AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Baby-sitting ~ Feat Stiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Dim 29 Juin - 19:32

Le Shérif m'avait convoqué pour, d'après ces mots, une mission très spéciale. Comme nous venions d'avoir un double homicide, je crus bien évidement que ma période de bizutage, celle où je ne suis considérée que comme la petite nouvelle était terminer, mais en fait non. Quand il m'annonça une mission de Baby-sitting, il me fallut rassembler tout mon sérieux pour ne pas avoir de réaction non-professionnelle. Mais je sue tout de même que j'en eux. Fort heureusement le Shérif Stilinski ne m'en teint pas rigueur, s'attendant surement à cette réaction de la part de n'importe qui. Que ce soit la petite nouvelle ou le plus ancien du service en passant par le jolier lui-même qui avait l'habitude de surveiller les cellule. Il m'expliqua que c'était pour surveiller son fils qui avait la très fâcheuse habitude de se trouver sur les scènes de crime à faire lui-même ces propres enquêtes.

** Les chiens ne font pas des chats!** me traversa l'esprit

Je pris donc le papier où il nota son adresse sans rechigner, de toute façon, il était mon patron et je devais lui obéir. Nul besoin de me préciser que cela était non seulement pour la sécurité de son fils, mais aussi pour celle de la scène du crime.
Je me rendis donc sur place. Regarde les fenêtres, allumées ou non. Puis m'avança sous le porche où je frappai à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Lun 30 Juin - 0:21

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
La journée avait plutôt longue entre les heures de cours harassantes, les nouvelles déplaisantes et les discussions lassantes. Le temps passait, s'effilait au grès des journées, les évidences se cloîtrant de silence et les illusions se manifestant en pleine éclaircie. Ils ne restaient qu'un fait; chacun pataugeait entre ce milieu de dé plaisance et d'apparence. Tout était flouté. Stiles le voyait, Stiles le ressentait au quotidien. Cet isolement, ce cloisonnement. Tous ces espoirs vains dans les yeux de son père. Il le vivait chaque jour, alors que ce dernier rentrait à la maison, le sourire court et le souffle agité. Il ne pouvait pas en encaisser plus ,face à cet échec culminant. Toutes ces enquêtes en suspens. Sa réputation en bavait et l'autorité doutait de son efficacité. Si tous ce bordel continuait, si ces meurtres perduraient alors il serait virer. Et lui, il était là spectateur du désarroi de son père. Il voyait tous, il fouinait partout. Et il avait des clés que son paternel ne trouverait jamais. Des résultats, des conclusions, des indices. Toutes ces choses qu'il pourrait l'échapper de cette fin proche, de ce licenciement. Imaginez vous simplement sa frustration? Cette impossibilité qu'il avait de parler... Il pouvait très bien tout lui dire, mais alors que se passerait-il? Qu'est ce qu'ils feraient après? Papa j'ai oublié de te dire mon meilleur pote est un loup garou qui sort avec une chasseuse qui est censé tuer des loups garous, ma vie est cool ,nan? Vraiment absurde! Cela n'arrangerait rien qui plus est. Alors Stiles se tassait dans son silence, préférant jouer les sales gosses en tentant de rendre un sourire que trop oublié, que de le lamenter. Tout en essayant de l'aider néanmoins comme il pouvait...

Pourquoi tout était si compliqué aussi? Pourquoi cette vie ne pourrait pas être aussi simple? Bordel! A croire que ce destin s'acharnait par instances... Ce soir là, le shérif était de sorti, apparemment un nouveau meurtre avait été commis. Un double homicide. Est ce que le Darach avait encore frappé? C'était très probable! Dans sa curiosité inépuisable, l'adolescent tentait de s'échapper pour rejoindre le lieu du crime, connaissant l'adresse grâce à un appel de son père à l'un de ces collègues. C'était une opportunité en or. Ou presque... Car ce dernier connaissant bien son fils avait prévu le coup. Et d'une manière étonnante. Effectivement, parti depuis peu, le brun préparait déjà sa fuite discrètement, préparant sac, chaussure de sport. Il voulait savoir ce qu'il s'était passé. Mais alors qu'il allait partir. Quelqu'un frappait à la porte. Qui ça pouvait bien être? Stiles descendit les escaliers bruyamment, se préparant à voir Scott ou encore son père qui avait oublié ces clés ou autre chose. Mais non, c'était bien une femme qui l'attendait sur le palier. Et même une très jolie femme. L'adolescent la connaissait de vue ,c'était une collègue de son père, la petite nouvelle au commissariat. Pour l'instant, elle était encore au stade du bizutage. D'où sa présence ici. Elle ne venait pas enfiler les perles, ça s'était une chose de sûre. Stiles se rapprochait de la porte baie vitrée, regardant l'invitée de l'autre côté avec un grand sourire amusé. "Laissez moi deviner , c'est mon père qui vous envoie pour me surveiller ? Problème j'ai pas besoin d'une baby-sitter, je sais très bien m'occupé de moi même seul. Vous pouvez rentrer au poste, vous devez avoir d'autres choses intéressantes à faire. Comme enquêter par exemple..."  Son ton était moqueur et sarcastique. Il n'imaginait pas dans quelle situation était cette dernière.
code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Lun 30 Juin - 23:15

Je regarde l'adolescent, qui n'a guère moins d'années que moi, de la tête aux pieds. J'y trouvais là une raison pour laquel on m'avait confier cette mission. Cette période de la vie n'était pas si loin que ça dans ma tête. Je savais pertinemment que je réagissais encore par moment comme quand j'avais 16 ans. Mais le plus effrayant dans l'histoire était que cela aurait pu se voir au travail. J'affichai alors au fils du Shérif, un léger sourire mesquin.

- Je vais d'abord enquêter sur le faite que tu portes des chaussures de sport à l'intérieur, et comme part hazarre au moment précis où il y a une enquête intéressante pour un petit curieux.

Enfin intéressante, n'était peut-être pas le mot à employer devant un tel curieux. Je lui fis signe de me laisser entrer, le laissant imaginer qu'il était enfermer dans une cage confortable et que je le stopperais facilement si il tentait de s'enfuir.

- Il parait que tu t'intéresse au paranormal. Ça tombe bien il y a un très bon film à là dessus à la télévision ce soir. Ou alors on trouvera bien un film policier, ou une série sur une autre chaîne, ce n'est pas ça qui manque. Soit gentil laisse moi entré.

En prononcent ces derniers mots je me penche en avant ce qui laisse tomber autour de mon coup le pendentif en bois de Sorbier que m'avait sculpter ma mère quand j'étais encore bébé. Il représentait un symbole druidique de mise en garde contre un éventuel agresseur. J'avais appris la signification bien après la mort de ma mère et également son efficacité un jour où mon oncle me l'avait emprunté. Ou voler, tout dépend les versions. Est-ce que rendre l'objet annulait le vol ?, d'après la loi non, mais je n'en voulais pas à mon oncle, sans lui je n'aurais surement jamais découvert son pouvoir.
Je campai sur ma position attendant qu'il m'ouvre. Je ne lâchais jamais le morceau, si il continuait il allait l’apprendre à ces dépens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mar 1 Juil - 15:40

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
La jeune femme n'était pas âgée. Quelques années de plus que Stiles, environ. Alors forcément, en voyant l'adolescent prêt à détaler, ses chaussures au pied, et ce sourire au coin des lèvres, il ne semblait pas aussi innocent qu'il le laissait paraître avec son attitude sarcastique de petit merdeux. Et cette dernière s'en était bien rendue compte, soulignant chacune de ces informations avec un sourire mesquin"Je vais d'abord enquêter sur le faite que tu portes des chaussures de sport à l'intérieur, et comme part hazarre au moment précis où il y a une enquête intéressante pour un petit curieux." Ok Stiles admirait son tact, et sa détermination. Elle serait un très bon élément au commissariat,ça faisait aucun doutes. Pour autant, l'ado voulait à tout prix se tailler et pour cela trouvait une excuse absolument pourri était de bonne augure. Alors il reprenait cet air guilleret, son ton ne changeant pas d'un pouce. "Euh je pratique un nouveau sport très à la mode, ça s'appelle du sport de maison, c'est juste après le sport de chambre, c'est très tendance à ce qu'il parait..."  Stiles jouait si bien l'idiot c'en était déconcertant, et même lui eut du mal à sortir un si gros bobard, se moquant ouvertement de la brune qui s'impatientait devant l'entrée. Mais la belle ne semblait pas vouloir lâcher le morceau. Elle lui fit signe de lui ouvrir la porte mais ce dernier ne se déridait pas.

Il parait que tu t'intéresse au paranormal. Ça tombe bien il y a un très bon film à là dessus à la télévision ce soir. Ou alors on trouvera bien un film policier, ou une série sur une autre chaîne, ce n'est pas ça qui manque. Soit gentil laisse moi entré. Non il ne le laisserait pas, hors de question. Cette enquête, il comptait la dessus pour aider ses amis, pour aider son père et ce n'est pas elle qui allait l'arrêter. La jeune femme ne doutait pas d'une seule minute à quel point l'individu en face d'elle était têtu. Puis une soirée baby-sitting, chips devant la télé, c'était pas trop son truc. Il avait toujours ce besoin aiguë de bouger. Il allait lui répliquer une connerie comme à son habitude mais se stoppa net lorsqu'elle se cambra en avant. Un pendentif sortant de son décolleté. Ses yeux étaient attirés par cet objet factice, un détail infime. Ce symbole l'intriguait. Dévorant sa curiosité. Qu'est ce que c'était? L'adolescent releva son regard vers la belle pour ne pas se faire griller. Les accessoires de cette dernière réveillant tout son intérêt. Est ce qu'elle était bien plus qu'humaine? Ou est ce que ce symbole sur son pendentif n'était qu'une coquetterie? Stiles ne le savait pas, mais il allait enquêter. Et pour cela, il n'avait pas d'autres choix que d'ouvrir cette porte. De toute façon, vu la tournure des événements et vu à qu'elle point cette dernière était têtue, elle serait capable de planter la tente dans son jardin jusqu'à ce qu'il lui ouvre. Autant abréger son impatience. Il tournait la clé de la porte d'entrée, abandonnant son sac et déposant sa main sur la manivelle néanmoins dans un soupir. Espérons que la jeune femme est vraiment un foutu intérêt! "Bienvenue chez moi, bon comme tu peux le remarquer c'est le bordel mais mon père n'est pas un accroc à la propreté."  Un sourire se logeait sur ses lèvres, il avait voulu le piéger. Il avait réussi mais à présent, il allait se venger.
code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mar 1 Juil - 17:54

Je suivis le regard du jeune homme, croyant un instant, comme toute femme qu'il était en trin de regarder mon décolté. Je n'attachais pas les boutons de ma chemise d'uniforme jusqu'en haut, car je ne supportais pas encore entièrement la chaleur de cette ville très différente de celle des montagnes du Colorado. Pour moi, c'était la canicule tous les jours et biens que le Shérif soit de nature clémente, il m'avait toute foi demander à plusieurs reprises de boutonner un peu plus. Mais ce n'était pas mon décolté qu'il regardait mais mon pendentif qui était tomber. Je le remis sous ma chemise alors qu'il m'ouvrit enfin la porte. En parlant de bordel, je pris son sac qu'il avait délaissé et observa le contenu du parfait fouineur.

- Il te manque un moyen de défence. Mais je suppose qu'il est préférable de l'oublier au risque d'en faire usage sur un de mes collègue qui t'attrape en te surprenant. Où pire sur ton père.

Je repose le sac là où je l'avais pris

- Exélent moyen de s'occuper en attendant que ton père revienne. Tu n'as qu'à faire le ménage. Je suis sure que ça lui fera bien plus plaisir que de voire son fils unique traîner sur des scènes de crimes.

De la main, j'arrangeai quelque photo sur un meuble, bousculer par une pille de livre et en observa une prise lors d'un soir de match de l'équipe de Cross du lycée. Je ne connaissais pas ce sport et la photo m'intéressa, puis m'intrigua quand je reconnus une jeune fille brune au cheveu long. Je ne l'avais vu qu'en photo, mais quand mon oncle avait su que je venais ici à Beacon Hill, il avait tenu à me mettre au courant du "réseau" de cette ville.

- Argent !

Prononçais-je à voix basse dans un parfait français. Mais cela devait être une coïncidence, après tout des dizaine d'adolescents devait la connaitre au Lycée s'en connaitre sa famille, s'était une jolie fille. Je repose alors le cadre et croise les bras, attendant qu'il se décide de l'activité de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 2 Juil - 0:29

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
La curiosité est un vilain défaut, à ce que l'on dit. Un défaut auquel Stiles savait se conformer. Un défaut que trop connu par son père et ses amis. Un défaut qui lui coûtait une soirée d'investigation. Lui qui voulait toujours tout bien faire, qui cherchait chaque solution aux problèmes posés. Il était infatigable lorsqu'il s'agissait d'enquêter. Après tout, il n'était pas le fils de son père pour rien. Mais là il était tout simplement bloqué à cause d’elle. Cette femme qui se présentait devant son entrée avec son joli minois et son col en V; Une collègue à son paternel, qui semblait avoir une mission bien précise. Celle de lui faire chier. Car il n'y avait pas d'autres mots, en ce moment même,elle s'évertuait à l'emm*rder. Stiles voulait partir, fuir loin de cette maison pour relever des indices manquants. Des clés cachées. Mais non... Elle, elle était là. Et elle ne semblait pas prête à découdre. Alors après de multiples réflexions, il se décidait à capituler se doutant que cette dernière ne le lâcherait pas d'un poil prête à faire le tour de la maison jusqu'à l'attraper  lors de sa fugue.

Il lui ouvra la porte, nonchalamment, posant son sac au sol, découragé. Et cette dernière ne se fit pas prier pour l'attraper et fouiller dans celui ci. Non mais elle se gênait pas celle là. Il te manque un moyen de défence. Mais je suppose qu'il est préférable de l'oublier au risque d'en faire usage sur un de mes collègue qui t'attrape en te surprenant. Où pire sur ton père. Stiles la regardait incrédule, reprenant tout de même son assurance avec son sarcasme que trop particulier. "Pas besoin de moyen de défense quand on a des muscles comme les miens." Ce dernier relevait son sweat au niveau des manches tout en contractant son bras pour lui montrer la légère bosse qui s'aventurait près de son biceps. Rien de grandiose en soit. "Et un fait important sur moi, je préfère survoler les problèmes que les affronter. De plus m'attaquer à mon père, je ne suis pas fou non plus... Il serait capable de m'enfermer dans une cellule pour une soirée." Elle déposait le sac avant de reprendre.Exélent moyen de s'occuper en attendant que ton père revienne. Tu n'as qu'à faire le ménage. Je suis sure que ça lui fera bien plus plaisir que de voire son fils unique traîner sur des scènes de crimes. Le brun levait les yeux au ciel. Elle semblait plus amusante derrière la porte d'entrée, peut être qu'il trouverait un moyen d'échapper à sa vigilance et ainsi il pourrait fuir discrètement. "Il me fait surveiller et tu voudrais que je fasse le ménage qui plus est. Il serait capable de croire de nouveau au père Noël après..." Ce dernier s'éloignait de la femme partant dans la salle à manger , trouvant un paquet de chips à grignoter, le temps de perfectionner son plan. Il scrutait la jeune femme du coin de l'oeil se méfiant d'elle, elle était étrange, il le sentait. Ce pendentif n'était qu'un début aux nombreuses pistes qu'elle laissait découler. Effectivement, la brune en se mettant à ranger les photos sur les meubles, s'attardait devant une en particulier. Une représentant Allison. La raison de ce bug était encore inconnue, mais pas pour longtemps. Elle se retournait enfin en croisant ces bras, avec cette mine impatiente. A quoi s'attendait-elle? Que Stiles lui fasse un grand sourire niais jusque parce qu'elle était jolie. Hors de questions... Il revenait hors de la cuisine, un sourire mesquin sur le visage. Avec une questions aux lèvres. Une question pour la déconcerter. "Tu connais les Argents?" Il s'asseyait sur le canapé ne la lâchant pas du regard. Il voulait voir son beau visage perdre de sa contenance. Pour prouver tous ce qu'il pensait. Et il reprenait toujours aussi sarcastique. "Bon beh c'est parti pour la pyjama party! Alors on fait quoi on se raconte nos histoires amoureuses ou on se mate des films à l'eau de rose?"


code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 2 Juil - 3:06

"Tu connais les Argent?" Je ne sais pas pourquoi mais il me fallut un temps qu'il me parut interminable même à moi-même avant de répondre à cette simple question. - Pas vraiment... ce sont des contacts de mon oncle. Comme Beacon Hill est loin de la maison familiale, il a genre sortit son carnet d'adresses pour me trouver des personnes fiables à contacter, en cas de problème... Comme si ton père te donnait la carte de visite de chaque shérif de chaque ville où tu vas. Au fond, on n'est pas tellement différent sauf que mon baby-sitter à moi est une personne que je n'ai vue qu'en photo. Je pris place à côté de lui sur le canapé et lui répondis ensuite par une sorte de grimace outrée. M'apercevant en même temps que je n'avais pas fait ce genre de soirée depuis mes 11 ans, c'était donc là des propos presque insultant - J'ai une tête à regarder ce genre de truc ?! Et tu crois que ça m'amuse de faire les baby-sitters ?!. À ton âge, j'aurais tout donné pour avoir une soirée comme celle-ci, au lieu de ça, je... Bin oui, je faisais comme lui, mais à quelques différences. J'étais toujours accompagné de chasseurs ou surveiller par ma tante quand la vie scolaire prenait le dessus, mais généralement tout était planifier à la minute. Quant à mes soirées avant l'accident, ma mère avait si peur pour moi et temps de travail avec la meute, que les deux trains de vie étaient comparables, sauf sur l'éducation hors scolaire... Peut importe, même un adulte n'a pas à traîner seul. Et quand bien même, ce n'est qu'un règlement de compte, rien à voir avec les sacrifices.... Oups, je parle trop vite parfois. Ce gamin m'énervait exactement comme mon cousin quand cela était le but de ce dernier. Mais pour me venger, je ne pouvais évidement pas le paralyser avec une décoction de plantes. Ah le bon vieux temps des chamailleries entre deux adolescents respectueusement chasseur et émissaire me manquait. Dans les familles les plus folles dingue d'Amérique, je demande les Rives... Que tu crois avoir découvert à Beacon Hill. Ton père ma dis que c'était la raison pour laquel tu fuguait en ce moment. Ce qui n'était pas entièrement faux, le Shérif m'avait juste dit qu'avec la série de meurtres sont fils sortait plus souvent, et comme j'avais reconnu des sacrifices, j'en déduisais que lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Jeu 3 Juil - 0:51

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
Le silence s’immisçait au creux de la pièce, alors que les questions fusaient. Chacun cherchant à déconcerter l'autre. Et la jeune femme se retrouvait cloisonnée dans son propre engrenage. Face à des réponses qui étaient longues à trouver, trop longue... Laissant la curiosité de l'adolescent se développait. - Pas vraiment... ce sont des contacts de mon oncle. Comme Beacon Hill est loin de la maison familiale, il a genre sortit son carnet d'adresses pour me trouver des personnes fiables à contacter, en cas de problème... Comme si ton père te donnait la carte de visite de chaque shérif de chaque ville où tu vas. Au fond, on n'est pas tellement différent sauf que mon baby-sitter à moi est une personne que je n'ai vue qu'en photo. Il acquiesçait, ne croyant que très peu à cette histoire de contact, sa méfiance s'accumulant mais il tentait tout de même d'être conciliant, se doutant que cette soirée lui était plus imposée que souhaitée. Mais son sarcasme limitait cette compassion, jouant avec des nerfs encore à vif. D'ailleurs sa réaction ne se fit pas attendre, alors qu'elle venait s'asseoir à côté de lui. Son visage se déformant d'une légère grimace outrée. - J'ai une tête à regarder ce genre de truc ?! Et tu crois que ça m'amuse de faire les baby-sitters ?!. À ton âge, j'aurais tout donné pour avoir une soirée comme celle-ci, au lieu de ça, je... Stiles eut un sourire amusé en la voyant péter une durite, ce n'était pas son but premier mais bon... Il se contenterait de cette réaction. Néanmoins, il attendait la suite.. Cette dernière s'interrompant dans ces propos. Quoi? Que voulait-elle dire? Elle était gênée, pour quelle raison? Le brun se doutait que ce qu'elle avait à dire, avait sans doute une similitude avec ses escapades nocturnes, alors il enfonçait le couteau dans la plaie pour lui faire cracher le morceau... "Tu?" Mais elle se reprenait, tentant de changer de sujet, ne faisant que confirmer les faits exploités par Stiles. Peut importe, même un adulte n'a pas à traîner seul. Et quand bien même, ce n'est qu'un règlement de compte, rien à voir avec les sacrifices....

L'adolescent se retourna immédiatement , les yeux écarquillés, choqué par ce qu'elle venait de dire. Des sacrifices, comment pouvait-elle le savoir? Cette femme savait. Elle était moins innocente, qu'elle pouvait le laisser paraître. Elle connaissait des choses, des choses qu'il l'intéressait. Elle pouvait être une source à ses recherches et ce bégaiement le prouvait ouvertement. Que tu crois avoir découvert à Beacon Hill. Ton père ma dis que c'était la raison pour laquel tu fuguait en ce moment. Elle bluffait, cela se voyait dans son regard fuyant. Elle tentait de trouver une excuse, de perdre le brun dans ses pensées pour mieux s'échapper. Seulement Stiles n'était pas un adolescent comme les autres et s'il y avait bien une chose à savoir avec lui, c'était qu'il ne lâchait rien. Cette jeune femme avait un lien avec le surnaturelle. Elle était au courant pour les sacrifices, de ce fait ce n'était pas une simple humain lambda qui séjournait dans les petits quartiers de Beacon Hills. Et ce symbole sur son collier. Non... Elle n'était pas l'agente qu'elle prétendait être. Alors ce dernier l'achevait avec une phrase si facile pour la déconcerter et ainsi par la même occasion l'obliger à se confesser."Je n'ai jamais parlé de sacrifices..." Il la scrutait droit dans les yeux, ne perdait pas son calme d'un poil ,déterminé. Le silence ne faisant qu'intensifier cette tension entre eux.


code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Lun 7 Juil - 23:36

Quelle idiote je pouvais faire parfois. Je ne pouvais pas directement lui parler de paranormal car soit je passerais pour une folle **pour ce que ça changerait** soit j'accentuais le problème, où pire je devenait une proie. Sert je doutais fort que cette adolescent trop curieux et chétif soit une créature, mais les apparences étaient véritablement trompeuse -Alors tu est moins doué en enquête que ton père le prétent. Il estime, à juste titre, que tu n'as rien à faire dans les affaires de la police.... Rien que le regard qu'il me lançait montrait qu'il n'allait pas lâcher le morceau. Je le regardai dans le blanc des yeux pendant plusieurs minutes puis je soupirai. Après tout ce n'était pas comme si j'étais un Berserk. - Ok ! Et arrête de me regarder comme ça!!... Je suis un émissaire, qui à lut les dossiers des meurtres, il ne faut pas non plus trente ans pour faire le rapprochement ça saute aux yeux comme le nez au milieu de la figure que ce sont des sacrifices, il faut être aveugle pour ne pas le voire... Sans vouloir insulter le Shérif ça va de soit, ne répète pas ça à ton père !, je tiens à mon boulot.... Levant un doigt de mise en garde devant le visage de Stiles, j'allais bien vite savoir ce qu'il en était pour lui. Même si toutes les créatures ne connaissaient pas les émissaires, la réaction qu'aurait l'adolescent en face de moi me soulagerait d'un poids ou m'enfoncerait encore plus. Les émissaires étaient neutre, tout le monde le savaient, bien que cela eût séparé mon père de son frère pendant seize longues années. Un chasseur qui quittait sa famille pour aller soigner et aider ceux qui avait été ces proies pour les beaux yeux d'une femme avait été très mal vu. Heureusement, je n'avais pas souffert de ça en allant vivre chez mon oncle. Je n'avais pas choisi moi, j'étais née ainsi. Contrairement à mon père. Et puis cela leur avait parfois été bien utile. Je doute fort que mon oncle regret mon premier cercle de Sorbier et la fois où je l'avais maintenu en vie dans les falaises des Rocheuses le temps que les secours arrivent. Il n'avait jamais montré d'affection pour ma mère, mais il m'en avait donné autant qu'a son fils, me considèrent comme la fille qu'il n'avait jamais eux, même si je ne voulais pas tuer comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 9 Juil - 0:24

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
Le doute s'accumulait dans ces yeux et Stiles sentait enfin qu'elle allait craquer. Les mensonges la dépassaient et elle s'empourprait dans une douce vérité. A croire qu'à force de se teinter, elle s'était démasquée, seule... S’enfonçant dans son propre piège. Finalement l'adolescent se réjouissait de cette situation en la voyant galérer à trouver une explication rationnelle. Jamais elle ne s'en sortirait, de toute manière...-Alors tu est moins doué en enquête que ton père le prétent. Il estime, à juste titre, que tu n'as rien à faire dans les affaires de la police.... Sérieusement, attaquer sur ce point... Non vraiment? Cela ne le ferait pas lâcher l'affaire. Preuve qu'il était fait pour ce boulot. C'était génétiquement prouvé. Alors il regardait avec des yeux las, près à décocher la phrase pour les aveux, et ensuite appelait les avocats pour la barre. Bon il ferait les avocats tout seul. Il avait assez d'énergie pour jouer tous les rôles après tout. Alors il ne répondait pas à son attaque, s'appuyant de son regard l'air "non sérieusement accouche" pour arriver à ses fins. Et cela ne se fit pas attendre.- Ok ! Et arrête de me regarder comme ça!!... Je suis un émissaire, qui à lut les dossiers des meurtres, il ne faut pas non plus trente ans pour faire le rapprochement ça saute aux yeux comme le nez au milieu de la figure que ce sont des sacrifices, il faut être aveugle pour ne pas le voire... Sans vouloir insulter le Shérif ça va de soit, ne répète pas ça à ton père !, je tiens à mon boulot.... Stiles la regardait avec cet air satisfait , et il s'empressait de bouger , se levant immédiatement en faisant les 400 pas.  " Je le savais! T'étais trop bizarre pour n'être qu'une humaine. Enfin tu m'as compris pas bizarre dans le sens j'aime manger les croquettes de mon chat mais plutôt dans le sens, j'ai des poils qui me sort de la peau et j'aime ça. Ah je le savais!!" L'ado était plutôt fier de lui, son premier interrogatoire depuis des années. ET il s'en était plutôt bien tiré, simplement il avait omis un fait. Toutes les vérités qu'elle venait de lui balancer... Un émissaire? C'était quoi ça? Une nouvelle espèce ménacée? Non parce qu'entre les poils, les trucs visqueux et les papis qui crachent du sang noir, Stiles il était un peu perdu. " Un émissaire? C'est quoi ça? Et surtout c'est de quel côté? Non parce que si tu te sers de ces papiers confidentiels pour une mauvaise raison , je me débrouille pour... Pour que tu n'y es plus l'accès..." Bravo Stilinski, tu fais tellement peur en ce moment que toutes personnes normales se foutraient de ta gueule instantanément.

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 9 Juil - 1:25

Je fronçais les sourcilles en l'écoutant parler, en l'écoutant dire des choses étranges comme le faite d'aimer avoir des poils qui poussent. Rien que cette phrase lui collait une enseigne lumineuse sur le front sur la quelle était écris "adolescent pré-pubère qui à hâte d'avoir des poils au menton pour ce rasé comme papa." Cela dit, il avait le pouvoir d'influencer mon patron, son père. Je pris donc la lourde décision de lui en dire plus. - Un émissaire est historiquement un agent charger d'une mission. Ce que je fais ce soir justement.... Non, il n'avalerait pas cette explication bien que parfaitement vrai. Il y avait juste une énorme et monstrueuse différence d'époque d'utilisation de ce mot qu'on avait surement plus utiliser depuis les Romains en Europe. Sa façon de dire que je n'étais pas humaine était sert très bizarre, mais démontrait qu'il connaissait certaine chose. Je devinais donc qu'en parlant de poil, il parlait de Loups-garous et non de puberté. -... Cela désigne aussi les Druides qui ont une charge à assumer. Pas ceux en Europe qui cultivent la religion comme une légende à raconter aux touristes de passage et qui mettent des tuniques sur les falaises une branche de gui à la main. Les émissaires on pour but d'accompagner et d'aider des métamorphes, principalement les Loup-Garou sur un plan politique et médical d'après un pacte passé il y a vraiment très longtemps. Asse pour que les détails soit devenu des légendes... J'avais un sourire gêner.... - En fait je n'ai même pas mon diplôme d'émissaire. Ma mère, qui l'était, et dont je tiens tout ce que je sais, est morte avant de terminer ma formation. Je ne connais que les bases... Suffisante pour aider une famille qui fait partie des connaissances des Argent.... Il connaissait Allison Argent mais je ne savais pas s'il connaissait la nature de sa famillei Quoi qu'il en soit mon histoire était compliquer. À moitié formée pour être émissaire et à moitié formée pour être chasseuse. C'était un véritable bordel en moi et je savait parfaitement que ma maladresse extraordinaire venait entièrement de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Ven 11 Juil - 2:00

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
 - Un émissaire est historiquement un agent charger d'une mission. Ce que je fais ce soir justement.... Quoi c'était tout? Elle n'avait que ça à lui dire sur son statut. Non elle ne le laisserait pas sans infos après tous ce qu'elle venait de lui dévoiler, ce serait pure torture. Pourtant le silence qu'elle arborait, semblait clore la discussion. Mais Stiles était à peine entamé, à peine concilié face à une nouvelle créature. Cette dernière ayant forcément un rôle, des capacités... Ou encore une foutue utilité. Le brun le regardait avec cet air ahuri. "Donc un émissaire sert à faire du baby sitting ? Ta vie doit être absolument passionnante. " L'ironie dans sa voix l'incitait à continuer, ce qu'elle fit tant bien que mal.  -... Cela désigne aussi les Druides qui ont une charge à assumer. Pas ceux en Europe qui cultivent la religion comme une légende à raconter aux touristes de passage et qui mettent des tuniques sur les falaises une branche de gui à la main. Les émissaires on pour but d'accompagner et d'aider des métamorphes, principalement les Loup-Garou sur un plan politique et médical d'après un pacte passé il y a vraiment très longtemps. Asse pour que les détails soit devenu des légendes...En fait je n'ai même pas mon diplôme d'émissaire. Ma mère, qui l'était, et dont je tiens tout ce que je sais, est morte avant de terminer ma formation. Je ne connais que les bases... Suffisante pour aider une famille qui fait partie des connaissances des Argent....  Ok cela se précisait un peu plus. Mais protéger et aider les métamorphes , en s'aidant de contact se rapprochant de la famille Argent. Oui ça c'était vraiment bizarre. Des chasseurs qui l'aiderait à trouver cette ancrage. Tout était encore si confus. La logique ne s’entremettant pas dans les rouages habituels. Il y avait un problème, un x à trouver dans cette équation impossible. Et ces différents mythes.... Cette histoire de religion, cela faisait pas mal d’informations à digérer en un seul coup. Mais Stiles s'intéressait à son cas, un point stimulant, cette familiarité dans sa perte. Celle de sa mère. Tous deux étaient endeuillés d'une figure maternelle. Il essayait de comprend le procédé. " Donc si je comprends bien ton rôle est d'assurer la protection et l'aide nécessaire à un métamorphe qu'elle qui soit à cause d'un traité signé des années depuis bien longtemps? Donc chaque émissaire a son propre client. Et quelles sont les aides que vous procurez des tuyaux? Des potions magiques ? Des trucs aussi fous que ça. Et encore une chose, comment par l'intermédiaire de la famille Argent, tu peux trouver celui que tu cherches, sachant que cette famille ne chasse pas que le sanglier sauvage? " Il la scrutait très sérieux. Cette jeune femme était très intéressante, plus qu'il ne le pensait, alors il se décidait de calmer le jeu. 'Je suis désolé pour toutes ces questions, c'est juste que tu m'intrigues. Du coup j'en oublis mes bonnes manières. Vu qu'on est coincés ensemble pour la fin de la soirée, autant commencer par quelques amabilités. Tu veux boire quelque chose? "

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Ven 11 Juil - 23:49

Je souris à ses nombreuses questions et à son offre. Il était tellement sur exciter qu'il ne suivait pas tout. S'était comme si il avait sauté quelque passage de ce qu'elle avait avoué. - Si il y a du café je veux bien. Le faite qu'il ne soit pas choqué ou troublé par l'évocation des métamorphe me laissait pensés qu'il en connaissait. - Généralement il y a un émissaire pour une meute, mais si quelqu'un a besoin de notre aide alors on la lui donne. C'est notre rôle de Druide. Et ce n'est pas à cause de quelque chose, c'est une façon de vivre une culture qui se transmet depuis des siècles, il pas de magie. En tout cas pas comme celle qu'on sous-entend facilement. On utilise ce que nous donne la nature, comme nos ancêtres.... Je le suis jusque dans la cuisine, sa question avec les Argente prouve qu'il mélange tout. - Pour les Argent ce n'est spécifique qu'a moi. Ma mère était un émissaire et mon père un chasseur. Il a quitté sa famille pour suivre ma mère et a arrêter de chasser. Mais quand j'avais 14 ans nous avons eu un accident de voiture, d'où je suis la seul survivante.... Je m'arrête un instant pour stopper les émotions qui viennent avec ce souvenir. - C'est là que mon entrainement d'émissaire, c'est arrêter. Les services sociaux, mon placer dans ma famille la plus proche. C'est-à-dire le frère de mon père, qui est un chasseur confirmé. Il a alors terminé ma formation d'un point de vu de chasseur. J'étais l'émissaire d'une meute de chasseurs en quelque sorte. Mais je n'ai jamais tué. Je ne cherche personne en particulier mais je n'ai pas de meute.... J'espérais qu'il avait enfin compris le cheminement, car je ne me sentais pas ré expliquer une troisième fois des choses qui en temps normal devait restait secret. Je suis une Druidesse qui a été élever en partie par des chasseurs et qui n'a pas de meute à aider parce que je viens d'arriver à Beacon Hill. Il n'y avait rien de plus simple. Et on ne faisait pas de potion magique. Tout était homéopathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 16 Juil - 1:22

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
 Devrait-il se retenir dans son excitation pour éviter les moindres soupçons? Sans doute, pourtant cette animosité qui le dévorait, alors qu'il découvrait un nouveau fait inconsciemment, une clé à de nombreuses questions. Il devait sans doutes se mélanger les pinceaux face à cet afflux d'informations soudain. Car déjà il s'empourprait dans ses réponses. Cette jeune femme avait éveillé sa curiosité et même s'il pouvait paraître irrespectueux, il continuait, proposant néanmoins un remontant à cette dernière. Un café... C'est comme si c'était fait; Stiles se dirigeait vers la cuisine, ne quittant pas du regard la brune qui le suivait de près, son sourire toujours incrusté sur ces lèvres. Elle devait tellement jubiler de le voir ainsi. - Généralement il y a un émissaire pour une meute, mais si quelqu'un a besoin de notre aide alors on la lui donne. C'est notre rôle de Druide. Et ce n'est pas à cause de quelque chose, c'est une façon de vivre une culture qui se transmet depuis des siècles, il pas de magie. En tout cas pas comme celle qu'on sous-entend facilement. On utilise ce que nous donne la nature, comme nos ancêtres.... Stiles la fixait, réfléchissant à chaque option. Donc ils étaient en quelques sortes des hippies qui récoltaient des herbes pour répandre la paix sur le monde. Oui l'ado avait toujours des idées farfelues, mais il fallait avouer que cette nouvelle avait des airs de conneries pondues d'un asile de fou. - Pour les Argent ce n'est spécifique qu'a moi. Ma mère était un émissaire et mon père un chasseur. Il a quitté sa famille pour suivre ma mère et a arrêter de chasser. Mais quand j'avais 14 ans nous avons eu un accident de voiture, d'où je suis la seul survivante.... Elle ne répondait pas réellement à sa question mais il allait s'en contenter, car cette histoire l'affectait personnellement. Elle venait de se livrer à lui sans préavis, témoignant de sa sincérité avec les douleurs du passé. Et le brun ne pouvait que compatir face à ça. Lui aussi avait perdu un parent jeune, alors il comprenait. 'Je suis désolé pour ta famille." Cet arrêt prouvant que cette dernière était encore affectée par cette perte coûteuse. Dévoilant un deuil difficile à faire. - C'est là que mon entrainement d'émissaire, c'est arrêter. Les services sociaux, mon placer dans ma famille la plus proche. C'est-à-dire le frère de mon père, qui est un chasseur confirmé. Il a alors terminé ma formation d'un point de vu de chasseur. J'étais l'émissaire d'une meute de chasseurs en quelque sorte. Mais je n'ai jamais tué. Je ne cherche personne en particulier mais je n'ai pas de meute.... Chasseurs et métamorphes... Pouvait-on vraiment mélanger ces deux classes? Voilà une question que jamais Stiles s'était posé, mais à présent celle ci s'imposait dans son esprit. 'Et tu te sers des dossiers confidentiels de la police pour te rapprocher de ton but je suppose? "

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Sam 19 Juil - 22:41

- Je n'ai pas de but, en tout cas tant que je n'ai pas de meute ou de personne à aider, mais la police est une exilent place. Je suis parmi les premières personnes à être informé de quelque chose. C'est idéal niveau stratégie. Et plus légale que d'écouter la fréquence de la police.... Je prends le café qu'il me sert, en bois une gorgée. Meuilleur qu'au bureau et lui sort un sourire taquin qui veux dire " Et oui je suis au courant de ça aussi mon grand ". - Il va de soit que tu ne dois dire à personne ce que je suis. Vraiment personne !, toute race comprise. Tu m'as bien compris?!.... Je le regarde avec graviter, je n'avais pas envis de finir dans un asile bien qu'on était aujourd'hui tous libre de sa propre religion. Mais être Émissaire n'était pas une chose à prendre à la légère. Tombant dans de mauvaises oreilles, on pouvait facilement y perdre la vie, voire même ne plus avoir envis de la continuer. - Dit-moi. Qu'est-ce qu'un simple humain comme toi, mise à part sa curiosité largement trop encombrante sait exactement ?. Tu n'es plus intéresser par le double meurtre depuis que j'ai accidentellement dit que cela n'avait rien.... d'étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Sam 19 Juil - 23:42

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
 - Je n'ai pas de but, en tout cas tant que je n'ai pas de meute ou de personne à aider, mais la police est une exilent place. Je suis parmi les premières personnes à être informé de quelque chose. C'est idéal niveau stratégie. Et plus légale que d'écouter la fréquence de la police.... Stiles avalait sa salive difficilement, cachant une certaine gêne. Bon ok, il était loin d'être discret mais bon se faire crever comme ça, il se doutait bien que son père avait son incidence sur cette information qu'elle lui sortait telle qu'elle, avec un grand sourire. Et son agacement se lisait dans son regard. A présent, il allait devoir faire plus gaffe pour s'immiscer dans les enquêtes. Cependant pour l'instant, il niait en bloc l'accusation de la belle brune, sortant la phrase la plus crédible au monde. 'Je ne vois absolument pas de quoi tu parles, je suis un fils modèle voyons " Parfait, comment se rendre coupable en 5 secondes, fait. Une autre connerie à faire Stilinski? - Il va de soit que tu ne dois dire à personne ce que je suis. Vraiment personne !, toute race comprise. Tu m'as bien compris?!.... Euh ça, ça demeurait moins sur. Elle venait de lui lâcher une bombe et la seule chose qu'elle trouvait à dire était qu'il devait garder ça secret? Sérieusement. Elle ne connaissait pas Stiles alors, il ne savait en rien garder un secret. C'était une foutue pipelette. Mais qui plus est , quand il s'agissait de trucs surnaturels. Scott devait le savoir. Cependant, le brun hochait la tête longuement, acquiesçant sans vraiment mentir du coup. De toute manière cette cachotterie resterait sécrète alors autant en profiter ...- Dit-moi. Qu'est-ce qu'un simple humain comme toi, mise à part sa curiosité largement trop encombrante sait exactement ?. Tu n'es plus intéresser par le double meurtre depuis que j'ai accidentellement dit que cela n'avait rien.... d'étrange. Ohoh problème en vue. Vite un mensonge! Vite une connerie facile! 'Oh pas grand chose, juste quelques trucs par ci par là. On va dire que je suis plutôt intéressé par le surnaturel, et j'enquête de mon côté. Ces meurtres, ou sacrifices, comme tu le dis, n'ont rien de banal. Et cela suffit pour m’inquiéter pour mon père, c'est tout...  " Ok il venait de changer de sujet comme si de rien n'était mais au fond il pensait ce qu'il disait. Voir son père comme ça, sans preuves ni indices , pataugeait dans un domaine qui le dépassait, était vraiment quelque de chose de frustrant , de plus quand on savait le danger qui le guettait.

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Jeu 31 Juil - 22:18

Je n'étais pas très convaincu par l'explication qu'il venait de me donner, mais je n'allais pas non plus l'attacher à une chaise avec une lampe dans les yeux pour lui faire avoue tout ce qu'il savait. J'étais certaine qu'il en savait bien plus que cela. Il avait été intéresser par le fait que je connaisse les Argents, surtout par le faite que j'avais prononcé leur nom de famille en Français et non avec la prononciation Américaine qui appuyait sur la lettre "T" à la fin, entre autre choses. Et il avait réagi à mon médaillon. Il savait qu'il avait une connotation autre que décoratif, j'en mettrais ma main à coupé. - Tu n'as pas à t'en faire pour ton père, il est très bien protéger. Sert sa naïfté n'est pas à sont avantage pour son poste, mais ainsi il ne réveille pas l'eau qui dort et n'attire donc pas le prédateur..... Je regardais l'adolescent avec sincérité et également avec promesse. - En revanche, toi, tu te mets en danger et en première ligne. Tu es site dans beaucoup de rapport de mes collègues, avec un autre jeune de ton âge. Deux Stilinski à protéger, c'est un peu trop. Les Têtes brûler inconscient et autre casse coup sont beaucoup plus difficile à garder en vie. Tu en sais plus, ne me mens pas, je ne suis pas n'importe quel flic. Les choses qui passent avec ton père ne passent pas avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 20 Aoû - 21:19

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
Stiles se camouflait derrière son mensonge , se voilant d'aucun doutes. Le silence prouvait son inconscience mais également sa culpabilité. Il trempait dans ce domaine depuis bien trop longtemps. Et il en souffrait. Vivre sans un potentiel lendemain était froissant, effrayant. Cependant le brun ne comptait pas abandonner ses amis pour autant. Il était prêt à tout pour eux, même à se sacrifier. Alors balancer le secret aussi facilement paraissait bien trop ironique à son goût, alors il se teintait de manipulation, jouant sur les mots pour s'en sortir. Mais cette femme en face de lui n'était pas dupe, loin de là même. - Tu n'as pas à t'en faire pour ton père, il est très bien protéger. Sert sa naïfté n'est pas à sont avantage pour son poste, mais ainsi il ne réveille pas l'eau qui dort et n'attire donc pas le prédateur..... Le brun restait silencieux, quelque peu rassuré par ce qu'elle lui racontait. Son père en tant que seul famille qui lui restait, était une source incroyable de stress, d'anxiété de regrets. Il ne pouvait l'abandonner, mais ne pouvait pas non plus faire semblant face au danger qui le guettait.  En revanche, toi, tu te mets en danger et en première ligne. Tu es site dans beaucoup de rapport de mes collègues, avec un autre jeune de ton âge. Deux Stilinski à protéger, c'est un peu trop. Les Têtes brûler inconscient et autre casse coup sont beaucoup plus difficile à garder en vie. Tu en sais plus, ne me mens pas, je ne suis pas n'importe quel flic. Les choses qui passent avec ton père ne passent pas avec moi. L'ado se levait de la chaise anxieux. Il ne parlerait en aucun cas, cette brune semblait digne de confiance, mais il ne pouvait se permettre de bavarder et ainsi révéler la nature de son meilleur ami, de sa copine, ou encore de cette rousse qui le pétrifiait à chaque regard. Non, il n'en avait aucunement le droit. Après tout... En y réfléchissant tous cela était de sa faute. La morsure. Puis les agressions à répétition. " Je sais ce que je fais."

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 29






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Lun 8 Sep - 1:30

- Un écrivain a dit ; "on sait quand on est jeune et on apprend avec l'âge". Je ne doute pas de ta propre confiance en toi-même, mes années ado ne sont pas si loin que ça........ Je me pince les lèvres espèrent donner l'impression d'être assez âgée pour être prise au sérieux, mais aussi faire mon âge. - Mais tu as beau être encore en vie, rien ne vos l'expérience. C'est en partie le travail d'un émissaire, ajouté le savoir et la connaissance..... Il ne me donnerait pas les informations que je voulais, toute son attitude le démontrait. Il s'était mis en garde en ce levant de sa chaise. Il protégeait quelque chose. Il ne me donna donc pas le chois. Je pris sa main, la retourna et y étalai une poudre brune que je sortis rapidement de ma poche. Cette dernière tâcha presque l'intégralité de la paume de sa main, plus fortement que je ne l'aurais cru. Je fronce les sourcils. J'observe la marque puis lui. Le regardant dans les yeux. - Tu n'est pas un chasseur en charge de garder des prisonniers donc, soit tu vie 24 heures sur 24 avec ton copain métamorphe soit tu en cotoie plusieurs. Cette poudre colle à toute sorte de résidu métamorphique, comme la poudre pour les empreintes digital. Ne t'en fais pas ça part au lavage...... Je reprend place à table et bue un peu de mon café. Je réfléchis à la suite et décide de lui en dire un peu plus sur moi. Je voulais qu'il me face confiance, je ne pouvais pas supporter l'idée que le père ou le fils disparaisse et à l'heure actuelle s'était Stiles qui risquait le plus et le pire. La mort de l'un anéantirait l'autre s'en nul doute. - Comme je l'ai dit, je suis née émissaire, ma mère l'était, et mon père était un chasseur qui avait quitté sa famille par amour. Ma mère était l'émissaire d'une meute au Colorado. Elle remplissait des fonctions médicales et parfois politiques. Un soir, alors qu'on était en voiture, elle et moi. Je devais avoir 6 ans. Elle a été appeler en urgence. Deux béta de la meute se battait très violement l'un contre l'autre et l'alpha n'arrivait à rien, mise à part les faire arrêter quelque minutes, la rage était trop forte. Ma mère en enfermer le premier dans un cercle de Sorbier, mais le deuxième à fini sur le capot de la voiture. C'est la première fois de ma vie que j'ai vu un métamorphe. Des yeux d'un jaune à la fois d'or et de flammes, un visage déformé, une pilosité avancer, des griffes et des crocs... Je n'ai pas eu peur et c'est pour cela que j'ai ce pendentif. Aucun métamorphe ne peut... En tout cas m'étrangler. Celons la longueur de la corde, je protège ma gorge ou mon cœur par la suite, j'ai souvent fréquenté la meute, c'était des oncles et tantes spirituel... Quand il y a eu cet accident qui a tué mes parents, mais ma laisser en vie, ce sont eut qui m'on retrouver. Je serais resté vivre avec eux si les lois ne donnaient pas la garde à la famille la plus proche. Dans mon cas, c'était mon oncle paternel, un chasseur. Il m'a élevé comme sa fille, incluant l'apprentissage des chasseurs. Mais je suis une émissaire avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf-fullmoon.forumactif.org/

Messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2014






MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   Mer 8 Oct - 19:38

Hailey ∞ Stiles
A thousand silhouettes dancing on my chest
Le secret voilait les réelles vérités, toute cette instabilité dans cette vie éparpillée. Chaque jour, flirter avec le danger résultait  des conséquences indélébiles , des conclusions qui laissait un instantané préoccupé , un destin défoncé par les erreurs passés. Stiles n'était pas un modèle de perfection, au contraire, chaque chemin qu'il avait arpenté, l'avait semé sur des sentiers éloignés. Loin d'une réalité que seuls les ignorants se persuadaient. Son innocence, il l'avait perdu depuis bien longtemps. Depuis que la mort avait emporté une partie de lui en prenant l'un des êtres les plus chers à ses yeux... Le brun avait changé, avait pris en maturité mais également en dureté. Les gens le prenaient pour un clown, un gamin désespéré car il n'arrivait pas à s'en sortir avec les filles, un piètre raté... Mais il était loin d'être ce sourire permanent sur sa bouche irritée. Il parlait pour combler les vides, les creux pour se rassurer. Lui si dépendant de ses relations qui l'élevait à travers ses rires faussés. Stiles n'était pas qu'un éclat de joie, non il était un dommage collatérale parmi tant d'autres... Un dommage qui endurait les blessures avançant à travers ses cicatrises qui le formait. Seulement endurer toujours sans jamais se plaindre laissait cette part sombre en lui se formait. Une part de fragilité, de purulence égarée, un côté qu'il tentait de teinter, d'effacer. Cependant, le poids des responsabilités lui brulait les épaules, le laissant pantelant sur un terrain glissant. Un terrain qui le consumait face à cette perte de contrôle permanente. - Un écrivain a dit ; "on sait quand on est jeune et on apprend avec l'âge". Je ne doute pas de ta propre confiance en toi-même, mes années ado ne sont pas si loin que ça.  La confiance voilà une notion que Stiles avait toujours évité, la preuve il en manquait cruellement. Pourtant il se taisait, la discussion autrefois légère se faisant pesante soudainement. -  Mais tu as beau être encore en vie, rien ne vos l'expérience. C'est en partie le travail d'un émissaire, ajouté le savoir et la connaissance.. Le brun se renfermait fuyant quelque peu ce dialogue de sourd. Jamais il ne parlerait de à quoi se référer son quotidien. Scott, Lydia, Allison... Malia. Tous ces gens qu'il s'évertuait à protéger coute que coute. Eux pour qui il était prêt à se sacrifier. Hailey se levait alors que Stiles ne rechignait pas, gardant ses lèvres closes. Puis elle lui attrapait la main, la retournant pour y lâcher une poudre noire , c'est à cet instant que l'ado enfin tiquait se reculant violemment. Qu'est ce que c'était que ça ? Bordel, secouant vigoureusement sa main, le résidu de poussière restait dans le creux de sa paume commençant à faire monter en puissance le brun. Elle l'avait piégée ...- Tu n'est pas un chasseur en charge de garder des prisonniers donc, soit tu vie 24 heures sur 24 avec ton copain métamorphe soit tu en cotoie plusieurs. Cette poudre colle à toute sorte de résidu métamorphique, comme la poudre pour les empreintes digital. Ne t'en fais pas ça part au lavage Son regard le transperçait alors que la colère prenait peu à peu les traits du jeune homme. Il n'aimait pas vraiment cette situation , voir pas du tout. Elle, qui travaillait avec son père, cachait bien son jeu, mais cherchait des réponses qu'il n'était pas prêt à lui délivrer. Et bien qu'elle semblait inoffensive, il se renfrognait un peu plus, allant détacher les taches brunes de sa peau en se lavant les mains à l'évier.



- Comme je l'ai dit, je suis née émissaire, ma mère l'était, et mon père était un chasseur qui avait quitté sa famille par amour. Ma mère était l'émissaire d'une meute au Colorado. Elle remplissait des fonctions médicales et parfois politiques. Un soir, alors qu'on était en voiture, elle et moi. Je devais avoir 6 ans. Elle a été appeler en urgence. Deux béta de la meute se battait très violement l'un contre l'autre et l'alpha n'arrivait à rien, mise à part les faire arrêter quelque minutes, la rage était trop forte. Ma mère en enfermer le premier dans un cercle de Sorbier, mais le deuxième à fini sur le capot de la voiture. C'est la première fois de ma vie que j'ai vu un métamorphe. Des yeux d'un jaune à la fois d'or et de flammes, un visage déformé, une pilosité avancer, des griffes et des crocs... Je n'ai pas eu peur et c'est pour cela que j'ai ce pendentif. Aucun métamorphe ne peut... En tout cas m'étrangler. Celons la longueur de la corde, je protège ma gorge ou mon cœur par la suite, j'ai souvent fréquenté la meute, c'était des oncles et tantes spirituel... Quand il y a eu cet accident qui a tué mes parents, mais ma laisser en vie, ce sont eut qui m'on retrouver. Je serais resté vivre avec eux si les lois ne donnaient pas la garde à la famille la plus proche. Dans mon cas, c'était mon oncle paternel, un chasseur. Il m'a élevé comme sa fille, incluant l'apprentissage des chasseurs. Mais je suis une émissaire avant tout.  Stiles se sentait vraiment désolé pour cette jeune femme, qui n'était qu'une étrangère à ses yeux. Elle aussi avait vécu le pire et depuis sa plus tendre enfance. La vie était parfois bien trop cruelle, bien trop sadique. Et elle ne faisait aucuns cadeaux. La preuve... Hailey était également un dommage collatéral, un dommage causait par le hasard contrasté d'un destin obscurcie par le surnaturel. Et au fond, il savait qu'il pouvait faire confiance à cette brune, pourtant son silence resterait clos concernant ses amis.

" Je suis vraiment désolé pour ce qui t'es arrivé..."

code by Silver Lungs

_______________________________
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. ©️  by anaëlle.
Wherever you will go

What a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Baby-sitting ~ Feat Stiles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Baby-sitting ~ Feat Stiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baby-sitting ~ Feat Stiles
» Bon baby sitting
» bon pour baby sitting
» Besoin de bon baby sitting
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Back Bay :: Stilinski's House-