AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 Inaya A. Belling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité








MessageSujet: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:17


Inaya Ayana Belling

Feat. Emily Bett Rickards.


Ce qu'il faut savoir...

Salut, moi c'est Inaya A. Belling, j'ai 26 Ans et je viens tout droit de Quantico. Je suis actuellement Célibataire  , et mon truc à moi c'est Hommes   .

J'appartiens au groupe Others car je suis Banshee. On me reconnait grâce à quelques signes particuliers dont ma blondeur naturel et mes octave sympathique ? et je ressemble comme deux gouttes d'eau à Emily Bett Rickards.

Derrière mon écran je suis Fille, et on me connait sur le web sous le pseudo Jay. J'ai actuellement l'age de mes arthère non mais on demande pas son age a une dame mdr et j'ai connu le forum grâce à hum sa date.




Traits de Caractère

J'ai l'air d'une jolie idiote qui n'a pas inventé l'eau chaude. J'en ai conscience, c'est un peu comme ça qu'on m'a traitée depuis que je suis gamine en fait et je dois avouer qu'il m'arrive d'en jouer, c'est tellement drôle de retourner l'opinion hâtive des gens contre eux. Je suis pourtant loin d'être stupide, et peut même être très débrouillarde et astucieuse. Disons que je cache bien mon jeu en somme, sous mes airs de petite blondinette qui sort la première connerie qui lui passe à l'esprit sans réfléchir, que ça plaise ou pas. Je suis assez culottée pour tenir tête à qui que ce soit et leur dire ce que je penser sans tourner autour du pot car oui, je suis franche et quand j'ai mon idée dans le crane il semble bien compliqué de me la retiré. j'aime la vérité, qu'elles sois blessante ou amusante, je suis toujours a la recherche de la petite bête, mais je me fou de la vie des autres, ce que j'aime cette surtout m'instruire moi a vos dépend.

Je suis aussi rancunière qu'une allouette qui a pris du plomb, mais je ne suis pas du genre non plus a refaire deux fois la meme betise, obstinée et incroyablement têtue, ce qui a l'avantage de me rendre déterminée et persévérante, mais de me faire parfois aller un peu trop loin. On ne peut pas non plus dire que la prudence soit mon plus grand point fort, mais en général j'arrive a m'en sortir avec un peu de malice. Si vous me contrariez, je suis bien fichue d'aller faire n'importe quoi pour vous prouver que vous avez tord et que je ne suis pas ce dont on me juge etre, alors n'allais jamais dire que je suis une peureuse je serais foutu de vous montrez comment au saute d'une falaise juste pour voir et me sentir vivante. J'ai beaucoup de mal à accorder ma confiance à qui que ce soit et même si je suis une très bonne menteuse je ne suis pas une hypocrite. Si je ne vous aime pas, vous le saurez immédiatement.
Mais je suis gentille, je vous jure. Un peu trop romantique et je manque pas de faire rire des que je peu, volontairement ou pas.


Code:
Emily Bett Rickards [color=#FF0000]Ӝ[/color] Inaya A. Belling


Dernière édition par Inaya A. Belling le Dim 17 Aoû - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:18


Votre Histoire

Me laisser partir serait une erreur majeure


J’ai toujours vécu un pied dans mon monde et un pied dans un monde obscur dont je refuse pour le moment la réalité. Je n’avais que cinq ans quand ma famille fut décimée sous mes yeux par un groupe de jeunes loups garous qui avaient perdu tout contrôle. Mais si cela me hante encore, je peux vous assurer qu’aujourd’hui je ne base cela que sur une imagination trop fertile d’une enfant traumatisée. Il m’en aura d’ailleurs fallu des rendez-vous chez la psychiatre de l’orphelinat pour que je le réalise à quel point l’imagination peut embrumer votre vie d’histoires à dormir debout. Ce rêve me revient encore de temps à autres, je revois ce jour d’une façon altérée. Tout commence toujours ainsi, je ferme les yeux, et je me réveille dans cette grande maison au lendemain de Noël, mes parents m’avaient offert un vélo somptueux décoré d’un mignon petit panier en osier rose qui surmontait le guidon, à chaque embout du guidon se trouvait des serpentins arc-en-ciel qui donnaient l’impression d’un envol à chaque coup de pédale. Ce matin-là et pour la première fois depuis ma naissance, mes parents avaient cédé à mon caprice d’aller faire un tour dans le parc, j’avais donc placé quelques provisions pour la balade au parc en vue de son inauguration. Bonbons et jus de fruit en tout genre.

Ce jour-là tout semblait calme à San Diégo, le parc était vide et nous l’avions pour nous tous seuls. A ma plus grande joie mon père avait pu se libérer et nous avait accompagnés. J’en étais à mon troisième ou quatrième « papa regarde » et lui à ses troisièmes ou quatrièmes « félicitations » quand un groupe de jeunes gens sorties de nulle part rentrèrent sur le terrain. De là où je me trouvais je ne pus entendre les mots prononcés, je ne pus voir la peur dans le regard de ma mère. Mais je vis le corps de mon père tomber, suivi de celui de ma mère, avant de voir un monstre prendre la place de l’homme qui leur faisait face. Mes petite jambes avaient beau pédaler avec force, je ne pus atteindre un lieu sécurisant avant qu’un second monstre ne s’interpose, ce n’est que là que le voile se brisa totalement et que je vis pour la première fois deux loups se battre, s’en était trop et le fil de mes pensées se brouilla tandis que mon regard remplis de larmes devint voilé de noir alors que le silence tambourinait dans mes petites tempes et que mes souvenirs ne cessent et s’embrouillent totalement entre mon imagination et les faits relatés par les documents légistes. Qui disaient que quelques témoins médusés avaient assisté à une attaque de chiens sauvages qu’ils tentèrent alors de leur faire du bouche à bouche, mais rien. Nul ne comprenait comment cela était arrivé. Nul n’avait vu les trois jeunes comme moi, nul n’avait compris l’intervention soudaine de cet homme sorti de nulle part qui m’avait sauvé avant de disparaitre totalement, me laissant seule entourée de sang, sang qui n’était pas le miens. Je fus hospitalisée quelques semaines, on évalua un choc traumatique et me fit suivre un temps une thérapie, avant de me conduire dans un orphelinat pour retrouver des membres de ma famille encore en vie. Il fallut deux mois avant que l’état ne me confit à mes grands-parents. Les mois passèrent, les cauchemars se firent de moins en moins présents, ma vie d’enfant reprenait son court et j’oubliai peu à peu ce que j’avais traversé. J’étudiais la musique pour faire plaisir à ma grand-mère qui adorait le piano, mais je me découvris une passion bien à moi pour l’informatique quand je mis la main sur une vieille antiquité d’ordinateur des années quatre-vingt. Combien ai-je passé d’heures à monter et démonter cet appareil pour le faire fonctionner ? Je ne saurai le dire. Les années passèrent sans aucune anicroche, ma vie je la menai comme n’importe qui en ce bas monde, petits amis, espérance loupée d’une relation lesbienne qui me confirma que je n’étais bien portée que sur les hommes, et des expériences malheureuses qui me prouva que j’avais une tendance à tomber sous le charme d’hommes qui ne me convenaient pas du tout ou ne me voyaient que dans le rôle de la super copine capable de tout faire avec un ordinateur ou un cellulaire. Bref une vie banale si on oublie que je passais mon temps à pirater tout et n’importe quoi, que cela soit gouvernemental ou pas. Toujours en quête de vérité sans jamais vraiment en être rassasiée, comme si aucune des réponses que je trouvais ne remplissait le manque que je sentais grandir en moi. J’entrai à l’université et dans ma phase rebelle, si on peut dire d’une fille comme moi qu’elle puisse l’être vraiment, je fus cependant stoppée dans mes bêtises par une descente du FBI dans ma chambre étudiante et mise en garde à vue. Deux choix s’offrirent à moi, ou j’acceptais de bosser pour eux et me rachetais une conduite, ou j’avais le droit à un séjour tous frais payés en prison. Ben devinez quoi, je porte aujourd’hui la jolie plaque fédérale et occupe le poste d’analyste au B.A.U (Behavioral Analysis Unit), la branche d'analyse des comportements du FBI, au quartier général de Quantico, Virginie. Je suis spécialisée dans l'accès de données sécurisées et confidentielles et dans la recherche de potentiels suspects. J’y trouvais mon compte, toutes ces agences gouvernementales que je n’avais pas le droit de visiter ne pouvaient à présent plus rien me dire, on m’offrit même un équipement dernier cri et un bureau avec vue sur le centre de Dallas, ma vie était réglée comme une horloge, des horaire compliquées, mais le sentiment d’être vraiment utile à quelque chose. Mes quelques week-end je les passais chez mes grands-parents entourée des miens, une nuit alors que nous avions décidé avec des amis de nous rendre au lac prendre un bain de minuit, notre voiture sortit de route, j’en garde des souvenirs troubles, je fus retrouvée trois jours plus tard errant dans la campagne, déshydratée et quelque peu déboussolée. L’homme qui me sortit de là s’appelait Alek, nous nous liâmes d’une profonde amitié, bon j’avoue que mon héros avait un peu chaviré mon cœur, mais il ne le su jamais. Ce qui m’empêcha de lui avouer, humm et bien sans doute le fait qu’il était secret, bizarre, venait parfois me demander de l’aide pour retrouver ci ou ça en me donnant des excuses grosses comme lui. Quoi qu’il en soit il ne fut que de passage dans ma vie et disparu quelques cinq mois après notre rencontre. De mon côté, je faisais face à de nouveaux cauchemars, ceux de la mort de mes amis, ceux de la perte de mes parents et quelques nuits me réveillais bien loin de chez moi en proie à des crises de somnambulisme. Je tachai au mieux de cacher mes soucis, ce n’était pas le moment de faiblir surtout que le bureau m’avait confié la tâche de retrouver un tueur en série. Peu à peu j’avais peur de dormir, je m’attachai même certaines nuits à mon lit, mais rien n’y faisait, quand les crises revenaient je me réveillais à des lieux de chez moi et jamais loin des lieux du crime du tueur. Suis-je en train de devenir folle ? J’ai pourtant consulté, j’ai même profité de mes temps de vacances pour me faire hospitaliser, mais pour les services médicaux, mis à part une fatigue accrue due à un manque de vitamines, rien, aucune réponse et pourtant le phénomène perdure encore et toujours, mais je ne me laisserai pas sombrer, pas abattre, je suis une fille forte et vous allez devoir faire avec moi à présent.




Dernière édition par Inaya A. Belling le Dim 17 Aoû - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derek Hale
I’m gonna rip your throat out, with my teeth


Messages : 1379
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 29
Localisation : Haute-Vienne






MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:32

Reuuuh bienvenue

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:39

Re-bienvenue !
La jolie Emily Bett Rickards, on la voit pas assez celle là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:46

Merci vous deux j'ai fini je vais donc posté de ce pas la face final de ma naissance   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 21:57

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:00

Non mais je vais lui botté le cul a lui ! je le place en héro dans ma fiche et j'ai droit a ça ! limite un salue sa roule a la prochaine. grrr vilain ! viens me voir avec ton pc en panne ou ton telephone tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Freya Sharkov
Meow Meow


Messages : 725
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 29
Localisation : Beacon Hill






MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:12

Tout me semble OK, donc je te valide !!

!! Félicitation !!



Nous avons le plaisir de t'annoncer que ta fiche est validée !!

Nous te souhaitons tous officiellement la bienvenue sur notre forum.

Maintenant tu as la possibilité de commencer à RP avec les autres membres, ainsi que de créer ta Fiche de Liens et ta Fiche de Suivis de RP. Very Happy

Si tu as du mal à trouver un RP, nous te proposons de faire un tour dans notre section RP Défis, ou encore de regarder notre liste des sujets libres en attentent de réponses.

Tu peux également faire une demande de Logements ou encore de Rang Personnalisé. Si ton personnage à besoin d'un Scénario, il t'est tout à fait possible d'en créer un.

Si tu as le moindre soucis, n'hésite pas à envoyé un MP à l'une des administratrice du forum qui se fera un plaisir de te répondre dans les plus bref délais. (On a pas l'air comme ça, mais je t'assure qu'on ne mord pas en vrai^^)

Et maintenant, place au jeux !!



_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:14

ben quoi? Ravi de revoir ce si joli visage, tu préfères?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:14

génial fait des tonnes de bisous a la belle minette !


toi le carquoie tu va raqué le resto pour ton manquement a la regle un de la galanterie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:16

euh, dac mais t'as quelque chose contre les snack? je suis un peu fauché en ce moment ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:17

pourquoi je me douté qu'il avais le romantisme au niveau d'un mac do, bon ben a la limite tu achete le jambon et moi le pain et on ce fait un pique nique ces deja plus fun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Dim 17 Aoû - 22:19

Ah chouette, dans ce cas je peux prévoir le champagne pour gagner un peu de prestige c'est dans mes moyens  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
W. Jana Brown
Built Up With Hostility


Messages : 487
Date d'inscription : 02/01/2014






MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   Mer 27 Aoû - 4:40

Rebienvenue avec la très jolie Emily ♥

_______________________________
Tie me down, Sex me up
When you turn off the lights, I get stars in my eyes. Is this love? Maybe someday... Emotions aren't that hard to borrow, when love's the word you never learned. And in a room of empty bottles, if you don't give me what I want then you'll get what you deserve... ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Inaya A. Belling   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inaya A. Belling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inaya A. Belling
» ~~~Inaya~~~
» Woooow... élévage de barge dans la régions ! {Matthew & Inaya}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: ADMINISTRATION :: Présentation :: Fiches Validées-