AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 I don't like Coffee. Me too.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2014






MessageSujet: I don't like Coffee. Me too.   Mer 22 Oct - 22:11



Coffee Loriquet
Informations sur le patient.

- Il souffre d'une schizophrénie paranoïde visuelle, de fait est sujet à des hallucinations notoires (sur ses "vies antérieures") et à des délires paranoïaques récurrents
- Acerbe, froid, il a tendance à vouloir frapper là où ça fait mal, et semble posséder de fortes capacités mentales, qu'il ne rebute pas à utiliser.
- Il apprécie les choses effrayantes, dégoûtantes, qui mettent à mal à l'aise
- Professeur de Littérature au Lycée de Beacon Hills
- Il n'aime pas le café.

A besoin de

(Devant aller quêter les anciens liens, certains ne sont en fait plus libre de liens recherchés)

- Il y a forcément quelqu'un qui est au courant de sa maladie. Pourquoi ? Parce qu'on ne laisse pas un professeur schizophrène faire cours librement. De fait, il est forcément suivi par une personne, qui se doit de lui demander souvent s'il est stable, s'il prend bien ses médicaments, etc... Ca ne veux pas dire qu'il en est content
- Quelqu'un qui va savoir pour lui (lien futur), mais que Coffee ne saura pas qu'il sais. Après, à vous de voir ce que vous en faites.
- Quelqu'un avec qui il peut partager le goût de la lecture. Ou du glauque. Ou les deux.
N'a surtout pas besoin de

- Des élèves qu'il n'apprécie pas.
- Des ennemis. A quoi bon peut servir des amis ?
- Une personne, qui voudrait profiter de lui pour foutre le bordel parce qu'il est quelqu'un d'assez acerbe pour réussir à mener une discorde, cette personne devra bien sûr avoir un objet de chantage, sinon Coffee fera rien hein.
- Quelqu'un qui déteste Coffee, et qui cherche à tout prix son point faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2014






MessageSujet: Re: I don't like Coffee. Me too.   Mer 22 Oct - 22:11



Elisabeth Reals
Cette femme...Oh cette femme. Coffee l'a rencontré lors d'une visite à l'hopital. Alors qu'il attendait un docteur, il s'ennuyait ferme, et à oser agresser cette rousse, la prenant pour une infirmière - comment aurait-il pu en être autrement -, et depuis...Depuis ils se détestent, c'est simple. Elle lui a fait clairement comprendre qu'elle n'était pas une infirmière en s'énervant contre lui avant de partir. Depuis, quand Coffee va à l'hopital, il se méfie toujours. Au cas où que soudain une chevelure rousse fasse son apparition...

Nathan Knievel
Un de ses élèves. Coffee voulait le reprendre, lui faire des remarques, lui foutre la honte quoi, comme à chaque fois avec tous ses élèves...Mais ce type a réussi à avoir des bonnes notes. Au début, Coffee refusait d'y croire. Un type pareil avec une allure comme la sienne ne pouvait pas prétendre à avoir des si bonnes notes.....Mais si. De fait, il a toujours du mal à le reprendre. Pourquoi ? Parce que Coffee aime les bons élèves, quand même, et que ça l'énerverait de perdre un bon élément juste parce qu'il aurait poussé le bouchon trop loin. De fait, le professeur enrage un peu intérieurement, finalement.

Caetano.J Del Rosario
Cet élève a un nom trop long et terrible à prononcer lors de l'appel. Ce fut la première impression que Coffee eut. Ensuite, ce fut...Oh bon sang, et il se permet de dormir pendant mon cours ? Mais Coffee ne fit rien pour le réveiller. Rien du tout. Au moins, il l'embêtait pas. Cela n'empêche pas le professeur de lui passer des savons chaque fois q'uil se réveille, en le méprisant et rabaissant parfois d'une manière assez affreuse....Ce qui est assez frustrant, c'est que l'autre en face ne semble pas plus réagir que ça. Coffee réfléchis donc actuellement à un moyen de parvenir à le faire réagir. Histoire d'être sûr, de pouvoir s'amuser un peu.

Hadrien.R.Chiltern
Sans se détester, sans se crêper le chignon, on peut dire que Coffee s'entend avec ce collègue. C'est pas dit qu'il l'apprécie, mais au moins peut-il, quand il le croise, parler de choses et d'autres, intéressantes sur la philosophie, et ce genre de chose. Une personne donc intéressante, qui le détend, souvent, quand il en a assez d'essayer d'inculquer des choses à des idiots qui ne comprennent rien à rien à l'art de la langue. Vraiment, Coffee apprécie en un sens Hadrien, bien qu'il y a toujours cette distance qu'il aime à garder.

Skyler Knievel
Lien a vérifier sur un point (voire deux points) trululu


Dernière édition par Coffee Loriquet le Ven 24 Oct - 22:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eirin Maikkönen
Illusioniste


Messages : 715
Date d'inscription : 27/11/2013






MessageSujet: Re: I don't like Coffee. Me too.   Mer 22 Oct - 22:13



Moiiiiiiiiiiiiiiiiii

_______________________________

I want to be loved by you !
«I like the way I feel when he looks at me. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/mzllelou

Messages : 374
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 21
Localisation : Quelque part normalement !






MessageSujet: Re: I don't like Coffee. Me too.   Mer 22 Oct - 22:19

Moi aussi *.* !!

_______________________________


“Qu’il sache que l’homme est naturellement bon, qu’il le sente, qu’il juge de son prochain par lui-même ; mais qu’il voie comment la société déprave et pervertit les hommes ; qu’il trouve dans leurs préjugés la source de tous leurs vices ; qu’il soit porté à estimer chaque individu, mais qu’il méprise la multitude ; qu’il voie que tous les hommes portent à peu près le même masque, mais qu’il sache aussi qu’il y a des visages plus beaux que le masque qui les couvre” Rousseau - BANGERZ