AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Les gros nuages menaçants préparant l'orage. Et une tempête. Une vraie. [Pv Stilounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2014






MessageSujet: Les gros nuages menaçants préparant l'orage. Et une tempête. Une vraie. [Pv Stilounet]    Mer 29 Oct - 22:08

Coffee était de bonne humeur.
De bonne humeur ? Etait-ce juste possible ne serait-ce qu’un instant ?
Sûrement, puis qu’il arborait ce grand sourire heureux, comme il n’en arrive qu’une fois par an.
Aujourd’hui était l’exception, et au fond, c’était mieux comme ça, qu'il ne soit heureux qu'un jour par an.
L’homme paraissait effrayant, avec son grand sourire, dénué de toute soupçon de sadisme, d’idées mauvaises, et d’envie de moquerie.
Pourtant, aujourd’hui était le jour, où cela arrivait. Où on pouvait le voir se promener dans le lycée avec un air guilleret qui plongeait chaque personne le croisant, et le connaissant, dans un état de choc fatal.
Coffee, eut même la gentillesse de prêter quelques centimes à un professeur qui manquait de pièces, pour obtenir son café matinal. Venant de lui qui détestait deux choses dans la vie : le café, et la sociabilité, c’était véritablement surprenant.

Il donna même ses cours dans la bienveillance et la bonne humeur, ne se moquant ni des roux, ni des flemmards, ni des personnes venant d’autres pays, de personne. Il eut même le plaisir de ne pas donner de contrôle surprise en début de cours.
Mais aujourd’hui était le jour. C’était celui où, quoiqu’on lui dise, quoiqu’on lui fasse, il resterait parfaitement serein et en paix, aimable comme jamais…Bien qu’il gardait tout de même clairement ses distances.
Aujourd’hui, venait à sortir le livre. Ce livre. Celui de son auteur favori, qui selon lui, était meilleur que Shakespeare et Hemingway réunis à ses yeux. C’était pour dire à quel point il le tenait en estime.
Sauf que cet auteur, ne sortait qu’un seul livre par an. Et que ce jour là, était le jour de la sortie.
Coffee trépignait tellement d’impatience, que cela en pâtissait chaque année sur son humeur, qui se retrouvait pleine de douceur et de joie et de bonheur.
Le rendant ainsi parfaitement terrifiant. C'était un peu son déguisement d'Halloween avant l'heure, au fond.  

Ce jour là, son cerveau venait rarement l’embêter avec des délires paranoïaques ou illusoires, a vrai dire, tout était calme, le soleil bri…. …. Coffee leva la tête vers la fenêtre alors que ses élèves faisaient leur contrôle – qui avait été parfaitement prévu -, et vis les gros nuages qui s’affairaient.
Si la pluie venait à tomber, cela briserait-il alors son sourire ? Il repensa au fait que le livre, allait peut-être être touché par la pluie qui tomberait.  
Son sourire s’estompa en effet. Et le professeur ne cessa de regarder suspicieusement les nuages, les menaçant mentalement. S’il pleuvait. S’il arrivait qu’il pleuve. Si son livre était abîmé.
Son sac le protégerait c’est vrai, mais, tout pouvait être possible. S’il s’ouvrait. Si alors son livre tombait. S’il était mouillé.
Le miracle pris fin dès l’instant où cette vision effleura l’esprit du professeur de littérature, qui n’attendit pas la fin du contrôle pour recommencer à balancer des remarques des plus désobligeantes à ses élèves.

En réalité, si Coffee était horrifiant quand il souriait, c’était encore pire quand il était contrarié, ou en colère. Et comme cette pluie l’agaçait, ce fut ce qu’il arriva.
Le professeur était horriblement contrarié. Alors il devint horriblement contrariant. Et horrible tout court, à vrai dire.
Ceux qui crurent le matin, qu’enfin il s’était acheté un cœur, comprirent qu’ils avaient eut tort, et changèrent autant que possible de couloir dès l’instant où ils virent son air bougon sur le visage.
Le vrai café noir revenait, et adieu l’onctuosité adoucissant du lait. Elle s'était évaporé, contrairement à l'eau que le ciel menaçait de faire tomber.

Ce fut cet instant, que choisis une jeune élève pour venir lui poser des questions. Il existait encore des personnes suffisamment naïves pour penser que Coffee était quelqu’un de sympathique, et de fait…Elle tomba au mauvais endroit, au mauvais moment.
Coffee se tourna vers elle, dans toute sa splendeur, et lui fit :

- Quoi ? Tu oses interrompre le cours de mes pensées, sous prétexte que je suis ton professeur et que j’ai le devoir de répondre à certaines de tes questions ? Tu ne sais donc pas que j’ai mieux à faire ? Et tu aurais pu te laver les cheveux avant de venir ici ! Ils sont gras, c’est répugnant !

Il venait de l’insulter, alors que la demoiselle, avait juste la malchance d’avoir des cheveux qui graissaient vite, et qui de fait, devaient être lavé au moins une fois tous les deux jours.
Mais trop tard. Elle n’avait qu’à pas essayer d’obtenir des réponses de sa part, dans un moment pareil.

- Et en plus, tes questions ne résoudront strictement pas mon problème, alors hors de ma vue ! A la douche !

Et ce fut ainsi que le grand Juge Coffee, déposa sa sentence et s’en alla dans les couloirs, furieux de s’être fait interrompre. Il replongea dans ses pensées sur la pluie, faisant de toute façon pleuvoir dans sa tête un déluge de mauvaises pensées, et quand il vit qu’on comptait encore lui parler, il fronça les sourcils, et s’attendit à tout.
Il allait remballer la personne, le plus vite possible et tout irait parfaitement bien… c’est ça. Sauf si les nuage se mettent à s’effondrer et à faire pleuvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les gros nuages menaçants préparant l'orage. Et une tempête. Une vraie. [Pv Stilounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vasa.mena (cousin de l'écrevisse)
» Le plus gros comparatif CPU que jai vue.
» Depuis une semaine gros pb de débit
» gros souci avec mon nuvi 200
» Left 4 Dead : Le Gros Guide Tactique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Beacon Hills High School :: Les Couloirs-