AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Retrouvailles en joie ft Cea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 34
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 26
Localisation : Beacon Hills






MessageSujet: Retrouvailles en joie ft Cea   Lun 20 Oct - 7:09











Je tenais dans ma main mon cellulaire, toujours ouvert sur le message de Cea que j'ai reçu ce matin. Je vais bien finir par manquer de batterie, mais ça n'a pas vraiment d'importance.

Je suis le sentier dans ce bois, bien ouvert et étonnamment propre. Le son de la forêt m'emplit les oreilles, les oiseaux, le vent dans les feuilles. Je n'entend et ne vois personne. De toute façon, rien ne me dis qu'il y est en ce moment, ni qu'il suit le chemin. Moi-même j'aime voir au-delà. S'il est en famille, j'entendrais les feuilles craquées sous leurs pas. Les voir, j'en suis moins convaincu. Ils peuvent courir si vite! De toute façon, je suis persuadée qu'il m'entendrait et me verrait en premier avec ses sens surdéveloppés. Et sous sa forme animal... bon, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu mais je crois que je pourrais le reconnaître. Tout est dans le regard. Mais si c'est Hélia, alors là aucune chance que je puisse le savoir, nous ne sommes pas aussi proche...

Je suis partie dès que les cours ont été terminés, en espérant qu'il retrouverait son habitat bestial après.
Personnellement, je ne suis à l'horaire que dans 3 jours, il pourrait me faire visiter.
Et si je ne le croise pas, au moins j'aurais fais une petite randonnée.

Pour l'occasion, je porte mes baskets des 3 dernières années, un jeans un peu difforme et une camisole ample. Quelque chose de confortable, quoi. Le seul truc un peu coquet sont mes lèvres rouges, j'adore cette couleur. De toute façon, ce n'est pas comme si je voulais séduire, je marche en pleine forêt à la recherche d'un gars qui m'a déjà vue en pyjama. Mais! Mes cheveux sont brossés par exemple, si ça c'est pas une preuve d'amitié!

-Ceatano!! CEA!!!

Ma voix aigüe se répercute dans la forêt. Oh, je ne croyais pas que ça irait aussi loin. Bon ben, s'il est proche, il m'a entendu. J'imagine qu'il va reconnaître ma voix. Une certaine urgence en perçait. Sinon, il ne porte pas un nom commun, ça va peut-être l'intriguer que quelqu'un l'appelle et venir.

Tendant les bras de chaque côté de mon corps, je me mis à tournoyer sur moi-même.

-Allez, viens. Viens me voir.

Ces paroles étaient plus basses, comme dites à moi-même. Je gardais les yeux fermés en continuant de parler, de l'intimer à venir. Puis, une pensée me vint: J'espère que mon côté sirène n'a pas hypnotisé toute cette forêt et qu'elle ne va pas venir à ma rencontre. Puis, je me dis que ça m'était égal. Et que ma puissance ne devait pas dépasser le mètre carré. Alors j'ai continué. À tournoyer. À appeler. Tout simplement


© Codage By FreeSpirit

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 134
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 21
Localisation : Allongé, quelque part...






MessageSujet: Re: Retrouvailles en joie ft Cea   Lun 27 Oct - 1:20
















 ❝Retrouvailles en joie ❞
We always find each other




Aller en cours ? Pfff A quoi ça sert ? Ce matin en me réveillant, j'avais déjà plus de trois heures de retard. Heureusement que Helià n'étais pas encore rentrée parce que sinon elle m'aurait fait la peau. Du coup, au lieu de me lever pour aller au lycée, j'avais préféré aller me chercher à manger avant de retourner dormir. Quitte à ne rien faire de sa journée, autant y aller à fond. De toute façon, si je savais que si j'allais en cours, je dormirai aussi alors autant faire ça dans mon lit. C'était bien plus confortable que n'importe quelle table.

De nouvelles heures défilèrent avant que je ne remarque que j'avais un reçu un message. Tient ! C'était Abby ! Un petit sourire s'afficha sur mon visage. Ca faisait longtemps que je n'avais pas eut de nouvelles de ma meilleure amie. Même si ça question était un peu bizarre, je crois que je la connaissais assez maintenant pour savoir qu'elle devait avoir une idée derrière la tête et qu'il valait mieux que je cherche pas à deviner quoi. Après tout, si elle me réservait une surprise, je n'avais pas envie de la gâchée.

C'est marrant, en un sms, Abby avait su me redonner de l'énergie et je n'avais plus de tout envie de dormir à présent. Jetant un coup d'oeil à mon réveil, je remarquai que la matinée se terminait déjà. Je sautai donc de mon lit pour enfiler une tenue plus convenable pour sortir. Etant donné que Joaquim devait être en cours, je sorti de la maison familliale tout seul en direction du centre ville. Beacon Hills n'avait vraiment aucun secret pour moi, j'étais ici depuis un moment maintenant, mais depuis mon arrivée, j'avais l'impression de toujours avoir vécût à Beacon Hills. C'était une sensation bizarre, mais récemment, j'avais appris que c'était parce que dans ma troisième vie, j'étais né ici. Donc il était normal que je connaisse bien ces lieux.

Ce qui était bien quand on mangeait seul, c'est qu'on ne se disputait jamais pour le restaurant où il fallait aller. Etant dnné que j'avais envie d'un hamburger dégoulinant de calories, je me décidai rapidement pour un fast-food. Comme le nom de se restaurant l'indique, je fus très vite ressorti et avec le ventre plein. Tient ! Je méritais bien une petite sieste maintenant non ? Bon d'accord, je ne la méritais pas, mais étant très gentil avec moi même, je me l'accordai. Seulement, il était bien hors de question que je rentre à la maison dès à présent.

Je choisis ainsi d'aller dans la forêt pour aller m'allogner sur l'herbe d'une petite clairière et m'endormir paisiblement. Je ne sais pas combien de temps précisément il s'écoula, mais en me réveillant, j'avais très envie de courir. Sans hésiter, je me débarrassais de mes vêtements avant de prendre ma forme de puma et me mettre à courir comme un dératé dans toute la forêt. Oui, oui, c'était très débile comme activité, mais j'adorais ça. Et je pouvais le faire pendant des heures d'ailleurs !

Je m'amusai à effrayer les petits animaux que je pouvait bien croisé lorsqu'une chose assez bizarre se passa. J'avais la drôle d'impression que l'on m'appelais. Non, pas "on"... Abbygail ! Je pouvait reconnaître sa voix entre mille. Mais... C'était impossible que ce soit elle vu qu'elle devait se trouver à des kilomètres de Beacon Hills. Je continuais donc de courir un petit moment avant d'entendre de nouveau sa voix.

-Allez, viens. Viens me voir.

Cette fois, j'en étais sûr... Il y avait bien quelqu'un qui m'appelait ! Et si ce n'était pas Abby, j'avais bien l'intention de savori de qui il s'agissait. Suivant mon instinct et mon ouïe surdévellopée, je tentais de trouver qui m'avais appeler. Plus j'avançais, plus j'avais bien l'impression que c'était Abby que je poursuivais. Je sentais presque son odeur d'ici ! C'est alors que je l'aperçus... Abbygail ! C'était bien elle, il n'y avait pas de doute possible. Sans réfléchir plus longtemps, je m'élançais vers ma meilleure amie pour lui sauter dessus, oubliant totalement que j'étais encore sous ma forme animale.

Abby ! Ma Abby ! Elle était là ! A Beacon Hills ! Ce que cette fille était étonnante. Elle arrivait toujours à me retrouver quoiqu'il arrive. Si après ça, nous n'avions pas une sorte de connexion surnaturelle, je ne comprenais pas. J'étais tellement heureux de retrouver mon amie, que je ne cessais de me frotter contre elle en ronronnant. Oui, je sais, c'est bizarre dit comme ça, mais c'est exactement ce que font tous les félins contents. Puis ce n'était pas plus mal que j'agisse ainsi. Si je me retranformais en humain, certe je pourrais parler à Abby et lui dire à quel point elle m'avait manquée, mais je serait également nu comme un ver... Donc je préférait éviter. D'accord, ce ne serait pas la première fois que Abby me verrait sans mes vêtements et je n'étais pas vraiment très pudique comme gars... Mais bon... Pour des retrouvailles je préférait être habillé.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_______________________________
I can never forget, so don't remind me of it forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retrouvailles en joie ft Cea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ah... Joie des nouvelles games... & pleurs d'admins perdus dans leurs bases
» nouvelle offre en non dégroupé, vrai ou fausse joie ?
» BFN vous souhaite une Excellente Année 2014 !!!
» Un peu de joie de vivre! [Présentation de Sephii33]
» Retrouvailles inattendu (Stiles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Les Bois-