AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 59
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 26
Localisation : Retourne toi !






MessageSujet: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Mar 4 Nov - 8:16

Mais où est mon bateau ?


Lukas G. Rendès




Lukas se rendit ce matin là, tôt sur le port, dans l'espoir de retrouver l'emplacement où étais stationner son bateau.

Il tomba sur un pêcheur du coin et cru bon de discuter un peu, alors il parla dans l'espoir que l'homme, à la fin de sa conversation personnelle, l'aiderait :

- Vous en conviendrez monsieur, que dans un port d'une telle envergure, il est parfois difficile de s'y retrouver à moins de noter, comme l'on fait dans les parkings de voiture, son emplacement sur un petit morceau de papier. Sauf que, je suis ce que l'on appel un pirate.

Il se releva pour que l'homme le regarde mieux puis sourit avant de se replacer sur le morceau de bois sur lequel il trônait l'instant d'avant. Lukas était d'humeur joueuse, il avait donc revêtu avant de venir la parfaite tenue du pirate, avec le sabre sur le côté. Parfaitement flippant pour le pêcheur du coin.
Il garda son sérieux et reprit :

- Aucun stylo, aucun papier, que des parchemins et de l'encre. Et pour ultime précision, un encrier vide au moment des faits ! Vous comprenez mon désarroi ? Je n'aime pas ces petits morceaux de plastique qui vous glisse entre les mains une fois que vous venez d'attraper votre repas... Alors que la plume s'accroche à vous, comme si jamais elle ne voudrait vous quitter. Moi je vous dit qu'une plume vaut mieux qu'une femme parfois !

Il fit mine de réfléchir.

- Elle chatouille... Bon oui, la femme aussi me direz vous. Elle se tait ! Ca ce n'est pas le commun des femmes !

Il eu l'air ravis de sa trouvaille et son sourire s'agrandit.

- Elle est douce, elle vous écrit de jolie mots... Ah non mais en fait, une femme c'est une plume bruyante ?

Il fut perdu dans ses propres bêtises. L'homme en face de lui l'était complètement aussi. Il commençait à ramasser lentement ses affaires, comme pour faire comprendre à Lukas que s'il ne partait pas, ce serait lui qui partirait. Lukas en fut ennuyé. Il n'aimait pas parler dans le vide. Il se releva, l'air parfaitement sérieux et attrapa l'homme par le collet avant de le jeter dans l'eau sale du port.

- Quelle déception... Enfin, où est mon bateau ?

Lukas reprit donc sa recherche visuelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 28
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans les nuages






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Sam 8 Nov - 1:18


Où est mon bateau ? feat. Lukas and... ?
C

e matin, et comme tous les matins de la semaine, je me réveillai à la première sonnerie de mon réveil avant de me lever de mon lit. Je n'étais pas le genre de personne qui appuyait cinquante fois sur la touche snooze avant de prendre son courage à deux mains et rejoindre le monde des vivants. Je préférais largement me lever du premier coup, sinon, autant que je reste au lit. Il était assez tôt, mais je n'aimais pas trop de me dépêchr le matin. J'aimais faire les chose à mon rythme sans craindre d'être en retard en cours.

Après une petite douche pour mettre de bonne humeur, je m'étais habillée de manière assez simple. Un jean gris foncé, un tee-shirt assez ample, une sweat pour ne pas avoir trop froid en ce début d'hivers et des bottes à lacets. Une vraie tenue de moldue ! Parfaite pour aller en cours. Je pris alors mon petit-déjeuner tranquillement en écoutant un peu de musique classique. Quoi de mieux pour bien commencer sa journée que de la musique classique ? Si certain pensait que c'était le genre de chose qu'il fallait écouter pour s'endormir, je n'étais pas d'accord. Ce genre aidait à faire le vide dans son esprit, à rester calme pour bien se préparer à ce qui allait se passer dans la journée.

Avant de quitter ma chambre d'hotel, il me fallait encore préparer mes affaires de cours. En soit, ce ne fut pas très long vu que j'avais déjà tout mis dans mon sac à dos hier, il s'agissait juste de vérifier que je n'oublais rien. Ensuite je passais à la partie qui pourrait vous sembler la plus bizarre : l'équipement. Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais sortir sans une seule arme sur moi ! Sortant un énorme sac noir de sous mon lit, j'ouvris se dernier pour me retrouver face à la panoplie du parfait chasseur. Mais mon choix fut vite fait, je n'allais pas emporter une fusils de chasse ou une arbalète en cours ! Je me contentais donc de quelques couteau de lancer. De toute façon, c'était l'arme avec laquelle je m'entendais le mieux.

Après avoir glissé un couteau dans chacune de mes bottes, mis quelques uns dans mon sac, dans mes poche et un dans chaque manche, je pus enfin sortir de chez moi. CharlesTown n'était pas le plus beau quartier de Beacon Hills, ni le mieux fréquenter. Mais c'était un peu pour cela que je l'avais choisit. Je sais, je sais, pour une petite blonde comme moi, ce choix était super bizarre, mais je vous assure qu'en cas d'aggression, mon aggresseur s'en mordrait vite les doigts. Ainsi, c'est d'un pas sûr, mon sac à dos, ben... sur mon dos et mon énorme carton à dessin sous le bras (aaah les joies de la fac d'art), que je traversais les ruelles peu sûre de ce quartier en direction de l'université.

J'étais loin d'être en retard et j'étais même très en avance. Mais c'était totalement fait exprès. J'avais l'intention d'aller travailler un peu à la bibliothèque universitaire avant d'aller en cours. Et oui, j'avais bien l'intention de bosser et pas de faire des petits dessins dans le coins de mes feuilles pour passer le temps. J'avais des cours d'histoire de l'art à recopier et à compléter. Certes, ce n'était pas un travail très urgent, mais je préférais le faire maintenant histoire d'être tranquille.

L'inconvéniant de CharlesTown, c'est que ce quartier était assez loin de l'université pour le coup et à pied, ça me faisait un sacré bout. Oui, j'étais une rebelle de la société qui s'évertuait à ne pas prendre les transport en commun. Mais ce n'était pas parce que j'avais un problème avec la population que je faisais ça, c'était juste parce que je me sentais d'humeur à marcher ce matin et vu que je n'étais pas pressée... Autant profiter un peu de ce frais air hivernal.

Je me permis ainsi un petit détour par la zone industrielle. Oui, encore un endroit mal fréquenter, je sais... Mais il faut croire que j'amais bien ce genre d'endroit finalement. Il s'agissait sans doute là d'une mauvaise habitude que j'avais pris à Boston. J'arrivai sur le port quand un drôle de bruit attira mon attention. Plouf ?
Je me doutais bien que dans un port, il était normal d'entendre des bruit d'eaux mais... A une heure pareille, j'imaginais difficilement comment ce genre de bruit pouvait être provoqué. Il y avait-il un bateau qui venait de jeter l'ancre ?

Ma curiositée me poussa à me diriger en direction du bruit. Je fus assez étonnée en voyant un homme, sans doute un pêcheur vu sa tenue, en train de nager vers l'échelle la plus proche en grommelant. Quel drôle de spectacle. Serait-il tombé à l'eau par inadvertance ? J'aurais bien proposer mon aide au pêcheur, mais étant donné qui savait nager, je ne voyais pas trop ce que je pourrais faire de plus. Je poursuivis alors mon chemin avant de croiser un autre homme dont l'accoutrement était encore bien plus bizarre que le fait de croiser un pêcheur à l'eau. Je me tenais à quelques mètre de lui à peine et ces quelques mots m'échappèrent.

- Capitaine Crochet ?

Je connaissais bien mes classiques et cet homme ressemblait fortement à un pirate. Il portait une épée au côté, ainsi qu'un long manteau noir. Je pense que c'est cette dernière couleur qui m'avait l'appeler ainsi. Si il avait des Dreads et un tricorne, je l'aurait sans doute confondu avec le Capitaine Jack Sparrow. Ou alors si sa barbe était plus longue, j'aurais pu l'appeler Barbe Noire ou Capitaine Thatch. Après, j'avoues que mes connaissances dans le domaine de la piraterie sont assez réduites.

code by Mandy

_______________________________
White is cold and always yearning
'I have no faith in human perfectability. I think that human exertion will have no appreciable effect upon humanity. Man is now only more active - not more happy - nor more wise, than he was 6000 years ago.' ∞ Edgar Allan Poe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 59
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 26
Localisation : Retourne toi !






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Lun 10 Nov - 22:12

Mais où est mon bateau ?


Lukas G. Rendès





Lukas haussa un sourcil et tourna la tête de côté, interrompant sa recherche visuel. Il sourit, amusé, et répondit :

- Capitaine Crochet ? J'aime assez, même si ça me fait ressembler à un pirate un peu décevant parfois... Un crocodile lui coupe la main, des petits garçons qui ne grandiront jamais se joue de lui... Et éternellement célibataire. Ce que je ne compte pas être. J'ai toujours ma main, je suis un homme en pleine possession, de mes moyens et j'évite les écoles autant que possible. C'est simple, je suis allergique aux jouets d'enfant, au passage piéton près des écoles et au supermarché remplis de couche culotte et de biberon. Comme ça, je suis tranquille sur ce point. Pas de ressemblance troublante avec un confrère, et donc pas de malheur. Mais je vous en prie, appelez moi comme il vous conviendra ma belle demoiselle.

Il se retourna alors complètement pour lui faire face et la jaugea de haut en bas.

- Mignonne en plus... Que faites vous ici ? Ce n'est pas très prudent... pour une jolie plume comme vous. Pas bavarde non plus ? J'aime les douces, blanche comme la colombe et toujours à disposition.. Je ne vous offense pas ? Direct, franc, joueur... Je suis tout un tas de chose à la fois. Et j'en dit beaucoup sur moi ce matin. Le stress de bon matin. Hummmm.... C'est bon, c'est revigorant.

Il s'approcha d'elle et fit mine de lui confier un secret :

- Il y a des pirates qui traînent dans le coin... Qui sait quelles sont leurs intentions...

Il sourit et se tourna vers l'eau, regardant le pêcheur sortir de l'eau, l'air agacé et frissonnant.

- Bonne journée mon ami ! Sachez que la piscine municipal vous conviendrait d'avantages, moins de poisson, eau propre et jolie fille en maillot de bain !

Lukas fit alors quelques pas en avant et sortit une longue vue. Il l'utilisa de la seule façon possible, l'unique, et reprit sa recherche tout en prenant l'air le plus concentré du monde.


_______________________________
Choose your words wisely, for they may be your last...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 28
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans les nuages






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Sam 15 Nov - 16:15


Où est mon bateau ? feat. Lukas and... ?
L

e Capitaine Crochet avait du entendre ma réflexion et il s'était reconnu le pire ! Il ne s'était pas retourné, mais il s'était arrêter pour dire :

- Capitaine Crochet ? J'aime assez, même si ça me fait ressembler à un pirate un peu décevant parfois... Un crocodile lui coupe la main, des petits garçons qui ne grandiront jamais se joue de lui... Et éternellement célibataire. Ce que je ne compte pas être. J'ai toujours ma main, je suis un homme en pleine possession, de mes moyens et j'évite les écoles autant que possible. C'est simple, je suis allergique aux jouets d'enfant, au passage piéton près des écoles et au supermarché remplis de couche culotte et de biberon. Comme ça, je suis tranquille sur ce point. Pas de ressemblance troublante avec un confrère, et donc pas de malheur. Mais je vous en prie, appelez moi comme il vous conviendra ma belle demoiselle.

Cette tirade me fit rire doucement. Au moins on ne pouvait pas dire que ce Capitaine n'était pas bavard ! Je me demandai bien pourquoi il me racontait tous ça, mais il pourquoi pas finalement. Il est vrai qu'être comparer au Capitaine Crochet n'était pas très mélioratif de ce point de vu là. Mais c'était tout de même la classe d'être Capitaine non ? L'inconnu se retourna alors pour me dévisager.

- Mignonne en plus... Que faites vous ici ? Ce n'est pas très prudent... pour une jolie plume comme vous. Pas bavarde non plus ? J'aime les douces, blanche comme la colombe et toujours à disposition.. Je ne vous offense pas ? Direct, franc, joueur... Je suis tout un tas de chose à la fois. Et j'en dit beaucoup sur moi ce matin. Le stress de bon matin. Hummmm.... C'est bon, c'est revigorant.

Woh ! Ce type était vraiment bizarre. Ce n'était pas la première fois que l'on me draguait de la sorte en me rapellant à quel point je semblais petite et sans défense mais... J'avoue que sa comparaison avec une colombe était un peu bizarre. Quoique c'était sans doute le ton de sa voix qui rendait la chose encore plus étrange. D'ailleurs il s'approcha terriblement de moi. J'aurais pu me reculer, mais d'un certain sens j'étais intriguée par ce qu'il allait bien me pouvoir de me dire encore.

- Il y a des pirates qui traînent dans le coin... Qui sait quelles sont leurs intentions...

Des pirates ? A Beacon Hills ? J'en doutais assez. Certes, il y avait des gens pas net ici, mais il ne fallait pas abuser non plus. Le Capitaine se détourna alors de moi pour aller observer le pauvre pêcheur qui sortait enfin de l'eau. Et à la remarque qu'il fit, je devinais aisément que le pêcheur n'avait pas finit à l'eau comme par magie. Apparemment le Capitaine devait en avoir finit avec ce qu'il avait à me dire et sorti une longue vue pour observer l'horizon avant de la ranger. Il semblait chercher quelque chose. Mais quoi ? Je m'approchais alors de lui, curieuse, et me mit à scruter dans la même direction.

- Il ne faut pas se fier aux apparences vous savez. Ce n'est pas parce qu'une colomble douce, blanche et discrète qu'elle se privera pour se soulager sur votre tête.

Oui, je suis la classe et la distinction née, vous pouvez le dire. Oui, pas étonnant que je sois toujours célibataire avec des réplique pareille. De toute façon je n'avais pas l'intention de draguer aujourd'hui. Et surtout pas un type aussi louche. Pour peu qu'il soit un loup-garou ou autre chose. Oh... Mais ça devenait tout de suite plus intéressant. Cela me ferait une cible en plus pour occuper mes week-end.

- Je doute assez qu'il y ait des Pirates à Beacon Hills. Ca ne fait peut-être pas très longtemps que je suis ici, mais la seule personne ressemblant à un pirate que j'ai rencontrer... C'est vous. D'ailleurs, je veux bien continuer de vous appeler Capitaine Crochet, mais si ce surnom ne vous convient pas, faite moi donc l'honneur de me donner votre vrai nom.

Je lui adressait un sourire amical. Pourquoi ? Parce que je n'avais aucune raison de ne pas le faire. En plus, j'étais de bonnehumeur ce matin alors autant continuer dans cette voix. De toute façon, au moindre problème, cet homme pourrait finir avec une de mes lames en travers la gorge. Je n'aimais guère avoir à user de mes rmes en dehors de mes temps de chasse, mais parfois la nécéssitée faisait que...

- Vous me semblez bien perturbé Capitaine ce matin, auriez vous perdu quelque chose ?

Ah ! J'en venais enfin à poser la question qui m'intéressait le plus. Qu'est-ce qu'un homme comme lui, bavard, drageur et joueur, pouvait bien chercher à une heure pareille sur le port ? Je l'imaginais mal attendre l'arrivée d'un navire. Quoique ce serait possible en faite. Peut-être avait-il une livraison urgente à récupérer.

code by Mandy

_______________________________
White is cold and always yearning
'I have no faith in human perfectability. I think that human exertion will have no appreciable effect upon humanity. Man is now only more active - not more happy - nor more wise, than he was 6000 years ago.' ∞ Edgar Allan Poe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 59
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 26
Localisation : Retourne toi !






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Mer 19 Nov - 19:50

Mais où est mon bateau ?


Lukas G. Rendès





D'un coup d'oeil vers l'arrière, sans cesser pour autant sa recherche visuel, il vit que la jeune femme s'était approché de lui, et se mit à regarder dans la même direction que lui. Lukas se demanda si cela fonctionnerait encore s'il détournait son regard disons ailleurs... Ce qu'il fit.

Il ne regardait à présent non plus dans sa longue vue, mais son entre-jambe, bien décidé à voir si la jeune femme tomberait dans le panneau et suivrait son regard jusque là. Il sourit et lui fit alors un clin d'oeil coquin. Lukas était joueur et cette femme semblait curieuse mais également un peu hautaine. Ce que l'on appel plus communément les "culs pincés". Alors elle ouvrit la bouche, comme pour contre-carrer ses pensées :

- Il ne faut pas se fier aux apparences vous savez. Ce n'est pas parce qu'une colomble douce, blanche et discrète qu'elle se privera pour se soulager sur votre tête.

Il haussa les sourcils, surpris puis fit un bref sourire sans répondre à sa remarque, qui lui restait amèrement dans la tête tant elle manquait de class. Un peu cash cette nana !

Il reprit sa longue vue et chercha un peu plus loin sur l'horizon. Elle reprit la parole, il feinta de l'ignorer.

- Je doute assez qu'il y ait des Pirates à Beacon Hills. Ca ne fait peut-être pas très longtemps que je suis ici, mais la seule personne ressemblant à un pirate que j'ai rencontrer... C'est vous. D'ailleurs, je veux bien continuer de vous appeler Capitaine Crochet, mais si ce surnom ne vous convient pas, faite moi donc l'honneur de me donner votre vrai nom.

- Mon vrai nom ? releva t-il. Humm, et après nous allons dériver sur les numéro et les réseaux sociaux. Vraiment désolé douce colombe, mais vous n'êtes pas mon type de femme. Quoique...

Il l'a regarda de haut en bas en arrêtant son regard sur les points important, puis reprit :

- Quoique l'on peut s'amuser en adulte responsable. Et pour répondre à votre question, je recherche effectivement mon bien, et il me tarde de le retrouver !

Il réfléchit une demi-seconde et dit :

- Appelez-moi Smith, ou Smithy pour les intimes.

Lukas rangea sa longue vue et croisa les bras sur son torse. Il maugréa et décida de marcher un peu le long des quai. Qu'elle le suive ou non ne lui importait pas, simplement, il fallait qu'il bouge.

Il reprit la parole et lui dit :

- Pourquoi êtes vous sur les quai de bon matin ? Que venez vous chercher ici ? Si ce n'est des hommes malhonnête... Moi je suis malhonnête, et les hommes malhonnêtes, tu sais qu'ils sont toujours malhonnêtes. Honnêtement, c'est des gens honnêtes dont tu dois te méfier parce que tu ne peux jamais prévoir quand ils vont faire quelque chose d'incroyablement... stupide.

Lukas lui fit son sourire charmeur et s'arrêta un instant de marcher.


_______________________________
Choose your words wisely, for they may be your last...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 28
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans les nuages






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Lun 24 Nov - 14:19


Où est mon bateau ? feat. Lukas and... ?
J
'aimais bien avoir un maximum d'informations sur mon interlocuteur. Certains voyaient ça comme de la curiosité, mais pour c'était plus comme... Une nécéssité, une manière d'être sûre d'avoir un coup d'avance sur la personne avec qui je parlais. Mais apparemment, aujourd'hui, j'étais sur un homme bien étrange et peu conventionnel.

- Mon vrai nom ? Humm, et après nous allons dériver sur les numéro et les réseaux sociaux. Vraiment désolé douce colombe, mais vous n'êtes pas mon type de femme. Quoique...

Je ne relevais pas son allusion au fait que je n'étais pas son type de femme. Je n'étais pas là pour draguer non plus. Mais j'avais bien l'intention de chercher son nom sur les réseaux sociaux en effet. C'est fou comme ces dernier étaient remplis d'information utiles ! Une vrai mine d'or pour les personnes comme moi !

- Appelez-moi Smith, ou Smithy pour les intimes.

Smith ? Sérieusement ? C'était nul comme faux non ! C'était sans doute le nom de famille le plus commun au monde ! Il aurait pu trouver mieux. Quoique, J'étais mal placée pour dire ça... Mon nom était Schmidt... Soit Smith, mais en Allemand. Bon ok, je me tais alors. Mais je restais tout de même persuadée qu'il se foutait de moi. Enfin, ce n'était pas très compliqué à deviner non plus.

Smithy rangea alors sa longue. Allait-il me dire ce qu'il cherchait oui ou non ? Il se mit alors à marcher le long des quais et voulant obtenir ma réponse, je lui emboîtais le pas. Non mais oh ! On n'ignore pas mes question aussi facilement. Je sais que je suis un peu têtue, mais c'était aussi un peu grâce à ça que j'étais toujours en vie aujourd'hui. Et que je risquais ma vie tout les demi-secondes aussi...

- Pourquoi êtes vous sur les quai de bon matin ? Que venez vous chercher ici ? Si ce n'est des hommes malhonnête... Moi je suis malhonnête, et les hommes malhonnêtes, tu sais qu'ils sont toujours malhonnêtes. Honnêtement, c'est des gens honnêtes dont tu dois te méfier parce que tu ne peux jamais prévoir quand ils vont faire quelque chose d'incroyablement... stupide.


C'était un raisonnement logique. Et c'es tmoi où il venait de me retourner la question sans répondre à la mienne ? Tsss... Décidément, cet homme était habillé en Capitaine Crochet, mais ce comportait comme le chat du Cheshire. Quoique, il ne semblait pas disparaître aussi facilement. D'ailleurs il était bizarre ce Smith... Un moment il semblait vouloir me faire la conversation, l'instant d'après il s'éloignait d'un air indiférent puis il continuait de me parler...

- Vous n'êtes pas très observateur. Sinon vous sauriez déjà ce que je fais là ou... Tout du moins, vous auriez eut une piste. Vous pensez sérieusement que je me promène avec un carton à dessin aussi énorme pour partir à la recherche de gens malhonnête ?

D'ailleurs je n'étais pas tout à fait d'accord avec Smith sur sa théorie des gens malhonnêtes. Je n'étais pas la demoiselle la plus honnête au monde, mais je ne me revendiquais pas comme malhonnête non plus. J'étais souriante, polie, aimable et j'aimais bien piéger des loup-garous pour les tuer après. Ce n'était pas l'activité la plus honnête du monde. Mais ça rapportait bien, je vous assure !

- Vous pensez vraiment que ça existe les gens honnêtes ? Personnellement, je préfère largement tomber sur des gens comme vous qui se isent malhonnête dès le début que des gens qui se disent honnête mais ne le sont pas du tout.

J'avais bien envie de rajouté un "comme moi !" avec un grand sourire, mais ce n'était pas très... Subtile. Quoique c'était marrant. J'adressais tout de même un sourire à mon interlocuteur puis lui demander.

- Vous pensez que je suis une personne honnête... Smithy ?



code by Mandy

_______________________________
White is cold and always yearning
'I have no faith in human perfectability. I think that human exertion will have no appreciable effect upon humanity. Man is now only more active - not more happy - nor more wise, than he was 6000 years ago.' ∞ Edgar Allan Poe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 59
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 26
Localisation : Retourne toi !






MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   Mar 25 Nov - 21:12

Mais où est mon bateau ?


Lukas G. Rendès





Comme il l'avait prévu un peu plus tôt, la jeune femme le suivi sur le quai, voulant lui soutirer d'autres informations.
Elle répondit quelques phrases à ses différentes interrogations. Lukas semblait peut être stupide, mais ce n'était qu'un jeu. Il aimait mener les pions à l'endroit où il l'avait décidé, il jouait un rôle pas très flatteur pour savoir à qui il avait à faire. Cela fonctionnait et la jeune femme semblait vouloir décrypter son âme ; Comme si elle cherchait à savoir s'il était un ami ou un ennemi. Il sourit.

- Vous n'êtes pas très observateur. Sinon vous sauriez déjà ce que je fais là ou... Tout du moins, vous auriez eut une piste. Vous pensez sérieusement que je me promène avec un carton à dessin aussi énorme pour partir à la recherche de gens malhonnête ?

Il tourna la tête vers elle et aussi un sourcil du genre : Tu crois vraiment que je n'y avait pas pensé ? Bon d'accord, peut-être mais l'idée me serait passé plus tard par la tête...

Elle reprit :

- Vous pensez vraiment que ça existe les gens honnêtes ? Personnellement, je préfère largement tomber sur des gens comme vous qui se disent malhonnête dès le début que des gens qui se disent honnête mais ne le sont pas du tout.

Il ne répondit pas, songeur sur ses préférences en matière de rencontre. Et bien ! Il semblerait qu'il soit dans ses bonnes grâces pour avoir avoué son pêché dès leur première rencontre ! Merveilleux ! Pensa t-il ironiquement.

- Vous pensez que je suis une personne honnête... Smithy ?

Lukas l'observa des pieds à la tête, s'arrêtant sur les endroits plus intéressant, puis répondit :

- Je prends les chèques ou les espèces, j'ai omis de prendre mon terminal à carte bleu ce matin. Mais je peux vous faire une remise sur notre séance de ce jour... Mais comme je vous l'ai dit lors de notre première séance de psychologie, je ne suis pas là pour répondre à vos questions mais pour vous orienter sur les réponses à y apporter. Donc... Je disais, seul vous le savez. Et je suis sûr qu'au moment où je vous dit ça, vous êtes en train de visualiser vous même la réponse. Une qui apparaît devant vos yeux et vous gâche limite la vue tant elle brille, mais que vous voulez ignorer, tout en cherchant celle qui n'existe pas mais qui vous conviendra d'avantage. Vous avez votre réponse mademoiselle.

Il fouilla sa poche à la recherche d'un objet qu'il ne trouva pas. Il parut confus.

- Espèce ! J'ai oublié mon stylo pour vous faire remplir le chèque !

Il s'amusait de cette conversation, sachant pertinemment qu'il semblait tout droit échappé d'un asile de fou. Non pas qu'il n'ai pas pensé lui même à cela...

- Tu ne remarques rien ? Ou plutôt ne remarques-tu pas l’absence de ce que tu devrais remarquer ?

Il sourit devant la confusion qu'il apportait à leur conversation.


_______________________________
Choose your words wisely, for they may be your last...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais où est mon bateau ? [libre - +2 max]
» [Fermé] PC Lent Mais tout neuf ...
» réseau wifi disponible mais pas pour moi
» s'enregistre mais apres introuvable
» Je cherche un ptit bateau telecommandé (teleguidé)... où je peux trouvé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Entrepôts ferroviaires-