AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Nathaniel M. Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité








MessageSujet: Nathaniel M. Lewis   Mer 16 Avr - 15:43


Nathaniel Matthew Lewis

Feat. Matt Lanter


Ce qu'il faut savoir...

Salut, moi c'est Nathaniel Lewis, j'ai 21ans et je viens tout droit de Beacon Hills. Je suis actuellement Célibataire, et mon truc à moi c'est Femmes.

J'appartiens au groupe Werewolves car je suis Werewolves. On me reconnait grâce à quelques signes particuliers dont J'ai des Marques de naissance qui apparaît quand je suis furax va savoir pourquoi et je ressemble comme deux gouttes d'eau à Matt Lanter.

Derrière mon écran je suis Fille, et on me connait sur le web sous le pseudo Jay. J'ai actuellement 26ans et j'ai connu le forum grâce à Un top partenaire..




Traits de Caractère

Ne dit-on pas que la sagesse n’attend pas le nombre des années ? Je peux vous affirmer le contraire, si sagesse j’ai eu, j’ai su aussi la perdre bon nombre de fois. Mais cela ne fait pas de moi un être moindre, juste une personne un peu tête brûlée quand on touche à certaines valeurs qui m'ont permises de survivre autant d’années. Je cultive le mystère comme certains cultivent des légumes dans leurs champs. Il n'est jamais bon, dit on, de placer toutes ses pommes dans le même panier et là encore je peux vous assurer que c’est véridique. Pour ceux qui est des sentiments, les années m'ont fait passer par bien des étapes ou des périodes, beaucoup penser là encore a tord qu’avec mes 21 printemps et mon état de loup-garou de naissance, nous prive d'une part d'humaine et sentimentale qui s’efface pour faire de nous des tueurs né sauf que je puis vous assurez que pour ceux comme moi nais ainsi, le poids des sentiments et tout sauf effacé par notre coté loup. Cette faiblesse connu chez certain jeune loup mordu et rare et révélatrice pour la plus part de soucie sous-jacent d'avant morsure, enfin je vais pas vous faire un cours ces pas mon truc. La haine, la rage, la peine sont aussi vivaces enfin, entre nous, certains sentiments sont même plus insupportables et douloureux pour nous autres natif de la race, la différence étant que nous les cachons à la perfection et pouvons les mettre en sourdine quelques heures au besoin. Le corps est une mécanique qu’on apprend à maîtriser et sur ce plan je pense m'y connaître suffisamment pour vous apprendre une chose : la mort, la vie ne nous changent en rien. C’est la mort de ceux qui composent nos vies qui nous change et fait évoluer...


Code:
Matt Lanter [color=#FF0000]Ӝ[/color] Nathaniel Lewis


Dernière édition par Nathaniel Lewis le Mer 16 Avr - 16:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Nathaniel M. Lewis   Mer 16 Avr - 15:44


Votre Histoire

La vie est un long fleuve tranquille !


Ma vie jusqu'à mes treize ans ne fut pas sans problème mais toutefois heureuse. J’étais né dans une famille peu ordinaire, mais toutefois stable et unie enfin je le pensais. Ma mère était mariée à un alpha depuis quelques années quand je suis né, enfant un peu providentiel en soit, elle prit particulièrement soins de moi, j’étais encore bambin quand les premiers effets de la lune me firent comprendre ma différence avec les autres gosses de la ville où nous vivions et je due rapidement apprendre à cacher ma vraie nature. Ce ne fut pas vraiment une chose simple, quand on est gosse on a vite tendance à penser que nos parents exagèrent, on a bien du mal à contrôler nos petites colères et rapidement tout peut se compliquer, c’est pourquoi je dus vite changer de comportement, me fermant peu à peu aux humains pour ne plus fréquenter que ceux de ma condition. Dire que cela me convenait n’est pas vraiment le mot, je n’avais simplement pas le choix. J’appréciais les week-ends, nous étions entre nous sur notre terrain et le voile de façade s’éclipsait totalement dans ces moments-là. Je grandissais doucement mais surement et rentrai au lycée évidemment, j’avais comme mes congénère des facultés pour le sport et bien que mes parents n’approuvent pas plus que cela ma participation au football américain, je n’écoutai pas leur avis encore une fois une sorte de rébellion claire et sans bavure. Mais tout changea au retour de mon père pour Beacon Hills, il avait perdu la vue et son comportement avait changé, le repas se fit dans un silence de mort et la nuit tombée le silence et la tension étaient palpables. Cette nuit-là je fus réveillé par les hurlements de ma famille, forcé de prendre la fuite, je courus des jours durant. J’étais devenu un oméga mais pire encore, un gamin des rues, je dus vite apprendre à mes dépends la vie et à cacher ma vraie nature. Je passai mon adolescente ainsi dans des foyers, je fus ramassé une nuit dans un refuge pourri de boston et déclarai ne plus me rappeler de rien, de ne pas même savoir qui j’étais, les flics ne trouvèrent aucun avis de recherche et me placèrent donc comme pupille de l’état, c’est vieux comme le monde ce genre de choses. Mais voilà enfant avec un fort caractère, je fus pour certains la bête noire à dresser quoi qu’il en couterait et pour d’autres un simple dossier dans le lot des enfants à faire adopter. C’est donc tout simplement sans affection et sans foyer que je poussai de ville en ville au gré des bons offices des juges de l’enfance, des états qui selon les subventions envoyaient les enfants indésirables là où pour eux ces derniers ne feraient pas couler d’encre et surtout ne causeraient pas de problèmes. J’avais tout juste dix-huit ans qu’on me donna cinq cent dollars, des cartons et de la monnaie pour un taxi, non je ne me lançais pas à l’aventure, on m’envoyait tout simplement dans un foyer pour jeunes adultes où je devrai trouver une orientation, je trouvai rapidement un job de videur dans un boite branchée de los-Angeles, me payant quelques études appuyée d’une bourse. La liberté, pas vraiment dans ce pays on est majeur à vingt et un ans, avant cela on doit prouver qu’on est mature. Donc étude obligatoire, quelque part cela m’arrangeait bien, j’avais ma chambre à la fac et plus aucun horaire. Les guerres intestines entre les loups du coin finirent toutefois par me toucher, trop oméga, un alpha trop jeune qui laissait penser à un coup de poker pour avoir gagné sa place et moi au beau milieu de ce jeu de Risk version loup-garou, quand tout s’amplifia et que je n’eus pas le choix d’entrer dans la danse, je me mis alors à le traquer et sans aucun scrupule le tuai avant de l’être à mon tour, gagnant le grade d’alpha et une toute jeune meute à peine instruite sur leur nouvelle nature. Finis la tranquillité, mes soirées je les passais avec eux si je n’avais aucune garde à honorer de mon côté. je pensais avoir le temps et pourtant ce ne fut pas le cas, car une nuit lors de ma garde, je ressentis un douleur si intense que je du rapidement me rendre à l’évidence, je parcourus le plus vite possible la distance entre l’hôpital et l’ancien hôtel qu’ils occupaient, mais à mon arrivée je ne trouvai que des cadavre et la marque de Kali sur l’un des murs, visiblement l’ancien alpha avait une tache à honorer et elle ne semblait pas au fait du changement récent. Elle ne tarderait à le découvrir et sans meute, je n’étais plus que chair à patté pour d’alpha psychopathe. Et cela il n’en était pas question, je ne pouvais me faire avoir aussi bêtement et surtout pas par elle sans avoir emporté mon père au passage. Je pris alors la plus simple des décisions qui s’imposait à moi et  pourtant non la moindre. Mais cela est une autre histoire. La seule chose à savoir c’est que depuis je traque en douce la meute d’alphas de ville en ville. J’ai peut-être perdu mon statut d’alpha, mais j’y ai gagné quelque part.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 29
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: Nathaniel M. Lewis   Mer 16 Avr - 18:47

Et voilà comment me tenter vilaine va...
En tout cas reuh bienvenue

_______________________________