AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Let's kill something ! feat. Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 28
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 21
Localisation : Dans les nuages






MessageSujet: Let's kill something ! feat. Mina   Ven 31 Oct - 3:01


Let's Kill something ! feat. Mina
L

e week-end était enfin là ! Youpi ! J'avais passé une semaine des plus... Productive (pour ne pas dire affreuse). J'aimais énormément l'art, mais c'était tout de même un domaine qui demandait beaucoup d'investissement. Heureusement, je n'étais pas une élève trop laxiste, même pas du tout en fait. Mon côté perfectionniste me forçait à travailler sans relâche durant la semaine. Il n'y avait que je le week-end où je me permettais de relâcher un peu la pression pour aller chasser. Oui, un peu seulement. Je n'allais pas chasser le petit lapin tout mignon. C'était après des créatures assoiffées de sang que je courais. Et en plus ces créatures étaient dotés d'un cerveau, donc j'étais obligée de faire fonctionner un peu mes neurones avant de foncer tête baisser. Partir chasser sans un plan en tête ? Ca ne m'arrivait jamais.

Après une bonne douche pour bien me réveiller, j'étais passé à l'étape 'équipage'. Je n'ai aucune idée si ce mot existe vraiment, mais c'était ainsi que je nommais ce moment avant de partir en forêt où je m'habillais et choisissais les armes et les protections que je devais revêtir. Oui, ces derniers changeait selon mon plan. Pour aujourd'hui, j'avais prévu de courir. Ma tenue était donc assez légère. Enfin je portais tout de même une débardeur noir et un pantalon de la même couleur. Ce dernier n'était pas en jeans mais en une matière souple et flexible pour mieux courir. Je passais tout de même autour de mes avant-bras des protections de cuir que j'avais enduit d'aconit tue-loup au préalable avant d'enfiler une veste.

Côté arme, je me contentais d'une arbalète que je cachais dans mon sac à dos, de quelques lames glissées dans mes bottes et dans les manches de ma veste et bien évidemment, j'attachai mes couteaux de lancers à ma ceinture. Je sortais rarement sans ces derniers, même en semaine, j'étais plus rassurée de savoir que j'avais une lame à porter de main au cas où. De plus, les couteaux de lancers étaient un peu mon "arme de prédilection" comme le disent si bien les chasseurs. Je finis ainsi par m'attaché les cheveux avant de glisser mon portable et mes écouteurs dans mes poches pour quitter ma chère petite chambre d'hotel.

La chasse est ouverte. Oui, ma chasse commençait dès que j'avais quitté mon chez-moi. Me faisant le plus discrète possible, je me glissais dans les rues de Beacon Hills jusqu'à la forêt. Normalement, j'avais installé quelques piège le week-end dernier. Je savais que les loup-garous n'étaient pas assez bête pour se prendre dedans, mais le fait qu'ils aient été déclenché ou non me permettait de savoir si des créatures étaient passé par là et si oui... En général, elles laissaient des traces. Oui, c'était ça mon plan du jour. De la traque. En arrivant en forêt, je m'orientais assez facilement pour retrouver mes pièges. J'avais passé des journées entières à faire du repérage dans cette forêt pour la connaître sur le bout des doigts. Un chasseur ne peut pas bien chasser si il ne connait pas son terrain de jeu par coeur.

Malheureusement un seul de mes pièges avait été déclenchr durant la semaine. J'étais un peu désespérée, mais c'était déjà mieux que rien. Au vu des traces, j'étais même plutôt contente de constater qu'il s'agissait de traces humaines et non animales. Ca commençait plutôt bien. Sauf si c'était un imbécile d'humain qui avait actionner mon piège sans le faire exprès. Dans ce cas, il me faudrait un meilleur plan pour les semaines à venir. Suivant les traces que j'avais pu trouver, à plusieur reprises, je réussis à perdre ma piste, mais suivant mon instinct à chaque fois, j'avais retrouvé de quoi poursuivre ma traque encore un peu. C'était dans des moment pareils que je regrettais de ne pas avoir un odorat aussi dévellopé que celui des loup-garous.

Les traces que je suivais tel un petit poucet, me menèrent jusqu'à la falaise. Oh non... Ne me dites pas que ma proie était suicidaire ! M'approchant du précipice, je me penchais pour tenter d'y voir quelque chose. Malheureusement, j'étais bien trop haute pour arriver à percevori ce qui se passait juste en dessous. Par contre, j'avais une superbe vue sur la ville. Finalement, ce coin était pas mal pour bien mémoriser à quoi ressemblait Beacon Hills. Si je connaissais la forêt par coeur, la ville avait encore quelques secrets pour moi, mais ça n'allait pas durer très longtemps. Etant donné que je n'étais pas pressée non plus, je me résolus à attendre un peu. Peut-être que ma proie repasserait pas ici dans quelques instants. Je sais, c'était totalement nul comme plan, mais je dois bien vous accorder que j'en avais avait un peu marre de cette traque qui ne menait à rien. Où est-ce qu'ils se cachaient les loups de cette ville ?!! A défaut de pouvoir tirer quelques carreaux d'arbalète, je m'assis sur le bord de la falaise en laissant mes pieds pendre au dessus du vide. Le vertige ? Non, je n'étais point atteinte de ce mal.

Je ne sais pas combien de temps je restais à admirer le paysage, mais j'avais du mal à en décrocher le regard. C'est fou comme cette vue d'ensemble me donnait plein d'idée pour mes futurs projets artisique. Comme quoi, finalement, même le week-end, je travaillais un peu pour les semaines à venir. Soudainement, mes pensées furent interrompu par un bruit. Un sourire presque imperceptible s'afficha son mon visage. Serait-ce ma proie qui pointe le bout de son nez ? Tout doucement, j'ouvris mon sac à dos et en tirai mon arbalète. Je gardais cette dernière contre moi, mais prête à tirer dès que le bruit se rapprocherai. Oui, j'étais sûre qu'il se rapprocherait. Personne ne passerait à côté d'une innocente petit blonde assise sur le bord d'une falaise dangereuse.

code by Mandy

_______________________________
White is cold and always yearning
'I have no faith in human perfectability. I think that human exertion will have no appreciable effect upon humanity. Man is now only more active - not more happy - nor more wise, than he was 6000 years ago.' ∞ Edgar Allan Poe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Let's kill something ! feat. Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?
» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: La Falaise-