AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
/! Non, ceci n'est pas une réouverture, juste un petit lifting pour le plaisir des yeux de ceux qui passeraient encore de temps en temps sur le forum !! On pense toujours à vous ♥️♥️♥️ /! (d'ailleurs si l'envie vous prend, rejoignez nous : Rise From the Ashes)

Partagez | .
 

 [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 77
Date d'inscription : 13/07/2014






MessageSujet: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Jeu 17 Juil - 23:40


Liam & Thaïs
Tu sais, je t’ai toujours pris pour un allumé. Mais je m’aperçois que je t’ai sous estimé.


J'avais pris la décision de sécher mon après-midi de cours, pour me préparer à la pleine lune de ce soir, m'épuiser en courant sur le terrain libre du lycée. De plus je n'aimais pas particulièrement les cours de maths. J'aimais m'y retrouver seule, courir, faire des acrobaties comme j'en faisais dans ma vie d'avant. Cette simple pensée me mina un peu le moral, mais je ne me laissais pas aller, je devais aller de l'avant je le devais à ma mère. Morte par ma faute, je ne pouvais pas me résoudre à me laisser abattre, je lui devais de rester forte, de lutter contre l'envie de tuer qui me prenait les soirs de pleines lunes. Bien que grâce à Derek, j'avais réussi à rester enfermé la nuit du mois dernier. Un exploit quoique j'étais solidement attachée ce qui avait relativement aidé. Mais malgré cela ses conseils m'étaient précieux. J'appréhendais toujours les pleines lunes ou mes colères subites, mais je trouvais parfois la force de me contenir.

Je déposais mon sac près des gradins et attachais mes cheveux en queue de cheval. Vêtue d'un pantacourt slim de sport et un débardeur, je me mis à m'étirer pour ne pas non plus me faire mal, la nuit allait être assez douloureuse comme cela. Le sport avait l'avantage de me permettre de ne penser à rien, de laisser mon cerveau en mode off, comme si c'était un exutoire qui m'était permis. La condition de Loup-garou était vraiment difficile à vivre surtout quand on ne l'a pas désirée, je ne connaissais pas celui qui m'avait mordu cette nuit-là et je priais dans un sens de ne jamais avoir à le rencontrer, car je ne saurais comment je réagirais. Cette nuit là par sa faute, j'avais tout perdu, mon humanité, ma mère, et mon père en quelques sortes. Il s'était renfermé et s'était mis corps et âme dans la chasse aux créatures surnaturelles sans savoir que sa propre fille en était une. Et j'espérais bien qu'il ne l'apprendrait jamais.

Je commençais enfin mes sauts et mes cabrioles quand je sentis l'odeur nauséabonde de la cigarette qui se rapprochait de plus en plus de moi. Je gardais mes sens en alerte tentant de reconnaître l'inconnu en analysant les alentours comme me l'avait enseigné Derek, mais je n'entendis que des pas et cette odeur qui me remontait le Coeur. Je stoppais ma course et tournais la tête vers les gradins d'où provenait l'odeur et vit un jeune homme nonchalement accordé au banc des gradins. En m'approchant, je reconnus Liam avec un sourire que je qualifierais de malsain bien que je n'étais pas très objective, et soufflais d'exaspération.

- Je me disais bien que je ne t'avais pas vu de la journée cela aurait été trop beau d'avoir la paix juste un jour dans ma vie. Lui dis-je sarcastique, quoiqu'une part de vérité sonnait dans ma façon de lui parler.

Liam était le genre de gars nommé bad boy en quelques sortes, pas du tout le genre " rencontre mes parents ce soir" mais plutôt le genre " A EVITER DANGER ". Bien qu'il soit du genre bien bâti et qu'il avait un certain charme qui avait dû marcher sur un nombre incalculable de midinette, il m'exaspérait. Son côté faux charmeur me donnait parfois envie de le frapper, je connaissais grâce aux rumeurs et aux potins sa réputation et cela ne m'avait pas étonné tant que ça.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liam Stevens
Let the Fire Burn the Ice...


Messages : 571
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 28






MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Ven 18 Juil - 10:16





En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée...


Ce n'est pas mon genre de m'apitoyer sur moi même, loin de là même, je suis plutôt du genre à prendre une bonne bouteille, me rouler un bon pétard et aller me défoncer dans mon coin pour éviter de penser à toutes les choses qui hantaient mes pensées ces derniers. Il y avait toutes ces choses que m'avaient dit ma sœur... et sans parler des choses qu'elle m'avait dit, il y avait elle tout court, le simple fait que j'apprenne du jour au lendemain que j'avais une sœur, que cette dernière avait grandit dans une famille avec de vrais parents qui avaient choisis de m'abandonner... c'était perturbant. J'ignore si c'était le sentiment d'abandon que j'avais ressentis quand elle m'avait appris cela, mais ces derniers jours j'avais multiplié les conquêtes, je n'avais presque pas mis les pieds dans une salle de classe, me contentant des placards à balaies, vestiaires et autres lieux plus discret. Sauf qu'au final je ne me sentais pas mieux pour autant, j'avais donc décidé de faire ce que je faisais quand ça allait mal, je me posais dans les gradins du stade de Lacross, avec un pack de bière et un pétard prêt à l'emploi, bizarrement, voir ces abrutis en uniforme jouer à ce sport débile ça me remonte le moral. Mais j'étais assis dans les gradins depuis plus d'une demi heure, attendant que l’entraînement commence et il n'y avait pas d’entraînement... du coup je me retrouvais seul à ruminer dans mon coin comme un pauvre type. C'était assez pitoyable et j'avais l'intention de partir pour rentrer chez moi, il n'y avait pas de raison pour que je m'inflige ça plus longtemps, mais au même moment une personne entra sur le terrain. Je ne la connaissais pas plus que ça, je l'avais abordé à quelques reprises, essayé de la draguer mais elle avait clairement un manche à balaie dans le derrière et donc j'avais compris que Mère Thérésa, resterait vierge jusqu'au mariage et moi le mariage c'est pas mon truc !! J'avais lâché l'affaire, enfin presque, je prenais toujours plaisir à lui faire des remarques sous entendus histoire de la faire rougir et de la mettre mal à l'aise lorsque je la croisais, mais je n'étais pas vraiment d'humeur aujourd'hui. Je me contentais donc de rester là, buvant ma bière et l'observant distraitement, je savais pas trop ce qu'elle faisait ici, mais au moins elle m'apportait la distraction dont j'avais besoin pour ne pas penser à ma sœur et à mes parents aujourd'hui mort qui avaient décidé de m'abandonner « pour mon bien ». Connerie...

Au bout de quelques minutes, je sortis mon pétard de ma poche et l'allumais avant de tirer dessus, j'avais presque oublier la fille qui se tenait sur le terrain qui elle m'avait clairement remarqué à présent. Elle s'était rapproché, me gratifiant d'une remarque acerbe qui me fit rire alors que je désignais les trois bouteilles de bières vide à mes pieds avant de répondre d'un ton aguicheur : « Comme tu peux le voir, j'étais là pour trouver la tranquillité avant toi... » Je fis mine de réfléchir quelques secondes avant d'ajouter : « Mais attends... ça veut dire que c'est toi qui me suis en fait... je savais que tu ne pouvais plus te passer de moi !! » Mon sourire s'agrandit, amusé par le simple fait de la mettre mal à l'aise et de la déstabiliser, alors que je tirais une nouvelle fois sur mon joins. Oui il m'arrive d'être entreprenant, certaines peuvent même me trouver lourd bien que je sois loin de l'être réellement, j'aime juste mettre les coincés mal à l'aise et leur montrer ce qu'elles perdent... bizarrement les profs et les mecs de ce lycées sont bien moins coincés que les midinettes... mais ça me va aussi. Cependant, je suis désespéré, j'ai pas besoin de m'accrocher comme une sangsue à une personne sachant que je n'ai qu'à claquer des doigts pour en avoir dix qui se proposent. Alors ma foie, si elle voulait garder sa ceinture de chasteté, ce n'était pas mon problème, mais plutôt le siens car vue comment elle avait l'air tendue comme un string, une bonne partie de jambe en l'air la détendrait sûrement !!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closedge.forums-actifs.com/

Messages : 77
Date d'inscription : 13/07/2014






MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Mar 22 Juil - 9:45


Liam & Thaïs
Tu sais, je t’ai toujours pris pour un allumé. Mais je m’aperçois que je t’ai sous estimé.


Je sentis la présence d'une personne grâce à la fumée nauséabonde de cigarette qui me montait au nez. Et bien sur cela n'était autre que Liam, un type du genre à éviter comme beaucoup disaient. Je n'avais pas donné l'occasion aux élèves de Beacon Hills de me connaître donnant une image de moi qui n'était pas ce que j'étais en réalité. Et Liam en faisait partie. J'avais pris l'attitude d'une fille inaccessible aux allures de coincer qui ne connaissait rien à la vie. Heureusement à Beacon Hills personne ne connaissait mon passé et dans un sens, cela me soulageait. Qui aurait envie de connaître la fille qui est la cause de la mort de sa mère, car elle avait voulu être la plus maligne et avait fait le mur pour un garçon qui ne le méritait pas. Malgré cela, Liam était le genre de gars qui arrivait à me mettre mal l'aise, allez savoir pourquoi, j'avais reçu pire comme genre de remarques avant de déménager. Cependant aujourd'hui, je n'étais pas au top de mon humeur, la pleine lune était-ce soir et je savais que cela n'allait pas être une partie de plaisir. Au contraire, je sentais déjà certains effets qui me mettaient de mauvaises humeurs. Je m'approchais de lui et lui lançais une remarque.

-  Comme tu peux le VOIR, j'étais là pour trouver la tranquillité avant toi... Mais attends... Ça veut dire que c'est toi qui me suis en fait... Je savais que tu ne pouvais plus TE passer de moi !! Me lança-t-il laissant passé une once de d'humeur massacrante.

Mais son sourire amusé montrait qu'il paraissait ravi de sa plaisanterie, car personnellement, je le prenais ainsi.- Oh mais c'est que tu as mis des hallucinogènes en plus dans ton joint pour avoir eu ne serait-ce que l'idée que je viendrais à ne plus me passer de toi.

- Oh mais c'est que tu as mis des hallucinogènes en plus dans ton joint pour avoir eu ne serait-ce que l'idée que je viendrais à ne plus me passer de toi. Lançais-je sans bien m'en rendre compte.

Je savais très bien ce qu'il pensait de moi et je m'en fichais au contraire, je n'étais pas du tout attiré par le genre idiot de première comme l'était Liam. Pour moi, la vie a Beacon Hills n'allait pas durer bien longtemps alors autant ne pas m'accrocher bien longtemps aux gens, certes, j'avais déjà flanché en me faisant repéré par Derek qui m'avait proposé d'intégré sa meute, m'expliquant qu'être une louve oméga était dangereux, car les chasseurs s'en prenaient en premier à eux. Il m'avait promis de me protéger et j'avais accepté. J'aimais beaucoup Derek, il était toujours protecteur envers moi ce qui m'avait surpris au début, car quand on le voyait, on ne pouvait pas dire qu'il était le gars qu'on pense protecteur. Mais Liam lui était tout son contraire, je n'avais laissé aucune chance qu'il voit celle que j'étais vraiment. Je vis le pack de bière, et secouais la tête me disant qu'il était un cas désespéré. Il me rappelait les gars de mon ancienne ville, ceux avec qui j'avais été la dernière fois avant d'être mordu. Je fronçais le nez lorsqu'il tira de nouveau sur son joint laissant par la suite un amas de fumées. L'odeur me fit tourner la tête, je maudis quelque peu les sens de loup, car je n'aurais surement pas eu autant la nausée si mon odorat avait été comme celui de tous. Je me demandais comment les loups garou faisait pour supporter les odeurs aussi forte.

- Au, mais forcément la bière te fait croire que tes idées sont forcément vraies que suis-je bête dis-je par la suite.  

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liam Stevens
Let the Fire Burn the Ice...


Messages : 571
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 28






MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Jeu 31 Juil - 19:39





En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée...


Je n'étais pas vraiment d'humeur pour un affrontement de force, si j'avais choisis ce lieu c'est parce que c'était le coin le plus tranquille du lycée et surtout le lieu ou je venais chaque fois que j'avais besoin d'un peu de tranquillité. Mais bon, je ne suis jamais contre le fait de jouer un peu et j'en avais justement l'opportunité donc je n'allais m'en privé. Je ne connaissais pas cette fille plus que ça, elle était mignonne et visiblement elle me jugeait uniquement de part ce qu'elle avait entendue dire de moi, à savoir que j'étais un connard qui couche avec tout et n'importe quoi et qui jette ensuite... c'est pas tout à fait faux, mais pas tout à fait vrai non plus. Je me sers peut être des gens, mais eux aussi se servent de moi et la plus part des personnes que je me tape sont bien contente que je ne sois pas du genre à rappeler par la suite. La plus part, car j'avoue qu'il y en a certains et certaines qui après devenaient collantes et me poursuivait... comme cette folle qui avait demandé à son frère de venir me tabassé à la sortis de mon boulot juste parce que je ne l'avais pas rappelé... la rançon du succès, cela m'avait valu un œil au beurre noir mais le type en question avait finis avec un bras cassé donc au final je m'en étais bien sortis. Bien que mes souvenirs de cette nuit restent légèrement flou encore... quoi qu'il en soit je ne suis pas du genre à m'accrocher désespérément à une personne qui ne veut clairement pas de moi, ce n'est pas du tout mon genre et en plus c'est pas comme si j'avais du mal à me trouver des personnes consentante quand j'en ai envie. C'est pour cette raison que sa réflexion m'avait autant amusé, à croire que j'étais un pot de colle en rûte alors que j'étais présent avant elle et qu'on aurait presque put croire que c'est elle qui m'avait suivie pour le coup. Ce que je ne m'étais pas gêné pour lui faire remarqué et visiblement elle n'avait pas apprécié, prétextant qu'il devait y avoir des hallucinogène dans mon joins... un nouveau rire amusé de ma part, à croire qu'elle n'avait jamais fumé un joins de sa vie... le joins en lui même est un hallucinogène, même si mon organisme y était tellement habitué que cela n'avait plus que pour effet de me détendre, me rendre de bonne humeur, et même me faire dormir sans que je ne fasse de rêves étrange du genre prémonitoire. C'était presque thérapeutique dans mon cas, sauf que je n'avais pas d'ordonnance et que je me voyais mal expliqué à un médecin que j'en avais besoin car sans ça mes rêves étaient peuplés de visions de choses qui ne s'étaient pas encore produite.

Sans bouger de ma place dans les gradins, je lui tendis le joins et affichais un sourire en coin avant de dire d'un ton détendue : « Tu devrais peut être essayé... je suis sur que cela te détendrais un peu, à ce que je vois, tu en as besoin car tu donne presque l'impression d'être constipé... » OK, c'était pas très classe de ma part, mais en même temps je n'avais encore rien fait et rien dit qu'elle m'agressait comme si j'étais le grand méchant loup... légitime défense c'est donc excusable selon la loi. Je savais qu'il n'y avait aucune chance pour qu'elle accepte ma proposition du coup je remis le joins entre mes lèvres pour tirer une taffe, une fille coincé, reste une fille coincé, tant qu'elle n'a pas décidé de se lâcher un minimum. Elle se mit alors à critiquer aussi le fait que je buvais de la bière... non mais décidément... elle avait quel age cette fille ?? Cinquante ans ?? Je levais les yeux au ciel en prenant une bière dans le pack pour l'ouvrir et en boire une gorgée, juste dans le but de la provoquer un peu plus avant de dire : « Tu sais, tu devrais franchement songer à te lâcher un peu, parce que tu as l'air plus vieille que ma grand mère... et il y a de forte chance pour qu'elle soit morte... » J'en avais aucune idée j'avais connue ma famille, mais selon ma sœur qui avait débarqué de nulle part dans ma vie, je n'avais plus de famille en dehors d'elle, donc plus de grands parents non plus. J'esquissais un nouveau sourire en posant la canette à cotés de moi avant d'ajouter : « En tout cas, si tu te décide à vouloir te détendre un peu et t'amuser, tu sais ou me trouver !! » et sur ces mots, je me reposais sur le banc des gradins en m'allongeant sur le dos sur celui ci en tirant une nouvelle taffe les yeux fixé sur le ciel.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closedge.forums-actifs.com/

Messages : 77
Date d'inscription : 13/07/2014






MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Mar 26 Aoû - 4:54


Liam & Thaïs
Tu sais, je t’ai toujours pris pour un allumé. Mais je m’aperçois que je t’ai sous estimé.


Je sais que paraître ce que l'on est pas n'est pas la solution, mais je ne voulais pas avoir de nouveau ennuis en étant moi-même. La jeune fille qui savait s'amusée, qui était parfois un peu délurée, avait fait tuer sa mère à cause de ses conneries en étant légèrement grossière. Je ne souhaitais pas que cela arrive de nouveau à l'un de mes proches. Mais quand je me retrouvais en face de ce type, je devais garder tout le self contrôle que je possédais pour ne pas me montrer grossière. Il avait le don de m'énervé et j'en ignorais la cause. Peut-être était-ce physique allez savoir. Certes, il était beau goss quoique pas tellement mon genre, mais ses allures de play boy rebel m'exaspérais parfois. Et comme à chaque fois que l'on se trouvais face à face, ça clachait.  
Pourtant aujourd'hui je n'était pas dans un de mes meilleurs jours, et cela n'avait rien à voir avec des soucis féminins, quoique j'aurais préféré. Non, la lune de ce soir étant pleine je sentais déjà les premiers effets de la transformation, comme le côté bestial mais pas dans le meilleur des sens. Disons que comme me le répétait souvent Freya pour me taquiner, ne pas laisser le loup sortir où il pourrait faire des ravages dans les pâturages. Une petite blague pour me dire de faire attention à ne pas laisser les attraits caractériels disons du loup, sortir avant la transformation afin d'éviter de faire des dégâts. Et il avait fallut que je tombe sur Liam Stevens, shooté du moins je le pensais, et sirotant des bières tranquille, posé nonchalamment sur les bancs du terrain de sport où je m'exerçais il y avait encore quelques minutes à faire de nombreuses pirouettes, saltos et autres prouesses en tous genre pour me calmer.  
Nos joutes verbales furent comme elles étaient d'habitude, je lui reprochais son comportement, basés principalement sur les rumeurs colportées à mon oreilles, et lui mon côté coincée, prude et j'en passe. Bien sur je ne lui avait jamais laissé l'occasion de véritablement me connaître ce qui le laissait pensé que j'étais la dernière des vierges prudes du pays. S'il seulement il savait, il en tomberait des nues. Bon peut-être pas mais je me comprenait intérieurement.  

- Essayer mais bien sur, tu réaliserais un de mes rêves les plus chers lui dis-je ironiquement, lui faisant comprendre que je n'en désirais pas.  

J'avais déjà commencer à laisser mon agressivité de loup prendre le dessus sur moi et par malchance pour lui, il se trouvait dans les parages. Voila pourquoi avant la pleine lune je tentais de rester le plus loin possible des autres, mais je disais bien tentais car presque à tous les coups je tombais sur une personne qui faisait les frais des premières présentations de transformations. Je priais intérieurement cependant à ce que mes yeux ne deviennent pas jaunes à cause de cela. Derek m'avais dis et ce depuis le début de ne pas me laisser aller à la colère mais je ne contrôlais rien, et parfois je ne faisait aucun effort pour.  

- Me détendre en voila une idée, mais mince, j'oubliais je ne sais pas le faire, tu viens de me le faire remarquer. Me voila dans la panade. Je vais devoir rester ainsi et pleurer sur mon sort en me disant que je ressemble à feue ta grand-mère.  

Bien que d'après ce que je savais, il était orphelin, je n'avais malheureusement pas eu de scrupules à répondre. Lorsqu'il me lançait que si je voulais me détendre je savais où le trouver, je luttais pour dire non merci et partir loin mais le soleil se couchait bientôt et ma conscience ne réagissait plus de manière rationnelle. Je grimpais sur le premier banc et approcha mes lèvres de son oreilles.

- Ah ouais et comment un gars comme toi, peu me détendre. Murmurais-je. Avec une bière et un joint, ouah dis donc je sens déjà l'éclate s'insinuer en moi.   

mocking jay.



DESOLEE DU RETARD

_______________________________

Not an ordinary girl ... I'm a werevolf

Il n’y a pas de petits faux semblants, il n’y a qu’un océan de mensonges.
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liam Stevens
Let the Fire Burn the Ice...


Messages : 571
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 28






MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   Ven 19 Sep - 20:19





En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée...


Elle n'était pas drôle du tout... pourquoi toutes les filles de ce lycée avaient elles un manche à balaie dans le cul ?? C'était une question que je me posais assez souvent, mais bon en même temps je ne pouvais pas toutes les faire changer d'avis, si cette fille avait envie d'être vieille avant l'heure et de ne jamais profiter de sa jeunesse, la passant à se la jouer Mère Térésa, autant pour elle, mais moi je n'allais pas m'arrêter de vivre pour lui faire plaisir. A sa réplique, je me contentais donc d'hausser les épaules avant de porter le joins à mes lèvres pour tirer une taffe, je ne me gênais cependant pas pour lui faire remarqué qu'elle avait grand besoin de se détendre, et sa réponse fut pleine d'agressivité, certes, depuis le début de cette échange, elle avait clairement montré son agacement envers moi, mais là c'était plus de l'agacement mais de l'agressivité à l'état pure. Je me redressais donc, la fixant de manière à la fois surpris et intrigué, me demandant ce qui pouvait bien la mettre dans cet état... OK, je suis un emmerdeur, on me le dit tout les jours, mais je suis plus un emmerdeur du genre sympa avec lequel on aime s'amuser à s'envoyer des piques, qu'un emmerdeur du genre con à qui on a envie de casser a gueule... enfin pour certaines personne si, mais en l’occurrence à elle, je ne lui avais jamais rien fais de méchant jusque là. Je l'observais quelques secondes sans dire un mot, puis je finis par détourner les yeux en poussant un soupire et en m'allongeant de nouveau sur le banc du gradin en disant d'un ton tout ce qu'il y a de plus calme et neutre : « Et ben dis donc... j'espère que t'as prévue la méga cargaison de tampons, parce que vue ton état, je dirais que tu dois être en plein dans ta période menstruelle... » J'y pouvais rien, fallait toujours que j'asticote un peu plus... c'était plus fort que moi, et en même temps, j'avais été sympa, j'aurais put être bien plus méchant que ça. Par ailleurs elle semblait oublié que j'étais ici avant elle, c'est elle qui était venue envahir mon lieu de détente et non l'inverse. Mais je m'en fichais, j'étais prêt à faire l'effort de l'oublier et de faire comme si elle n'était pas là puisque visiblement ma présence la mettait dans un tel état de colère. Mais même si j'étais prêt à faire des efforts, cela ne voulait pas dire que je le ferrais, me penchant légèrement sur le cotés pour attraper ma bière, je dis à voix basse, pour moi même sachant qu'à cette distance aucun humain normal n'était capable d'entendre : « J'en connais qui devrait songer à s'envoyer en l'air de temps en temps... » sur ces mots, je levais les yeux au ciel avant de boire une gorgé et de me rallonger en sortant mon téléphone de ma poche.

Si je voulais oublier sa présence, il fallait que je focalise mon esprit sur autre chose, je décidais donc d'envoyer des sms à Keiran, lui annonçant que j'avais grand besoin de me faire une énorme soirée et de me prendre la cuite du siècle pour me changer les idées. Sa réponse fut presque immédiate et je ne pus m'empêcher de lâcher un rire en la lisant, ce type était cinglé, mais c'était une des raisons pour lesquels je l'aimais... et sûrement LA principale raison qui faisait que lui m'aimait. Quoi qu'il en soit, j'avais réussis à oublier la présence de la demoiselle de mauvais poil, mais je crois qu'elle devait avoir du mal à oublier la mienne de présence... elle allait dire quoi maintenant ?? Que je faisais trop de bruit et que je perturbait sa minute sportive... ?? Sérieusement les filles sont des emmerdeuses, mais certaines battent vraiment des records à ce jeu là !!


Désolé également pour le retard, je serais moins longue à l'avenir Wink

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closedge.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ft Liam] En te voyant je me maudis d'avoir eu cette idée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un icône de nouveau message plus voyant
» GPS de randonnées pour mal voyant
» voyant chargement
» Ligne activé, pas d'internet, voyant rouge fixe !
» Avertissement visuel d'un message vocal (voyant en façade ne s'allume pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Those Yellow Eyes :: Beacon Hills High School :: Les Exterieurs :: Terrain de Sport-