AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 The fullmoon is here again... Feat. Edward & William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Catherina A. Symons
Pretty Little Smurfette


Messages : 259
Date d'inscription : 16/04/2014






MessageSujet: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Mer 23 Juil - 12:16



Edward, William Feat. Catherina
« The fullmoon is here again... »

Trouver un job intéressent c'est pas facile et j'avais plutôt bien galérer sur le coup, mais j'avais finis par trouver. J'étais aller postuler pour un petit boulot à mi temps, quelque chose que je pourrais faire après les cours et me permettrait de gagner un peu d'argent... et de m'acheter une nouvelle voiture étant donné que Nathaniel me harcelait sur le fait que ma voiture était une épave et qu'elle était un danger pour toute la population de Beacon Hills... n'empêche, je l'aime ma voiture moi !! Quoi qu'il en soit, j'avais trouvé le boulot de mes rêves à la bibliothèque municipale, c'était en plein centre ville, pas loin du lycée, si bien que je pouvais y aller à pied, ce qui m'arrangeait car mon épave était encore en panne... et surtout je passais mes heures de boulot à faire quelque chose que j'adorais, à savoir classer des livres. J'étais vraiment contente car à mes yeux c'était vraiment le job de mes rêves, on peut donc dire que tout allait bien pour moi ces derniers jours. J'avais finis par digéré cette histoire de loups garous et je m'étais rendue compte que le fait que je sois au courant ne changeait pas grand chose... je n'étais pas du genre à avoir peur de mon ombre pour rien et encore moins à devenir paranoïaque, donc j'avais décidé de ne pas laisser cette chose prendre le dessus sur ma vie et de faire comme si de rien n'était. Ça marchait et j'en demandais pas plus. Le seul inconvénient à ce super job, c'était les horaires, la bibliothèque était ouverte jusqu'à assez tard le soir du coup je rentrais chez moi alors qu'il faisait déjà nuit, ma mère se plaignait de ne plus me voir et j'avais pas le temps de faire grand chose, à peine rentré chez moi, je m'effondrais comme une masse pour dormir. Mais j'allais pas me plaindre, c'est pas mon genre. Ce soir nous avions fermé à plus de vingt deux heures et c'est moi qui avait fait la fermeture, j'avais donc tout fermé à clé avant de prendre le raccourcit qui me permettait de rentrer plus rapidement chez moi étant donné que j'étais à pied. Ce raccourcis me faisait couper par le cimetière, c'est pas terrible je vous l'accorde, un peu morbide sur les bords mais je suis pas du genre trouillarde et même sachant ce que je sais, je refuse de laisser la peur me dominer !! J'entrais donc dans le cimetière, avançant dans l'allée qui menait à l'autre entré qui se trouvait à l'autre bout, les mains dans les poches pour les protéger du froid qui commençait à tomber. J'avançais à une bonne allure et j'étais pas très loin de la sortis, mais un grognement sourd me fit m'arrêter net. Je tournais la tête pour observer partout autour de moi... j'étais sur d'avoir entendue un grognement... je ne suis pas parano je ne suis pas une trouillarde qui imagine des bruits sortis de nulle part... non, je suis quelqu'un de rationnel et je suis presque sur que je ne suis pas seule dans ce cimetière... je veux dire, en dehors des morts bien sur.

J'observe partout autour de moi, mon rythme cardiaque s'accélère et je demande d'une voix pas très sur de moi : « Il y a quelqu'un ?? » Personne ne répond, je n'entends plus un bruit, du coup je pousse un soupire blasé et je reprend mon chemin, mais j'ai à peine fait quelques pas que le grognement reprend... je m'arrête de nouveau et cette fois je lance à tout hasard : « Nath, si c'est toi qui essaye de me faire peur, laisse moi te dire que c'est pas drôle du tout !! » C'était bien son genre... il m'avait interdit de me balader seule en pleine nuit, surtout dans des lieux désert et je n'avais pas écouté... Le grognement repris, cette fois j'étais sur qu'il venait de sur ma droite, je fixais les buissons qui remuaient, c'est à ce moment que je vis deux yeux briller... « Merde... » Je fis quelques pas en arrière mais je me pris les pieds dans une pierre tombale et je tombais lourdement en arrière... bravo, déjà je sais pas courir, je suis la fille qui a jamais fais de sport de sa vie, mais en plus je tiens pas debout et faut que ça m'arrive pile au moment ou je risque de me faire bouffer par un truc pas net !! Je tente de me relever tant bien que mal alors que les deux yeux brillant se rapprochent... ils ont l'air plutôt menaçant et même agressif... je crois que c'est mauvais signe et qu'il va vraiment falloir que je décampe au plus vite... pour le coup, j'aurais préféré que ce soit Nath qui ai essayé de me faire peur, incontestablement !!
© Ilyria

_______________________________

I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closedge.forums-actifs.com/

Messages : 124
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 19






MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Mer 30 Juil - 17:50

HRP:
 

J
e pensais pouvoir et savoir me contrôler lors des pleines lunes à venir, mais j'avais apparemment tort. Pourtant à la pleine lune dernière, je n'avais eu aucun problème. Quand je suis arrivé à Beacon Hills, je suis aller voir mon frère pour lui demander ce que j'avais à le lui demander, mais je n'ai pas vraiment l'intention de partir maintenant. Pourquoi ? Parce que je savais que Beacon Hills était un centre d'intérêt pour les personnages surnaturels et ce n'est pas comme si j'avais quelque part où aller. D'ailleurs je ne connaissais pas du tout la ville et j'avais tendance à m'y perdre. Je me retrouvais près d'un cimetière sans comprendre comment j'avais fait pour arriver jusqu'ici.

J’ignorais aussi complètement quelle heure il pouvait être. Tout ce que je savais c'est que c'était une nuit pleine lune et que je commençais à perdre un peu le contrôle. Je sentais les poils pousser sur mes avants-bras, les griffes sortirent ... j'essayais de garder forme humaine, mais quand mes yeux commencèrent à briller d'une couleur jaunâtre alors je finissais par abandonner et me transformais. Tant pis, après tout ce n'est pas comme si j'allais rester bien sagement et rester dans mon coin sans risquer de ne tuer personne ici pendant mon séjour dans cette petite ville. Et ces images d'avant ma mort me revenait en mémoire et ça me faisait mal à la tête. Instinctivement, j'enfouissais ma tête dans mes mains et me recroquevillait sur moi-même. Je tombais en arrière, mais me relevais aussitôt en poussant un grognement. Je voyais une silhouette un peu plus loin. Sérieusement, qui aimait se balader dans un cimetière et en pleine nuit en plus ?! Je m'avançais sans en avoir le contrôle, laissant la bête qui est en moins me contrôler pour cette fois. Eh bien tant pis toi tu seras ma première victime.

_______________________________

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Dim 10 Aoû - 14:22

Catherina Symons Ҩ Edward Chiltern

« The fullmoon is here again  »  




HUn soir de pleine lune était le moment idéal pour sortir chasser et tomber sur une créature aimant hurler au beau milieu de la nuit. Je ne sais pas si je croiserais la route d'un loup ou d'une toute autre espèce aux crocs bien aiguisés mais il fallait tout de même que je fasse une petite ronde afin de m'assurer qu'aucun humain ne courait le risque de finir en miettes. C'était un spectacle horrible à voir, surtout si rien qu'en voyant un peu de sang on se sentait mal, là c'était bien pire encore. J'avais vu ma famille se faire massacrer sous mes yeux et c'était une vision qui me hanterait jusqu'à ma mort, impossible d'oublier ça. Heureusement j'avais croisé la route d'une chasseuse du nom de Khalia qui m'avait appris à en devenir un à mon tour et je m'étais juré de n'épargner aucun monstre que je verrais au cours de ma vie. Bon cela n'avait pas réellement été le cas puisque après m'être battu contre Derek qui avait eu le dessus mais m'avait laissé vivre sans que je ne sache pourquoi, j'avais ensuite fait la connaissance de Zach, un homme sirène qui m'a guéri d'une blessure qui aurait du normalement m'être fatale. À croire que malgré le fait que j'aime le voir le sang de mes ennemis couler, j'ai le droit à une sorte de seconde chance et que je dois ne plus seulement me fier à leur nature mais plutôt à leur façon d'être. Comme me l'a dit Derek lors de notre rencontre, il ne fait pas partie de ceux qui aiment tuer pour le plaisir, au contraire. Cela ne se ferait sans doute pas en un claquement de doigts mais j'allais faire de mon mieux pour ne pas liquider toutes les créatures croisant ma route, à moins d'y être forcé.

Je sortis de ma chambre d'hôtel et était content de voir que mon stratagème avec le rat mort accroché à la porte avait marché. Cela était un bon moyen d'éloigner les putes afin qu'elles cessent de toquer à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit ou de tenter d'entrer à n'importe quel prix. J'avais failli en tuer une il y a deux jours, je venais de rentrer d'une chasse et j'avais trouvé cette fille assise sur mon lit, se faisant les ongles. Je n'avais même pas chercher à savoir comment elle s'y était prise pour entrer mais je l'avais foutu dehors vite fait bien fait tout en la menaçant avec mon arbalète. C'est à partir de là que j'avais eu l'idée du rat mort à ma porte. Rien que de le voir et de le sentir aussi, ça rebutait toute personne de vouloir franchir le seuil de ma chambre. Bon bien sur, pour les femmes de ménage, je leur donnais un petit extra afin qu'elles viennent nettoyer parce que sinon, elles non plus ne viendraient pas et cela se comprenait parfaitement. Je me dirigeais vers ma moto, tout en gardant la bande à qui j'avais mis une raclée la dernière fois car en les voyant toujours traîner dans le coin, je me demandais si quelques fois ils ne pensaient pas à se venger mais ils feraient bien mieux de ne rien tenter car j'étais toujours armé et je n'hésiterais pas à tirer. Je montais donc sur ma bécane et démarrais sans un regard en arrière pour eux, voulant faire ma ronde tranquillement.

Pour ce soir, j'avais choisi de me rendre vers le cimetière, des fois que des jeunes auraient voulu faire la fête ou tenter de réveiller les esprits, bref ils feraient un bon appât pour les créatures en soif de sang et de chair fraîche. Les rues étaient calmes aux alentours, les gens n'aimaient pas sortir un soir de pleine lune et je les comprenais. Tandis que j'arrivais au cimetière, je vis ces yeux brillant qui ne pouvaient pas passer inaperçu dans la nuit mais c'est bien après que je vis vers quelle direction ils étaient orientés, une jeune femme était par terre près d'une pierre tombale. C'est pas vrai ! Elle allait se faire bouffer si je ne faisais rien. Je garais la moto un peu n'importe comment, pris mon arbalète et courus vers la fille qui devait se demander comment sortir vivante de ce pétrin. Je me plaçais devant elle afin que dans un premier temps elle puisse se relever et que je garde la créature à l'oeil. En le regardant de plus près, je vis que ce n'était pas un loup mais alors à quoi j'avais donc affaire cette fois-ci bordel ! Je le visais avec mon arbalète sans pour autant tirer puisque pour le moment il n'avait pas attaquer ni montrer qu'il allait s'en prendre à nous. Je jetais un coup d'oeil vers la jeune femme, me demandant si elle avait été mordue ou bien si elle s'était blessée en tombant.

- Vous allez bien ? Rien de cassé ? Pas d'égratignures ou de coupures ? Demandais-je tout en ne quittant pas la bête des yeux.

J'espère qu'elle allait me répondre que tout allait bien, qu'elle ne saignait pas car sinon on était pas dans la merde si jamais la créature ne sentait qu'un petit peu de sang. Il deviendrait vite incontrôlable et je ne donnais pas cher de nous pour s'en sortir indemne. La fille réussirait sans doute à partir tandis que je m'occuperais de gérer le monstre en face de moi mais il fallait déjà que je sache à quoi j'avais à combattre. Je réfléchissais à toute vitesse afin de savoir comment je pourrais faire pour que la bête déguerpisse et nous laisse rentrer chez nous ni vu ni connu sans que l'on est à se faire mal. Mais le plus important était que la fille s'en aille aussi vite que possible.

- Est-ce que vous êtes capable de partir afin de sauver votre peau ou bien vous voulez rester ici avec moi ? Enfin moi et la créature qui nous observe avec son beau regard brillant ?

code by © Jayden


Dernière édition par William Carter le Ven 10 Oct - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Catherina A. Symons
Pretty Little Smurfette


Messages : 259
Date d'inscription : 16/04/2014






MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Sam 16 Aoû - 20:27



Edward, William Feat. Catherina
« The fullmoon is here again... »

Avoir une vie normal, aller au lycée, trouvé un job sympa et pas trop dure, c'était tout ce à quoi j'avais toujours aspiré, c'est ce à quoi toutes les personnes qui étaient dans mon état aspiraient. J'avais passé plus de dix ans de ma vie dans un hopital, relié à une machine qui me permettait de faire battre mon cœur artificiellement puisque ce dernier était incapable de battre de lui même... et maintenant que j'étais guéris, que je pouvais enfin avoir la vie que j'espérais, je me retrouvais mêlé à une histoire de créature surnaturel et chaque fois que l'une d'elle me touchait, je me transformait en luciole bleu... ça n'avait rien de vraiment enviable, mais j'étais vivante et c'était déjà énorme sachant que j'aurais dut mourir il y a déjà plusieurs mois. Je pensais gérer cette histoire, je me pensais assez forte pour y faire face, j'avais assisté à un affrontement horrible dans le gymnase du lycée, j'avais vue des amis être blessé et j'avais même vue mon amie Erica mourir... cette fille que j'avais connue alors que je n'étais qu'une enfant et qui avait passé du temps à l'hopital avec moi, atteinte d’épilepsie... je n'aurais jamais pensé qu'elle était devenue un loup garou et aujourd'hui elle était morte. Je n'avais jamais imaginé que ce monde soit aussi cruel et dangereux jusqu'à cette fameuse nuit ou je l'avais vue se faire brisé les os comme si elle n'était rien de plus qu'une simple poupée désarticulé. Et malgré ça je continuais à bravé les danger, à me dire que je ne risquais rien et que je ne pouvais pas passer le reste de ma vie à avoir peur de mon ombre sous prétexte que je connais la vérité au sujet de ce monde obscure. Et voilà que ce soir je me retrouve dans le cimetière désert, une nuit de pleine lune face à une créature aux yeux verts luisants qui se rapproche et me regarde comme si j'étais son dessert. Si j'ai peur, si je panique, Nathaniel va le sentir, il viendra m'aider... ou pas... je ne peux pas passer mon temps à me reposer sur lui, ce n'est pas juste pour lui et c'est dégradant pour moi. Je ne suis pas une victime, je suis quelqu'un de courageux, j'ai affronté la mort à plus d'une reprise et je m'en suis sortis... mais s'en sortir face à une crise cardiaque, tout à coup ça me semble plus simple que de m'en sortir face à une créature surnaturel bien plus forte et rapide que moi. J'ai trouvé le moyens de trébucher sur une pierre tombale et de m'étaler par terre de manière assez pathétique, la créature avance, je la vois, elle ne s'est pas encore jeter sur moi mais je sens que ce n'est qu'une question de temps, mais alors que j'essaye de me relever, une personne s'interpose, me bloquant la vue, un homme se poste devant moi, me tournant le dos et faisant face à la créature une arbalète à la main.

Je relève la tête vers lui alors qu'il braque la créature d'un air menaçant et qu'il se tourne vers moi pour me demander si je vais bien. Je m'examine rapidement et ce n'est qu'à cette instant que je sens une légère brûlure dans ma main droite, celle que j'ai utilisé pour me rattraper quand je suis tombé. Je me suis écorché, ce n'est rien de grave, ça saigne un peu mais rien d'irréparable, du coup je me contente d'essuyer ma main sur mon jean en secouant la tête négativement. Je me relève alors qu'il tient toujours la créature en joue et qu'il me demande si je veux fuir... sa question n'en a rien d'une, c'est plus une question du genre rhétorique qui dit clairement que je dois fuir ou affronté cette créature avec lui. J'en suis incapable... je ne sais pas me battre, cependant je ne sais pas non plus courir... je n'ai jamais fais de sport de ma vie, cela m'était interdit et la seule fois ou j'ai tenté de faire un footing, j'ai tenue à peine cinq minute avant de tomber de fatigue... par ailleurs, même si ce type est bien équipé, je ne suis pas sur qu'il sache réellement à quoi il à affaire, du coup je secoue la tête négativement avant de dire : « Je peux pas... il va vous tuer... c'est pas un simple animal sauvage !! » J'aurais sûrement l'air bête s'il le sait déjà, mais au moins j'essaye d'aider et c'est déjà bien, de toute façon je ne peux pas fuir, je serais incapable d'aller bien loin, donc autant aider comme je le peux.
© Ilyria

_______________________________

I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closedge.forums-actifs.com/

Messages : 124
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 19






MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Dim 28 Sep - 22:23

Spoiler:
 


J
e déteste les chasseurs. Ils sont jamais là quand il faut et ils sont toujours là quand il ne faut pas. Alors quand ce gars-là s'était interposé devant moi en pointant son arbalète sur moi pour secourir la fille, je poussais un grognement bestial. Mais il n'avait probablement jamais fait face à un tigre-garou et il risquerait d'être surpris en voyant que je suis plus rapide qu'un loup. Il disait à la fille de se barrer, mais elle refusait catégoriquement de l'abandonner ici.

« Je peux pas... il va vous tuer... c'est pas un simple animal sauvage !! »

Le temps qu'ils se décident tout les deux duquel devait partir en premier, j'avais le temps de prendre un café. La fille ne voyait sûrement pas qu'il était un chasseur, pourtant des mecs armés comme ça, ça courrait pas les rues quand même, si ? Enfin, si ça cours les rues, il y a un problème dans cette ville … et pas seulement un problème de loup-garous.

Aah, es chasseurs... ils me tapaient sur les nerfs avec leur sur-confiance en eux-mêmes et leur arrogance, comme s'ils étaient capable de tuer une créature surnaturelle en un claquement de doigt. Oh et bien sûr, leurs échecs, ils devaient vite les oublier jusqu'à affirmer qu'ils n'ont jamais connus la défaite.

« Tu essayes de tuer qui avec ton jouet là ? »

Je n'aimais pas trop qu'on vienne mettre son nez dans mes affaires, même si mes affaires n'étaient pas des choses dont une personne normale pouvait être fière.

« Tu as entendu la gamine ? Je ne suis pas un simple animal sauvage. Si tu veux me tuer il te faudra plus que ça. »

J'étais déjà mort, alors ça ne me faisait pas si peur que ça. Ça ne pouvait pas. Je revivais presque ma mort tout les jours, mentalement. Peut-être qu'au fond c'était tout ce que j'attendais... mourir une nouvelle fois et pour de bon cette fois-ci.

_______________________________

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité








MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   Ven 10 Oct - 22:07

Catherina Symons Ҩ Edward Chiltern

« The fullmoon is here again  »  




H D'une la créature me tapait déjà sur le système en traitant mon arbalète de jouet et de deux, voilà que la gamine se faisait du soucis pour moi. Franchement, moi qui croyais avoir tout vu je crois que là la surprise fut de taille. Il est vrai que je m'étais armé juste pour faire style ou pour foutre une trouille à tous les passants que je pouvais croiser et non pas pour chasser tous les êtres surnaturels qui vaquaient librement à leurs activités dans cette ville. Si je n'avais pas eu besoin de garder ma cible en vue, je me serais retourné vers la jeune fille pour lui demander si elle blaguait ou bien encore si elle était sous le choc. Mais je n'avais pas réellement le temps pour ceci maintenant car je devais à tout prix l'éloigner et la mettre en sécurité. Le molosse je m'en occuperais plus tard, même s'il m'échappait ce soir, je le retrouverais un jour ou l'autre. Avec ma main droite je tenais fermement l'arbalète et de l'autre je relevais la fille et ne la lâchais pas sans pour autant lui faire mal au bras. Je préférais largement que le monstre s'attaque à moi plutôt qu'a elle. Vu son jeune âge, elle avait encore la vie devant elle. Pour ma part, j'avais déjà eu ma dose de sang et de meurtre en tout genre. Bien que je continuerais à chasser tant que je ne serais pas dans la tombe. Je regardais ensuite ma cible et ne lui montrais aucune peur mais plutôt de la haine.

- Je sais très bien que tu n'es pas un simple animal sauvage et même si ta race m'est inconnue pour le moment, je ne te laisserais pas faire de mal à cette gamine.

Sans attendre de réponses de sa part, je lui tirais une flèche dans la jambe pour le ralentir ne serait-ce qu'un peu. Je mis mon arme dans mon dos et sortis un poignard qui lui fera beaucoup plus de mal que de bien. Tout doucement, je nous fis reculer la fille et moi tout en regardant la créature qui n'allait sûrement pas tarder à se mettre en colère vu que je venais de l'attaquer. Mais bon, je n'avais pas vraiment eu le choix, c'était soit lui soit nous donc c'était facile de prendre une décision. Je n'avais pas envie de servir de dîner que ce soit ce soir ou jamais d'ailleurs. Si je devais mourir, autant que ce ne soit pas comme ça. Je préfère me tirer une balle plutôt que de me voir changer en monstre. Cela serait la pire chose possible pour moi mais je préférais ne pas y penser pour le moment, je vivais au jour le jour et cela m'allait très bien. Pas de routine, pas de problèmes quotidiens à régler, genre payer les factures et tout le tralala. Ce n'était pas le moment de penser à ça mais plutôt à garder la jeune femme en vie et sans morsures ça serait cool.

- Bon maintenant que les hostilités ont commencé, je vais me mettre devant vous et dès que je vous le dirais vous courrez ok. Ma moto n'est pas très loin, vous m'attendez auprès et je vous y rejoins.

Je lui lâchais le bras et la fis reculer tout en reculant moi-même. De temps en temps je la regardais afin de voir si tout allait bien pour elle et qu'elle était en assez bonne forme pour piquer un sprint au dernier moment. Car si je devais me battre contre ce monstre, je voulais être sur qu'elle serait en sécurité et loin de nous. En restant auprès, il me serait plus difficile d'être complètement dans la lutte pour la survie puisque je me ferais du soucis pour elle. Or, ce soir, je n'avais pas vu d'autres créatures de sorties donc elle serait en sûreté auprès de ma moto et au pire, elle pourrait appeler à l'aide une fois en chemin.

- Si jamais vous trouvez le moyen de partir, que ce soit en faisant du stop ou en prenant un taxi ou bien encore d'appeler quelqu'un, faites-le. Ne vous occupez pas de moi et pensez à vous. Tout ce qui compte pour moi est que vous restiez en vie. Maintenant continue de reculer doucement.

Quant à moi, je ne bougeais plus, repris mon arbalète et y mettais une flèche. Je visais de nouveau la bête avec mon arme tout en gardant le poignard bien en main. Maintenant, c'était entre hommes, enfin entre chasseur et animal que tout allait se jouer.

- Alors on dirait que ça va être entre toi et moi ce soir mon petit. Souriais-je.

code by © Jayden
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: The fullmoon is here again... Feat. Edward & William   

Revenir en haut Aller en bas
 

The fullmoon is here again... Feat. Edward & William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» Noter le kit du dessus
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Cimetière Roosevelt-