AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 The Sweet Escape Feat. Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 28
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: The Sweet Escape Feat. Isaac   Jeu 1 Mai - 16:38


The Sweet Escape

Je sais pas pourquoi, mais j'avais sentis que ça allait arriver... en même temps faut s'y attendre lorsqu'on vole une voiture et qu'on passe la nuit à picoler dans les bars de la ville sans même chercher à se cacher... par chance j'avais fais jeter ses papiers à Isaac du coup lorsque les flics nous avaient fouillé ils n'avaient trouvé que quelques billets qu'ils nous restaient de notre soirée... rien qu'en repensant à cette scène, j'esquissais un léger sourire. Le pauvre flic avait rougit autant qu'il avait put lorsque je lui avais proposé une fouille plus en profondeur avec un regard aguicheur... pour ma défense, j'avoue que tout l'alcool que j'avais ingurgité n'avait pas vraiment aidé... et Isaac avait pas été mal non plus tentant de convaincre le flics que nous avions juste emprunté la voiture à un ami, sans parlé qu'il avait quand même tenté sa chance en proposant de ramener la voiture et qu'on rentre tous chez nous. A ce moment j'avais explosé de rire, sachant très bien qu'ils ne seraient pas d'accord, mais bon ça coutait rien d'essayer. Après ça, ça avait été la routine, ils nous avaient passé les menottes nous avaient mis dans leur voiture, ce à quoi j'avais encore pas résisté à faire un commentaire comme quoi j'avais toujours rêvé de monter à l'arrière d'une voiture de police et nous étions descendu à l'arrêt suivant à savoir le poste de police. Il était tard... ou tôt, ça dépend de quel point de vue on se place, il était tôt le matin et tard le soir on va dire, du coup le poste de police était vide, il n'y avait qu'une personne à l’accueil et les deux policiers qui nous avaient arrêté. Voyant à quel point nous étions tout les deux coopératifs, ils ne prirent même pas la peine de nous interroger nous informons que nous allions rester en cellule le temps de dé-cuiter et qu'après peut être que nous aurions les idées plus claire et que nous serions plus coopératif... et puis quoi encore. Voilà comment je m'étais retrouvé là ou je suis maintenant, c'est à dire assise sur un banc, dans une cellule avec Isaac pour compagnie. Je repensais à la soirée que je venais de passer et je fus secoué d'un fou rire, cela commença doucement jusqu'à ce que mon rire gagne en intensité et que je me mette à rire tellement fort que les flics devaient surement m'entendre à l'autre bout du poste. J'en pouvais plus, j'étais à deux doigts de me rouler par terre tellement je riais et j'avais même du mal à reprendre mon souffle. Isaac devait me prendre pour une folle, surtout que de son cotés, je le sentais un peu tendu... je crois qu'il avait peur que son Alpha apprenne cette petite escapade... mais je m'en fichais, j'avais passé la meilleure soirée depuis que j'avais mis les pieds dans cette ville et ça faisait un bien fou !!

Lorsque mon rire se calma un peu, je repris mon souffle en relevant les yeux vers Isaac et en disant d'un ton enjoué : « Mon dieu, je crois que je viens de passer une des meilleures soirées de ma vie... faudrait qu'on se fasse ça plus souvent !! » Peut être que je suis complètement folle, après tout je suis enfermé dans une cellule de prison et tout ce que je trouve à dire c'est que c'était une des meilleure soirée de ma vie... mais bon j'ai pas non plus l'intention de moisir dans cette cellule plus de temps que possible et j'avais même une petite idée de comment j'allais nous sortir de là, mais en attendant, il fallait déjà que j'arrive à maitriser le fou rire qui menaçait de me reprendre à tout moment et la tête d'Isaac n'arrangeait rien. « Aller déstresse Médor, avoue que c'était une super soirée... quand à cette partie là, disons que c'est juste un léger contre temps... » J'affichais un grand sourire amusé, je voulais même pas savoir quel serait la réaction de son Alpha s'il venait à apprendre ça... je serais surement un chat mort s'il apprenait ou j'avais entrainé son petit protégé, mais il ne le saurait jamais, tout comme ses flics ne sauraient jamais qui je suis et ce que je suis... c'était pas envisageable !!

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac Lahey
BabyWolf


Messages : 721
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 28
Localisation : Bordeaux






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Jeu 15 Mai - 0:05





The Sweet Escape
Feat. Freya Smith



La situation été beaucoup plus drôle il y a une heure, quand j'étais libre de faire ce que je voulais, quand Derek n'avait aucun moyen de s'énerver contre moi ou quand les services sociaux n'avait pas le nez dans mes dossiers. Oh oui c'était bien drôle, avec Freya ont a volé une voiture, on a fait la tournée des bars avec et elle m'a fait jeter mes faux papiers d'identité. C'est devenu moins fun quand les policiers nous ont arrêter, bien sur l'alcool étant toujours dans mon organisme je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir et j'ai essayé de convaincre le flic avec une histoire sortie de nul part bien sur j'ai du dire une connerie car ça à fait explosée de rire Kitty et pof nous voilà menottes au poignet. Je me suis rendu compte de notre situation quand j'étais assis à l'arrière de la voiture de police, si jamais l'un des policiers me reconnaissait j'étais bon pour un retour dans le système et le pauvre Derek se fera engueuler par ma faute pour ne pas avoir su me gérer... Dans quelle galère je me suis encore fourré ? Heureusement pour nous le poste de police été quasiment désert, il devait être très tôt ou tard, je n'ai vraiment pas la notions de l'heure. Nous voyant coopératif, ils nous ont laissé partir en cellule, expliquant qu'ils nous interrogerons plus tard. J'étais dans une cellule en compagnie de Freya, tout deux assis sur le banc, silencieux. Je vois déjà Derek devenir furieux en apprenant ou je me trouve, je peux imaginer son regard sur moi. Je pose ma tête sur mes mains, me demandant comment je vais pouvoir me sortir de ce guêpier.

Freya brise le silence de notre cellule en partant dans un fou rire intense, j'ai l'impression qu'elle ne pourra bientôt plus respirer tellement elle rit. Je comprend pas pourquoi elle réagit de la sorte, c'est vrai quoi il y a rien de marrant et elle même à dit qu'elle risquait gros si ils découvraient son identité. Elle fait partie des services secrets ou alors c'est une criminelle recherché par interpole ? ou un truc du genre ? je la regarde tout en arquant un sourcil, je sais que si je lui demande pourquoi elle rit, je vais devoir attendre ma réponse, donc j'économise ma salive et attend qu'elle se calme. Une fois son souffle revenu à la normal elle lève les yeux vers moi et me dit « Mon dieu, je crois que je viens de passer une des meilleures soirées de ma vie... faudrait qu'on se fasse ça plus souvent !!  » Ils ont du la frapper sur la tête c'est pas possible. « La meilleure soirée de ta vie ?? NON MAIS TU TE FOU DE MOI ? Nous sommes dans une cellule attendant de se faire interroger sur nos méfaits de la soirée, ils vont finir par découvrir nos identités et LA on sera encore plus dans la merde..» je ne hausse pas trop le ton afin que cette conversation reste entre nous deux. Comment peux elle dire que c'est la meilleure soirée de sa vie alors qu'on s'est fait embarqué pour vol ? Et bien sur en voyant que nous sommes mineur la sentence sera bien plus lourde. Je la vois qui est toujours au bord du fou rire « Aller déstresse Médor, avoue que c'était une super soirée... quand à cette partie là, disons que c'est juste un léger contre temps... »

Elle afficha un grand sourire amusé, et je ne peux que me mordre la lèvre. Bon c'est vrai, je me suis éclaté ce soir, mais je ne peux pas déstresser car ce leger contre temps comme elle l'appel ne va m'apporter que des ennuis. bien sur elle n'a pas un Alpha qui va lui tomber dessus, ni les services sociaux... « C'était une super soirée .. jusqu’à ce qu'on finisse ici .. et que veux tu dire par contre temps ? tu as quoi en tête encore ? Plus d'ennuis ? » je secoue la tête et passe ma main dans mes cheveux. Je me demande bien ce que ce chat à en tête.


_______________________________
No one knows what it's like to be the bad man to be the sad man to be hated to be fated to telling only lies Behind blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 28
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Lun 26 Mai - 21:51


The Sweet Escape

Bon j'avoue... finir dans une cellule c'est pas vraiment la meilleur issus pour cette soirée, j'avais pas pensé que ça se finirait comme ça même si quelque part je savais qu'il y avait des risques et j'avais donc fait le nécessaire pour nous faire gagner du temps. Le temps que je me reprenne et que j'essaye de maîtriser le fou rire qui me filait des crampes à l'estomac. Visiblement, Isaac lui n'avait pas vraiment envie de rire, il était pourtant pas le plus mal placé de nous deux... dans le pire des cas, il risquait quoi ?? Une engueulade de la part de son terrifiant Alpha ?? Moi je risquais d'être expédier à New York et de devoir retourner dans le système et ce jusqu'à mes dix huit ans... certes ils sont dans pas longtemps, mais quand même. Mais je ne comptais pas laisser cela arrivé, j'avais mon plan et j'avais mis celui ci au point lorsqu'ils nous avaient mis en cellule, j'avais vue le flic fermer la porte à clés et mettre celles ci dans le tiroir du bureau qui se trouvait quelques mètres plus loin... ce serait un jeu d'enfant les avoir, ce qui serait moins facile c'est tout ce qui se passerait avant. J'essayais tant bien que mal de faire deconstiper Isaac qui semblait sur le point de mourir de peur, mais il n'y avait rien à faire, visiblement pour lui j'étais synonyme de conneries et d’ennuis à présent... comme si ce n'était pas justement ce qui lui plaisait chez moi à la base !! Quoi qu'il en soit, je me calmais légèrement, le regardant avec un sourire en coin avant de me relever et de dire d'un ton joueur en me mettant à marcher en long et en travers : « Tu as vue ce qu'ils ont fait des clés lorsqu'ils nous ont enfermé... elles se trouvent dans le bureau juste là. » Je pointais mon doigts vers le bureau en question et je vis qu'il ne comprenait pas ou je voulais en venir ce qui me fit rire de plus belle. Je m'éloignais donc légèrement de lui en lui disant d'un nouveau ton malicieux : « Retourne toi, et si jamais tu t'avise de te retourner, je te le ferrais payer cher !! » J'attendis qu'il se retourne et une fois fait, je commençais à défaire la fermeture éclaire de ma robe, je retirais mes chaussures à talons qui me faisaient incroyablement mal aux pieds et retirait toutes les fringues que j'avais sur moi jusqu'à être complètement nue. Une fois nue, je secouais mes bras en respirant doucement en disant pour moi même : « OK, c'est là que ça se complique... » Me transformer sur commande, c'est quelque chose que techniquement je devrais savoir faire, mais entre la technique ce qui est vraiment, il y a de la marge. Et au final il m'arrivait bien plus souvent de me transformer par erreur en perdant le contrôle que de le faire volontairement.

Je me concentrais alors, respirant calmement et fermant les yeux, faisant le vide dans ma tête en espérant vraiment que ça fonctionne, cela pris quelques minutes, mais ça finis par marcher et je me transformais en chat. J'étais soulagé d'y être arrivé et contente à la fois, d'ailleurs pour montrer mon contentement je vins m'enrouler entre les jambes d'Isaac avant de me diriger vers les barreaux. Ils ne me laissaient pas beaucoup de marge de manœuvre, mais les chats ont tendance à être flexible et élastique... je me mis donc à ramper pour passer sous les barreaux de la cage, ils devait pas y avoir plus de dix centimètres et je dus me cogner et m'érafler à plusieurs reprises avant de pouvoir passer derrière, mais je finis par y arriver, à présent, il ne me restait plus qu'à aller chercher cette foutue clé. Le commissariat était presque désert, heureusement car un chat qui se balade seul, cela serait pas passé inaperçu, mais là je pus arriver au bureau sans trop de dommage, sauf que sans main, ouvrir le tiroir était plus compliqué que ce que je pensais. Utilisant un mélange entre mes pattes, et ma bouche, je finis par l'entre ouvrir juste assez pour passer une patte et faire tomber la clé par terre... sauf qu'en tombant elle fit vacarme qui aurait alerté toute la ville... je restais figé, m'attendant à ce que quelqu'un me tombe dessus... une minute, deux... trois... personnes ne vint et je me détendis alors. Je descendis alors, poussant la clé avec ma patte je me dirigeais vers la cellule et donnais un coup de pattes pour envoyer la clé sous les barreaux en direction d'Isaac... maintenant il ne restait plus qu'à ce que je reprenne ma forme, mais avant j'espérais qu'il ai la bonne idée de se retourner de me donner mes fringues... sans parler que maintenant que j'étais transformé, rien ne garantissait que je sois capable de redevenir humaine tout de suite...

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac Lahey
BabyWolf


Messages : 721
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 28
Localisation : Bordeaux






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Ven 30 Mai - 1:24




 
The Sweet Escape
Feat. Freya Smith


 
La situation été beaucoup plus drôle il y a une heure, quand j'étais libre de faire ce que je voulais, quand Derek n'avait aucun moyen de s'énerver contre moi ou quand les services sociaux n'avait pas le nez dans mes dossiers. Oh oui c'était bien drôle, avec Freya ont a volé une voiture, on a fait la tournée des bars avec et elle m'a fait jeter mes faux papiers d'identité. C'est devenu moins fun quand les policiers nous ont arrêter, bien sur l'alcool étant toujours dans mon organisme je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir et j'ai essayé de convaincre le flic avec une histoire sortie de nul part bien sur j'ai du dire une connerie car ça à fait explosée de rire Kitty et pof nous voilà menottes au poignet. Je me suis rendu compte de notre situation quand j'étais assis à l'arrière de la voiture de police, si jamais l'un des policiers me reconnaissait j'étais bon pour un retour dans le système et le pauvre Derek se fera engueuler par ma faute pour ne pas avoir su me gérer... Dans quelle galère je me suis encore fourré ? Heureusement pour nous le poste de police été quasiment désert, il devait être très tôt ou tard, je n'ai vraiment pas la notions de l'heure. Nous voyant coopératif, ils nous ont laissé partir en cellule, expliquant qu'ils nous interrogerons plus tard. J'étais dans une cellule en compagnie de Freya, tout deux assis sur le banc, silencieux. Je vois déjà Derek devenir furieux en apprenant ou je me trouve, je peux imaginer son regard sur moi. Je pose ma tête sur mes mains, me demandant comment je vais pouvoir me sortir de ce guêpier.
 
Freya brise le silence de notre cellule en partant dans un fou rire intense, j'ai l'impression qu'elle ne pourra bientôt plus respirer tellement elle rit. Je comprend pas pourquoi elle réagit de la sorte, c'est vrai quoi il y a rien de marrant et elle même à dit qu'elle risquait gros si ils découvraient son identité. Elle fait partie des services secrets ou alors c'est une criminelle recherché par interpole ? ou un truc du genre ? je la regarde tout en arquant un sourcil, je sais que si je lui demande pourquoi elle rit, je vais devoir attendre ma réponse, donc j'économise ma salive et attend qu'elle se calme. Une fois son souffle revenu à la normal elle lève les yeux vers moi et me dit « Mon dieu, je crois que je viens de passer une des meilleures soirées de ma vie... faudrait qu'on se fasse ça plus souvent !!  » Ils ont du la frapper sur la tête c'est pas possible. « La meilleure soirée de ta vie ?? NON MAIS TU TE FOU DE MOI ? Nous sommes dans une cellule attendant de se faire interroger sur nos méfaits de la soirée, ils vont finir par découvrir nos identités et LA on sera encore plus dans la merde..» je ne hausse pas trop le ton afin que cette conversation reste entre nous deux. Comment peux elle dire que c'est la meilleure soirée de sa vie alors qu'on s'est fait embarqué pour vol ? Et bien sur en voyant que nous sommes mineur la sentence sera bien plus lourde. Je la vois qui est toujours au bord du fou rire « Aller déstresse Médor, avoue que c'était une super soirée... quand à cette partie là, disons que c'est juste un léger contre temps... »
 
Elle afficha un grand sourire amusé, et je ne peux que me mordre la lèvre. Bon c'est vrai, je me suis éclaté ce soir, mais je ne peux pas déstresser car ce leger contre temps comme elle l'appel ne va m'apporter que des ennuis. bien sur elle n'a pas un Alpha qui va lui tomber dessus, ni les services sociaux... « C'était une super soirée .. jusqu’à ce qu'on finisse ici .. et que veux tu dire par contre temps ? tu as quoi en tête encore ? Plus d'ennuis ? » je secoue la tête et passe ma main dans mes cheveux. Je me demande bien ce que ce chat à en tête.  Elle me regarde avec un sourire en coin avant de se lever et de marcher de long en large « Tu as vue ce qu'ils ont fait des clés lorsqu'ils nous ont enfermé... elles se trouvent dans le bureau juste là.  » elle pointe un doigt vers le bureau et je la regarde sans trop comprendre « Oui est alors ?» elle se met alors à rire ce qui commence à m’irriter « Retourne toi, et si jamais tu t'avise de te retourner, je te le ferrais payer cher !! » Je fronce les sourcils et me retourne « Je ne comprends vraiment rien à ce que tu dis ou fait .. » je l’entends alors retirer ses vêtements « Freya .. est ce que tu es vraiment en train de te déshabiller ? Non parce que franchement c’est pas le moment .. » je l’entends se parler à elle-même et me retiens fortement de ne pas me retourner « OK, c'est là que ça se complique... »
 
N’entendant plus rien je me met alors à marmonner pour moi-même « C’est fort ça quand même .. C’est quoi ce délire de se déshabiller ? Elle pourrait faire ça quand je ne suis pas là .. et puis j’ai clairement rien compris à ce qu’elle a dit.. Franchement elle pourrait pas dire les choses simplement plutôt que de me les faires deviner ?! » je m’arrête un instant pour écouter ce que fait ma camarade, mais je n’entends rien, il y a juste une odeur de chat un peu plus fort que d’habitude. C’est à ce moment qu’un chat vient se frotter à mes jambes avant de se diriger vers les barreaux, je me retourne pour découvrir qu’a la place de Freya, il y a seulement un tas de fringue. Elle peut se transformer totalement en chat ? La classe ! Je la vois qui essaye tant bien que mal de passer sous les barreaux et puis elle finit par réussir. Elle parvint à ouvrir le tiroir et à sortir les clefs qui en tombant sur le sol firent un vacarme assourdissant. Je retiens alors mon souffle, laissant mes oreilles capter le moindre bruit qui viendrait dans notre direction. Mais rien ne se passe, alors Freya, avec un coup de patte, m’envoie les clefs de la cellule « Rappel moi de t’offrir un verre quand on sera sorti d’ici ! » je lui dis ayant retrouvé ma bonne humeur. J’attrape les affaires de Freya et me dirige vers la porte de la cellule avec la clef. Une fois ouverte je dépose les affaires à côté du chat et passe ma main sur sa tête pour lui faire une caresse. « Voilà tes fringues, et oui je sais si je me tourne tu me le fera payer cher » je dis tout en lui tournant le dos . Pourquoi est ce que je m’amuserai à regarder quand elle est nue ? Je ne comprends vraiment pas ce qu’il y a de fun la dedans.
 


_______________________________
No one knows what it's like to be the bad man to be the sad man to be hated to be fated to telling only lies Behind blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 28
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Lun 2 Juin - 13:14


The Sweet Escape

Décidément, l'alcool ne réussit vraiment pas à Médor... j'ai comme l'impression que l'espace d'une seconde il s'imagine tout une tonne de choses pas très net dans son esprit... comme si j'avais envie de me foutre à poil et de m'envoyer en l'air dans une cellule de prison... quoi que ce serait plutôt sympa comme fantasme, mais je préfère quand un fantasme reste un fantasme et d'ailleurs ce n'était pas franchement le moment pour ça. Non j'avais une toute autre idée en tête et celle ci c'était pas trop mal goupillé, j'avais réussis à sortir, à faire tomber les clés, non sans un boucan d'enfer, mais visiblement les flics étaient tous occupé à prendre leur cafés donuts du soir donc ils ne firent pas attention au bruit. J'avais donc fait glisser les clés par terre, les envoyant vers la cellule ou Isaac les récupéra ayant visiblement retrouvé le sourire, sa bonne humeur et son envie de s'amuser... ahh ben c'est pas trop tôt, et dire que quelques minutes plus tôt il m'engueulait comme si tout ce qu'il s'était passé était uniquement de ma faute... non seulement je ne l'avais poussé à rien du tout mais en plus moi au moins j'avais été capable de nous sortir de là pendant que lui ruminait comme si sa vie était terminé pour une simple petite arrestation de rien du tout. Ahh les chiens... et quand en plus ce sont des mecs, c'est doublement pire !! Il pense à attraper mes affaires au passage ce qui n'est pas si mal et il ouvre la cellule en faisant le moins de bruits possible avant de s'approcher de moi pour me faire une caresse sur la tête... je résiste à l'envie de lui feuler dessus, je déteste quand on me prend pour un chat de canapé et qu'on se met à me faire des caresse, c'est super gênant d'une et de deux je n'aime pas ça du tout, mais pour le coup je me retiens, c'est pas le moment de sauter à la gorge du loup garou pour une petite caresse sur la tête. Il me pose donc mes fringues à mes pattes en me disant qu'il sait très bien ce qu'il à a faire, à savoir se retourner et ne pas regarder. Voilà un chien bien dressé, pour le coup je suis assez fière de moi. Il se retourne et c'est là que le plus dure arrive... je me concentre autant que je peux, cela dure quelques minutes, d'interminable minutes pendant lesquels je me dis que rien ne va se passer et que je vais rester bloqué sous cette forme pour un moment... mais finalement je sens le changement se produire. Je me retrouve nue, accroupis devant une cellule de prison ouverte... celle là, si on m'avait dit qu'elle arriverait un jour je ne l'aurais pas crue. « Wooow... j'ai bien crue que j'allais rester bloquer sous cette forme... » Je parles doucement pour ne pas attirer l'attention des flics et je commence à prendre mes affaires, enfilant mes sous vêtements aussi rapidement que possible, mais au moment de passer ma robe mes oreilles captent clairement des bruits de pas qui s'approchent de nous dans le couloir.

Les yeux agrandies de terreur et de surprise je me stoppe net en demandant à l'intention d'Isaac : « Tu entends ça ?? » Je regarde partout autour de moi, en me disant qu'il serait peut être temps que je saute dans ma robe... je saute donc dedans, la coinçant sous mes bras car je n'ai pas le temps de la refermer et qu'elle risque de tomber au moindre mouvement et je pousse Isaac dans la cellule en lui prenant les clés des mains et je referme derrière nous avant de glisser les clés dans mon décolleté là ou le flic n'ira pas fouiner... Ma robe menace de tomber, mais par chance le flic entre dans la pièce juste après que j'ai eu le temps de planqué les clés. Il nous jette un regard blasé et je lui adresse alors mon plus jolie sourire... il se contente de prendre un dossier sur le bureau et fait demi tour sans même nous adresser un mot. J'attends qu'il soit hors de porté avant de pousser un soupir de soulagement en me détendant et en disant : « On l'a échappé bel pour le coup... » Je ressors alors les clés de mon décolleté et les tends de nouveau à Isaac pendant que j'entreprends de refermer ma robe avant que cette dernière ne se décide à me laisser vraiment tomber.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac Lahey
BabyWolf


Messages : 721
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 28
Localisation : Bordeaux






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Mer 4 Juin - 0:36





The Sweet Escape
Feat. Freya Smith



Elle afficha un grand sourire amusé, et je ne peux que me mordre la lèvre. Bon c'est vrai, je me suis éclaté ce soir, mais je ne peux pas déstresser car ce leger contre temps comme elle l'appel ne va m'apporter que des ennuis. bien sur elle n'a pas un Alpha qui va lui tomber dessus, ni les services sociaux... « C'était une super soirée .. jusqu’à ce qu'on finisse ici .. et que veux tu dire par contre temps ? tu as quoi en tête encore ? Plus d'ennuis ? » je secoue la tête et passe ma main dans mes cheveux. Je me demande bien ce que ce chat à en tête.  Elle me regarde avec un sourire en coin avant de se lever et de marcher de long en large « Tu as vue ce qu'ils ont fait des clés lorsqu'ils nous ont enfermé... elles se trouvent dans le bureau juste là.  » elle pointe un doigt vers le bureau et je la regarde sans trop comprendre « Oui est alors ?» elle se met alors à rire ce qui commence à m’irriter « Retourne toi, et si jamais tu t'avise de te retourner, je te le ferrais payer cher !! » Je fronce les sourcils et me retourne « Je ne comprends vraiment rien à ce que tu dis ou fait .. » je l’entends alors retirer ses vêtements « Freya .. est ce que tu es vraiment en train de te déshabiller ? Non parce que franchement c’est pas le moment .. » je l’entends se parler à elle-même et me retiens fortement de ne pas me retourner « OK, c'est là que ça se complique... »

N’entendant plus rien je me met alors à marmonner pour moi-même « C’est fort ça quand même .. C’est quoi ce délire de se déshabiller ? Elle pourrait faire ça quand je ne suis pas là .. et puis j’ai clairement rien compris à ce qu’elle a dit.. Franchement elle pourrait pas dire les choses simplement plutôt que de me les faires deviner ?! » je m’arrête un instant pour écouter ce que fait ma camarade, mais je n’entends rien, il y a juste une odeur de chat un peu plus fort que d’habitude. C’est à ce moment qu’un chat vient se frotter à mes jambes avant de se diriger vers les barreaux, je me retourne pour découvrir qu’a la place de Freya, il y a seulement un tas de fringue. Elle peut se transformer totalement en chat ? La classe ! Je la vois qui essaye tant bien que mal de passer sous les barreaux et puis elle finit par réussir. Elle parvint à ouvrir le tiroir et à sortir les clefs qui en tombant sur le sol firent un vacarme assourdissant. Je retiens alors mon souffle, laissant mes oreilles capter le moindre bruit qui viendrait dans notre direction. Mais rien ne se passe, alors Freya, avec un coup de patte, m’envoie les clefs de la cellule « Rappel moi de t’offrir un verre quand on sera sorti d’ici ! » je lui dis ayant retrouvé ma bonne humeur. J’attrape les affaires de Freya et me dirige vers la porte de la cellule avec la clef. Une fois ouverte je dépose les affaires à côté du chat et passe ma main sur sa tête pour lui faire une caresse. « Voilà tes fringues, et oui je sais si je me tourne tu me le fera payer cher » je dis tout en lui tournant le dos . Pourquoi est ce que je m’amuserai à regarder quand elle est nue ? Je ne comprends vraiment pas ce qu’il y a de fun la dedans.

J’attends un peu impatient qu’elle se retransforme car même si nous sommes seuls ici, les flics ne sont pas loin de nous et quelqu’un pourrais venir vérifier qu’on se tient bien. « Wooow... j'ai bien crue que j'allais rester bloquer sous cette forme... » J’hésite à me retourner mais je décide d’attendre quand même car si j’ai appris une chose c’est que les filles ne sont jamais bien rapides à se préparer, enfin il doit y avoir quelques exceptions à la règle. Je l’entends alors qui s’active pour s’habiller, et je me dis que j’ai bien fais de ne pas me retourner dès qu’elle à parler. Essayant de ne pas prêter trop attention à ce que ma camarade est en train de faire, je capte un bruit de pas dans le couloir, des pas qui se rapprochent de nous.  Je sens Freya qui se fige tout comme moi, la terreur grandissant « Tu entends ça ??» je me mord la lèvre et lâche un petit « Merde ! » que seule la minette pourra entendre. Je me retourne au moment ou elle saute dans sa robe puis me pousse dans la cellule, je la laisse faire car elle à l’air de bien mieux savoir ce qu’elle fait. Elle me prend les clés des mains, ferme la cellule derrière nous puis les coinces dans son décolleté. Les filles mettent vraiment tout un tas de truc dans leur décolleté dis donc, par contre j’ai l’impression que la robe de Freya menace de tomber. Coup de bol, à peine Kitty à cacher les clefs entre ses seins qu’un flic rentre dans la pièce, il nous jette un regard blasé. Je lui lance un regard neutre, alors que la miss lui fait son plus beau sourire ce qui me fait lever les yeux au ciel. Le flic prend un dossier sur le bureau et fait demi-tour sans réellement s’intéressé à nous. Dès qu’il est hors de portée, nous lâchons un soupir de soulagement « On l'a échappé bel pour le coup… » elle ressort les clefs de son décolletés et me les tends afin que j’ouvre la porte pendant qu’elle ferme correctement sa robe. Tout en ouvrant la porte je lui demande « On l’a échappé belle c’est sur et on aura pas toujours cette chance ! » je parle doucement afin de ne pas attirer l’attention sur nous « Tu as un plan pour nous sortir de là, ou tu vas nous le faire à la catwoman ? » J’ai l’impression que plus la soirée/matinée avance, plus les problème montent crescendo, car je pense bien que sortir de cet endroit n’est pas une mince affaire.


_______________________________
No one knows what it's like to be the bad man to be the sad man to be hated to be fated to telling only lies Behind blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 28
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Jeu 19 Juin - 14:09


The Sweet Escape

Sortir de la cellule n'avait pas été simple, mais sortir du commissariat le serait surement encore moins. On avait de la chance qu'à cet heure il n'y ai pas grand monde dans l'établissement cependant ça n'allait pas être plus facile pour autant. De plus j'étais en compagnie d'Isaac et ce dernier n'avait vraiment pas l'air de vouloir mettre du siens pour nous sortir là, au lieu de prendre quelques initiative, il se contentait d'attendre que je prenne les devants. Et d'un coup, voilà que je comprenais mieux pourquoi il était toujours aussi célibataire, malgré le fait qu'il soit plutôt attirant... c'est parce qu'il est incapable de prendre des initiative par lui même !! C'est bon à savoir... Quoi qu'il en soit je lui lançais un regard à peine blasé lorsqu'il me demanda quel était mon plan et si je comptais me la jouer à la Catwoman... en plus il se foutait de moi, OK, à mon tour donc !! « Catwoman vient de te sortir de ta cage alors faudrait peut être pas trop pousser le bouchon... de plus je pense avoir pas mal contribuer à notre évasion, je me suis même foutue à poil pour ça... donc tu pourrais peut être te sortir les doigts du cul et réfléchir à un plan toi aussi non ?? » Voilà ce qu'il se passe quand le chien cherche le chat d'un peu trop près... le chat griffes et les griffes des chats ont tendance à faire beaucoup plus mal que celles des chiens !! Je refermais la fermeture éclaire de ma robe afin que celle ci ne se sauve pas une fois que nous étions de nouveau seul et j'ouvrais la porte de la cellule que je n'avais pas pris le temps de refermé à clé, je sortis en attrapant mes chaussures à talons qu'il valait mieux pas que je remette à mes pieds si je voulais rester discrète et je me dirigeais vers le bureau pour ouvrir le tiroirs, sortir les clés de mon décolleté, les essuyé dans ma robe pour éviter de laisser mes empreintes et les remettre à leurs places. Je sais, je suis peut être un peu parano, mais j'ai été déjà arrêté dans mon adolescence et du coup mes empreinte sont dans le fichiers des délinquants juvéniles, donc autant prendre des précautions. Il allait falloir qu'on se lance et cette fois il n'y aurait pas retour en arrière, une fois lancé on ne pourrait plus revenir vers la cellule, soit on sort, soit on se fait chopper !!

Je me tourne donc vers Isaac en lui disant tout bas : « Referme la porte de la cellule » puis je lui fis un signe de main pour qu'il me rejoigne. Je tendis l'oreille pour tenté de capter les bruits dans le bâtiment, à première vue je dirais qu'un des agents s'était surement endormis sur son bureau vue les bruits de ronflement que j'entendais, tandis que deux autres discutais du dernier match de Baseball qui était passé à la télé, et vue l'odeur j'aurais dit autour d'un café, donc peut être dans la salle de pause... ce qui serait arrangeant pour nous à vrai dire. Je me penche alors un peu en avant pour jeter un coup d’œil dans la pièce principal en évitant de me faire voir, je repère celui qui ronfle qui a les bras croisé sur son bureau et la tête couché dessus, tandis qu'il bave sur un dossier. J'esquisse une grimace de dégout en espérant que ce ne soit pas notre dossier et je cherche des yeux les deux autres que je ne vois pas. Je me tourne alors vers Isaac en lui faisant signe de pas faire de bruit avec mon indexe sur mes lèvres et je me lance. J'avance vers le premier bureau avant de m'accroupir derrière en espérant que personne ne m’aie vue. J'attends quelques secondes pour essayer de capter des bruits de panique, mais rien, ce qui veut dire que je suis passé inaperçu. Je pousse un soupir de soulagement avant de me redresser légèrement pour observer la salle toujours déserte et à présent je peux voir la salle de pause, les deux autres me tourne le dos, des cafés et donuts à la main... le cliché total !! Je fais donc signe à Isaac de me suivre avant de me remettre en route doucement vers la sortis.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac Lahey
BabyWolf


Messages : 721
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 28
Localisation : Bordeaux






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Mer 24 Sep - 23:24





The Sweet Escape
Feat. Freya Smith



Dès qu’il est hors de portée, nous lâchons un soupir de soulagement « On l'a échappé bel pour le coup… » elle ressort les clefs de son décolletés et me les tends afin que j’ouvre la porte pendant qu’elle ferme correctement sa robe. Tout en ouvrant la porte je lui demande « On l’a échappé belle c’est sur et on aura pas toujours cette chance ! » je parle doucement afin de ne pas attirer l’attention sur nous « Tu as un plan pour nous sortir de là, ou tu vas nous le faire à la catwoman ? » J’ai l’impression que plus la soirée/matinée avance, plus les problème montent crescendo, car je pense bien que sortir de cet endroit n’est pas une mince affaire. « Catwoman vient de te sortir de ta cage alors faudrait peut être pas trop pousser le bouchon... de plus je pense avoir pas mal contribuer à notre évasion, je me suis même foutue à poil pour ça... donc tu pourrais peut être te sortir les doigts du cul et réfléchir à un plan toi aussi non ?? »  Woha Freya sors les griffes, c’est vrai que je l’ai un peu poussé pour le coup mais je ne suis pas un as de ce genre de situation, ça ne m’est encore jamais arrivé. Je me sens un peu con « Wow pas besoin de sortir les griffes... Ce n'était pas une attaque ce que j'ai dit .. mais tu as raison, c’est pas à toi de faire tous le boulot .. cependant je suis un peu novice dans ce domaine » Elle referme sa robe et récupère les clefs dans son décolleté qu’elle essuie pour effacer nos empreintes et les remet en place. Elle se retourne vers moi et me dis tout bas « Referme la porte de la cellule » je m’exécute rapidement et sans bruit avant de la rejoindre. Elle tend l’oreille pour s’assurer qu’on ne se fasse pas repérer dès les premiers mètres, je fais de même. Elle se penche en avant pour observer la salle, puis se tourne vers moi et me fait signe de ne pas faire de bruit. J’hoche la tête lui montrant que j’ai compris, elle s’avance alors rapidement et se cache derrière un bureau. Je tends l’oreille pour m’assurer que personne n’ai rien vu, elle se redresse légèrement pour observer la salle avant de me faire signe pour la suivre. Freya à décidé de nous faire sortir par l'arrière du bâtiment car il nous serait impossible de passer par l'entrée sans se faire avoir. Tout semblait plutôt simple, trop simple même, mais l'envie de sortir sans se faire choper tournais en rond dans ma tête, et donc ce n'est qu'au dernier moment que j'ai senti quelque chose de différent dans l'air « Freya ... Freya ! » je l'appelle en chuchotant le plus bas possible « Tu l'as déjà fais ? .. Je veux dire, tu t'es déjà échappé par ce chemin ? » je demande un peu incertain de notre direction. C'est drôle quand on ne connait pas un batiment et que l'on doit en sortir sans se faire voir, ça devient vite un vrai labyrinthe. Une odeur particulière attire mon attention et lorsque je réalise de quoi il s'agit j'essaye de prevenir ma camarade « Freya sto » mais je n'ai pas le temps de terminer ma phrase que les chiens de police, hurle à la mort car ils nous ont senti. Je me fige alors les yeux grands ouverts cherchant un moyen de pouvoir nous échapper de cette situation encore plus merdique qu'avant.


_______________________________
No one knows what it's like to be the bad man to be the sad man to be hated to be fated to telling only lies Behind blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 28
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Jeu 9 Oct - 10:48


The Sweet Escape

Et moi qui avait espéré durant quelques instants qu'ils nous seraient simple de nous échapper de cet endroit... et bien j'avais été complètement à cotés de la plaque !! C'était la première fois que je tentais de m'échapper d'un commissariat, je m'étais fait arrêté un bon nombre de fois lorsque je vivais à New York, mais à cette époque je me fichais pas mal qu'ils prennent mes emprunte et fasse une recherche sur qui je suis vraiment, aujourd'hui ça m'embêtait un peu plus car il était hors de question qu'ils découvrent que je suis une fugueuse et encore plus hors de question qu'ils me renvoient dans ma famille d'accueil... ce serait le pire des cauchemars pour moi. Certes, je suis pas une grande fan de cette ville, je le répète assez souvent, mais je préfère encore largement Plouc City à mon père d’accueil, ce vieil ivrogne violent qui m'a enfermé seul, sans boire ni manger pendant des jours dans ma chambres après que je me sois transformé pour la première fois et qui me rouait de coups chaque fois que mes yeux avaient le malheur de changer de couleurs. Plutôt mourir et vue à quel point j'étais aidé, je me disais que c'était peut être ce qui allait m'arriver justement... j'allais mourir. Mais contre toute attente, il m'avait suffit de faire comprendre à Médor que je n'étais pas la Wonder Woman de service et que lui aussi pouvait se bouger un petit peu et m'aider à nous sortir de là, pour qu'il comprenne et pour qu'il ai une sorte d'éclair de génie. L'arrière du bâtiment est le plus simple pour nous échapper, cependant il nous faut traverser une pièce pleine de bureau, par chance à cet heure tardive cette pièce semble déserte, mais je sais que les flics rodent pas très loin donc je préfère être prudente. Je me planque de bureau en bureau, Isaac me suis sans faire le moindre bruit et une fois la pièce traversé, je me précipite vers la pièce du fond, celle que je veux atteindre, celle derrière laquelle je sais qu'il y a la porte de sortis arrière, cette dernière doit forcément être simple à ouvrir de l'intérieur, c'est une règle en cas d'incendie. J'affiche un grand sourire de satisfaction en approchant de la porte, si bien que je baisse totalement ma garde et que je vais même jusqu'à ignorer Isaac qui tente de me dire quelque chose d'un ton paniqué... peu importe, j'ouvre la porte, je me précipite à l'intérieur et je tire Isaac avec moi avant de refermer la porte derrière nous.

Au moment ou je suis entrée, des éclairage automatique ce sont activé et une odeur infecte m'a emplis les narines, mais il est maintenant trop tard pour faire demi-tour, je comprend trop tard que je viens de commettre une belle erreur et alors que je me retourne doucement pour faire face à la dizaine de cage empilé les unes sur les autres contenant des gros chiens qui me fixe en grognant... l'un d'eux commence à se mettre à aboyer, puis un autre et ainsi de suite. En quelque seconde, la pièce devient un vrai capharnaüm et je sais que tout ce rafus va attirer les flics. Je me tourne vers Isaac impuissante lui lançant un regard de reproche comme si c'était son devoir à lui de calmer ses semblable... mais je sais qu'il ne pourra rien faire, pour ces chiens je suis le chat qui empiète sur leur territoire et le fait qu'ils soient enfermé et ne puissent pas me sauter dessus les rends tout simplement fou. Je me dépêche alors de réfléchir, observant les moindres recoins de la pièce et c'est là que je vois une bouche d'aération... oué ça peut le faire, comme dans les films... j'attrape Isaac par le bras en disant : « Suis moi j'ai une idée... » en espérant que celle ci sera meilleure. Je traverse la pièce vers la bouche d'aération, je tire la grille qui ne me résiste pas bien longtemps et je me faufile dedans en espérant qu'Isaac ne se posera pas trop de questions avant de me suivre. Je commence à avancer doucement, il fait sombre mais mes yeux se sont rapidement adapter et je peux voir comme en plein jour, le tout maintenant est de réussir à trouver une sortis et à éviter de faire trop de bruit afin de ne pas nous faire repérer...

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac Lahey
BabyWolf


Messages : 721
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 28
Localisation : Bordeaux






MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   Lun 20 Oct - 15:08





The Sweet Escape
Feat. Freya Smith



Dès qu’il est hors de portée, nous lâchons un soupir de soulagement « On l'a échappé bel pour le coup… » elle ressort les clefs de son décolletés et me les tends afin que j’ouvre la porte pendant qu’elle ferme correctement sa robe. Tout en ouvrant la porte je lui demande « On l’a échappé belle c’est sur et on aura pas toujours cette chance ! » je parle doucement afin de ne pas attirer l’attention sur nous « Tu as un plan pour nous sortir de là, ou tu vas nous le faire à la catwoman ? » J’ai l’impression que plus la soirée/matinée avance, plus les problème montent crescendo, car je pense bien que sortir de cet endroit n’est pas une mince affaire. « Catwoman vient de te sortir de ta cage alors faudrait peut être pas trop pousser le bouchon... de plus je pense avoir pas mal contribuer à notre évasion, je me suis même foutue à poil pour ça... donc tu pourrais peut être te sortir les doigts du cul et réfléchir à un plan toi aussi non ?? »  Woha Freya sors les griffes, c’est vrai que je l’ai un peu poussé pour le coup mais je ne suis pas un as de ce genre de situation, ça ne m’est encore jamais arrivé. Je me sens un peu con « Wow pas besoin de sortir les griffes... Ce n'était pas une attaque ce que j'ai dit .. mais tu as raison, c’est pas à toi de faire tous le boulot .. cependant je suis un peu novice dans ce domaine » Elle referme sa robe et récupère les clefs dans son décolleté qu’elle essuie pour effacer nos empreintes et les remet en place. Elle se retourne vers moi et me dis tout bas « Referme la porte de la cellule » je m’exécute rapidement et sans bruit avant de la rejoindre. Elle tend l’oreille pour s’assurer qu’on ne se fasse pas repérer dès les premiers mètres, je fais de même. Elle se penche en avant pour observer la salle, puis se tourne vers moi et me fait signe de ne pas faire de bruit. J’hoche la tête lui montrant que j’ai compris, elle s’avance alors rapidement et se cache derrière un bureau. Je tends l’oreille pour m’assurer que personne n’ai rien vu, elle se redresse légèrement pour observer la salle avant de me faire signe pour la suivre. Freya à décidé de nous faire sortir par l'arrière du bâtiment car il nous serait impossible de passer par l'entrée sans se faire avoir. Tout semblait plutôt simple, trop simple même, mais l'envie de sortir sans se faire choper tournais en rond dans ma tête, et donc ce n'est qu'au dernier moment que j'ai senti quelque chose de différent dans l'air « Freya ... Freya ! » je l'appelle en chuchotant le plus bas possible « Tu l'as déjà fais ? .. Je veux dire, tu t'es déjà échappé par ce chemin ? » je demande un peu incertain de notre direction. C'est drôle quand on ne connait pas un batiment et que l'on doit en sortir sans se faire voir, ça devient vite un vrai labyrinthe. Une odeur particulière attire mon attention et lorsque je réalise de quoi il s'agit j'essaye de prevenir ma camarade « Freya sto » mais je n'ai pas le temps de terminer ma phrase que les chiens de police, hurle à la mort car ils nous ont senti. Je me fige alors les yeux grands ouverts cherchant un moyen de pouvoir nous échapper de cette situation encore plus merdique qu'avant.

Les éclairages automatiques se sont activés et l'ont peux maintenant voir les molosses de la police dans leurs cages. Freya se tourne vers moi et me jette un regard pleins de reproches, je la regarde incrédule « Me regarde pas comme ça, je suis un Beta ils vont jamais m'écouter.. » et puis ce n'est pas après moi qu'ils en ont, mais après elle. Je la vois observer la pièce et je fait de même essayant de trouver un moyen de sortir d'ici avant que les flics n'arrivent armés. Soudain elle m'attrape le bras « Suis moi j'ai une idée... » dit-elle en m'entrainant à travers la pièce vers une bouche d'aération. Elle tire sur la grille qui cède rapidement avant de se faufiler dedans. Je ne cherche pas à avoir plus d'explication car j'entends les pas se rapprocher alors je suis Freya et referme la grille derrière moi avec beaucoup de mal. Elle avance doucement mais surement car elle utilise sa vision de nuit, je la suis doucement essayant de faire le moins de bruit possible et captant tout ce qu'il se passe autours de moi. Je me rappel alors d'un plan que j'ai vu accroché près des grilles de notre cellule, je sais qu'elle direction on doit prendre. Je parle le plus bas possible pour que seul Freya puisse m'entendre avec ses oreilles de féline « Freya.. Il faut qu'on se dirige vers la salle des armes qui est près de notre cellule.. C'est notre seule moyen d'atterir dehors ! » J'espère que ce que je lui ai dit pourra l'aider à se repérer pour que l'on puisse sortir.

_______________________________
No one knows what it's like to be the bad man to be the sad man to be hated to be fated to telling only lies Behind blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: The Sweet Escape Feat. Isaac   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Sweet Escape Feat. Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sweet California, Oh yeah ♫
» Sweet Poka' ~
» Version 27 : Sweet Dream
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» Isaac Lahey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Cellules-