ton neutre : « Nous battre est dans notre nature, mais mourir à seize ans est dans la nature de personne !! » Lorsque j'avais proposé la morsure à Boyd, Erica et Isaac, je leur avait présenté ça comme la meilleure vie possible... une vie de liberté dans laquelle ils auraient enfin une famille et des amis, dans laquelle ils seraient plus fort, rapide et seraient au sommet de la chaîne alimentaire. Je leur avait aussi vaguement parlé des chasseurs et autres prédateurs du genre, mais je ne leurs avaient pas parlé d'une meute d'Alpha qui voudraient nous décimer tous un à un... ils n'étaient tout simplement pas préparé à cela.

J'aurais put argumenter plus, mais les bruits de pas dans les escaliers de l'immeuble et les cliquetis d'armes à feux m'en empêchèrent. Je lâchais une remarque sarcastique à Eva en l'attrapant par le bras et en l'entraînant plus loin, mais elle s'arrêta, jouant encore la sale gosse... raaah ce qu'elle peut m'énerver quand elle s'y met... cependant, si un jour elle avait été plus coriace que moi, ce n'était plus le cas aujourd'hui, je suis un alpha avec une meute plutôt bien peuplé et si je peux survivre à Kali, c'est pas elle qui va me mettre des bâtons dans les roues. Je resserrais ma prise sur son bras, approchant mon visage à quelques centimètres du siens tandis que mes yeux passaient au rouge et que je laissais échapper entre mes dents d'un ton menaçant : « Ne m'oblige pas à employer la force... » Je la connaissais bien, mais elle aussi me connaissait bien et elle savait que je n'hésiterais pas une seconde à la tirer là de force, du moins je l'espérais pour elle qu'elle le savait car il était hors de question que je bouge de là sans elle, et il était aussi hors de question que je reste planté là à attendre que les chasseurs viennent nous mettre du plomb dans le cul... et dire que ces crétins vivent juste à cotés d'un Alpha meurtrier sans même le savoir... quel ironie.



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Mer 20 Aoû - 23:39




I will fight in this life, defying the coldest wars

Derek & Evalyne

@Jay




Non mais quelle tête de lard ! Bon ok je peux parler sur ce coup, m’arrêtai net alors qu’il y avait des chasseurs qui comptaient bien nous faire payer la facture d’une vitre brisée en train d'approcher n'était pas des plus fin non plus. Dans le fond à quoi s’attendait-il. Il voulait mourir, en voila une magnifique occasion, plus simple et radicale que celle de l’alpha pervers de la porte d'à coté. Et puis c'est quoi ces chasseurs même pas foutus de virer une meute de barjo de leur immeuble, qui sortent armés jusqu'aux dents pour une fenêtre ? Ça pouvait tout aussi bien être des enfants qui lançaient un truc, brisaient le carreau et finiraient totalement traumatisés d’un telle retour.

« Ne m'oblige pas à employer la force... »

Quand il serra un peu plus sa prise mon visage, je fis une grimace de douleur alors qu’il s’approchait de moi, plantant son regard d’alpha dans les mien qui devint par instinct jaune d’or. Si j’avais eu des oreilles sur le haut du crane, elles se seraient ratatinées comme celles d’un chiot qui se fait grogner dessus. C'est en grande partie d’ailleurs pour cela que jusque là j’avais refusé de me souder à une meute, quel que soit son chef. Je n’aimais pas me retrouver soumise et ça même part lui. D’un geste brusque, je tentai de me défaire de sa prise sans y parvenir alors qui relançai le pas et que je me retrouvais forcée et contrainte de suivre le mouvement. J’aurais pu protester mais je n’en fis rien, quelques part tout cela m’arrangeait et prouvait que j’avais raison, il voulait vivre et pas mourir. C'est donc un armée d’un sourire que je me laissais finalement faire, me mettant à courir à ses cotés.

Ce n'est que trois pâtés de maison plus loin et sur le toit d’un immeuble que notre course s’arrêta enfin. Je m’adossai à un mur, toujours empreinte du même sourire triomphal sur le visage.

« L’instinct de survie est toujours le plus fort, t'as vu que tu voulais pas mourir. » j’appuyai mon crane contre le mur un moment et posai mon regard sur la ville qui se dessinait sous mes yeux. De ce point de vue elle avait quelque chose de bucolique et romantique, bien plus attirante que vue du sol.

« Derek, ils ont seize ans et je comprends que tu veuilles les sauver, les protéger. Mais je ne suis pas prête à perdre un autre frère, je t’aime et je refuse cette option. » je me redressai pour m’avancer vers lui et m’arrêtai à moins d’un mètre de lui. « Tu ne les aideras pas à grandir si tu leur montre cet exemple, ils sont jeunes et à leur âge, toi comme moi avions déjà beaucoup souffert. Cette vie est loin d’être sans danger, loin d’être douce, tu le sais, le mieux que tu puisses faire pour eux c'est de leur apprendre rapidement à se défendre, même contre un alpha. Et de toute façon, je te rappelle que pour le devenir tu as du en battre un, c'est pas impossible, beaucoup l’ont fait et certains d’entre eux le feront sûrement un jour. » Je déposai un baiser sur sa joue et en quelques secondes lui collai un croche pied, le faisant tomber à terre. « Ça, c'est pour le bleu au bras, vilain loup. » dis-je en faisant une petite moue.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 28
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   Ven 19 Sep - 19:57


I will fight in this life, defying the coldest wars

Feat. Eva


Je connaissais Eva depuis bien longtemps maintenant, nous avions partagé beaucoup de choses ensemble et elle avait toujours réussis à me comprendre ou même à m'analyser, parfois même avant que moi même je n'arrive à comprendre une de mes réactions. Pourtant, ce soir elle était littéralement à cotés de la plaque. Je ne savais pas pourquoi elle avait été se mettre en tête que je voulais mourir... je n'avais jamais été suicidaire, si ça avait été le cas, je me serais tué après l'incendie pour expier, mais bien qu'à cette époque j'y avais plusieurs fois songé, j'avais été d'une trop lâche pour le faire et de deux, je savais pertinemment que cela ne servirait à rien. Donc non, je n'avais jamais été suicidaire, et je ne l'étais toujours pas. Si j'étais là ce soir, ce n'était pas dans le but de mourir, même si je savais que ça risquait d'arriver, j'avais plus compté sur l'idée que Deucalion tiendrait réellement à m'avoir dans sa meute et donc à me garder en vie à ses cotés en acceptant l'idée de laisser mes amis et ma meute vivre. Bien sur, il y avait un doute, il aurait clairement put me tuer ce soir, mais se faire tuer pour sauver la vie des personnes qu'on aime, ce n'est pas du suicide, c'est un sacrifice et ce sont deux choses bien différentes. Elle avait donc mis toute sa détermination à tenter de jouer sa reine des chieuses... l'espace d'un instant j'avais eu l'impression de revenir quelques années en arrière, mais ce soir c'était dangereux et si moi je n'avais nullement eu l'envie de mourir ce soir, j'avais encore moins l'envie de la voir y passer. J'avais donc fait ce que tout bon alpha aurait fait, certes, elle n'était pas une de mes bêta, du moins pas à proprement parlé, mais elle était ma meilleure amie et si elle avait été capable de battre autrefois, ce n'était plus le cas aujourd'hui et elle le savait très bien. J'avais donc usé de ma force, la poussant à obéir et à se remuer pour fuir les chasseurs qui ne tarderaient pas à nous tomber dessus. Elle avait finis par se mettre à courir, je ne lâchais pas son bras, je savais qu'elle était assez tête de mule pour s'arrêter en cours de route et recommencer son petit caprice à tout moment, et je ne comptais pas lui en laisser l'occasion. Nous nous arrêtions enfin une fois sur d'être hors de porté, nous étions sur le toit d'un immeuble et je la lâchais enfin alors qu'elle me regardait avec un sourire triomphant qui j'avoue m'agaçait énormément. Je secouais la tête à ses paroles avant de pousser un soupire en répondant : « Penses tu vraiment que je veux mourir ?? Que je suis suicidaire ?? Réfléchis un peu, si j'avais été suicidaire, tu penses pas que j'aurais mis fin à mes jours il y a déjà bien longtemps ?? Je ne suis pas venue ici pour mourir, mais pour vous sauver, ce sont deux choses différentes !! » Elle persistait à me prendre pour un suicidaire... à croire que ces dernières années passés loin l'un de l'autre avait semé le trouble dans son sixième sens destiné à décortiquer toutes mes actions et mes paroles.

Lorsqu'elle repris la parole, je savais que cette fois elle avait raison... ce qui m'agaçait encore plus, cependant j'avais fais tout mon possible pour les entraîner, les rendre plus fort, mais jusque là ça n'avait pas été glorieux... ils allaient mourir s'ils se battait contre un seul membre de la meute de Deucalion et je le savais. Lorsque j'avais décidé de devenir Alpha, je n'avais pas pensé que les choses tourneraient aussi mal, je me voyais faire ma meute, les entraîner, chasser, leur apprendre ce que je savais, les « élever », faire face éventuellement à quelques chasseurs... mais sûrement pas à une meute d'Alpha !! Je ne les avais pas mis en garde contre ça et je ne les avais pas préparé non plus... ils n'étaient pas prêt. « Ils ne sont pas prêt... les as tu déjà vue se battre ?? A leur age nous avions déjà des années d'expérience en tant que loup garou, eux ne le sont que depuis quelques mois... » ça faisait une grande différence , lorsqu'elle s'approcha de moi, je sentais qu'il allait se passer quelque chose, je la connaissais assez pour savoir que j'allais avoir droit à un revers... et cela ne manqua pas de se produire. Elle déposé un baisé sur ma joue et l'instant d'après mon dos heurta violemment le sol. Je poussais un soupir blasé en me redressant avant de dire : « C'est un affront direct à un Alpha ça... tu sais que je pourrais te tuer pour ça... » J'esquissais un léger sourire en coin avant de passer un bras autour de son cou en disant : « Je pense que je vais t'embaucher, puisque tu tiens tant à ce qu'ils apprennent à se battre dignement, tu vas les former... peut être que tu arriveras à quelque chose de mieux que moi !! » Je savais que l'idée ne lui plairait pas du tout, mais j'étais sérieux, elle était ici pour me venir en aide, et bien c'était le moment ou jamais de m'apporter son aide. « Aller rentrons... le jour va pas tarder à se lever et j'ai des adolescents à gérer... »



_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek   

Revenir en haut Aller en bas
 

I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek
» problème life time map updater
» [Phantasmagoria] Un tableau d'acceuil pour Halo Fight =)
» Game Life'
» New-Life - Jeu par navigateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Back Bay-